Dog clipart from https://openclipart.org/detail/81157/dog by Hector Gomez (https://nosoyhectorblog.wordpress.com/)

De bonnes applications Android. No bullshit.

MacroDroid

35 commentaires
(Attention âmes sensibles s’abstenir: Non seulement je vais parler d'un logiciel qui n'est pas libre, mais en plus il est payant !)

Logo de MacroDroid
Est-ce qu'il y a des manipulations que vous effectuez souvent sur votre téléphone, de manière répétée ? Du genre mettre le vibreur en arrivant au travail ? Activer le WiFi en arrivant à la maison ? Il y a moyen d'automatiser tout ça !

Je tiens à dire tout de suite que j'utilisais auparavant Llama, mais j'ai fini par le retirer car il n'était pas assez fiable (il lui arrivait de ne pas se déclencher). J'ai alors essayé un paquet d'applications similaires, et j'ai été souvent déçu: Soit elles insistent trop sur les achats in-app à un point où ça en devient lourd, soit elles ne sont pas du tout claires dans leur manière d'afficher les règles. J'ai trouvé un bon compromis avec MacroDroid.

i
L'écran principal de MacroDroid.

Ce qui me plaît avec cet outil, c'est qu'il peut plaire à ceux qui veulent juste résoudre un problème simple aussi bien qu'aux geeks qui veulent bidouiller. Le programme permet de faire des choses simples sans que cela soit trop compliqué, mais il est assez riche. Vous allez voir qu'on peut faire des choses intéressantes avec.

Le principe est assez simple. Vous définissez des macros. Chaque macro a 3 éléments:
  • Des déclencheurs, qui vont définir quand cette macro... se déclenche.
  • Des actions à réaliser quand la macro se déclenche.
  • Éventuellement des restrictions à l'application de ces actions (par exemple, que entre certaines heures, ou que dans certains lieux, ou que si l'écran est allumé, etc.)

A titre d'exemple, voici trois macros principales qui me simplifient bien la vie:
  • Quand j'arrive au travail, le téléphone se met automatiquement en mode vibreur. Cela évite de déranger les collègues.
  • Quand je monte en voiture, je branche toujours la prise jack audio pour écouter de la musique sur l'autoradio. Tout SMS reçu sera alors automatiquement prononcé à voix haute (par synthèse vocale), bien sûr uniquement tant le jack audio est branché. Cela m'évite de regarder l'écran quand un SMS arrive.
  • Quand je suis sur un réseau WiFi de confiance (chez moi, famille, amis), la synchronisation automatique s'active (mails, agenda, etc.), ce qui réduit les risques de piratage.

Avec tous les déclencheurs et actions disponibles, les possibilités sont assez fantastiques. Quelques exemples:
  • Quand un appel entrant arrive, retournez juste votre téléphone face vers le bas pour rejeter l'appel (ou encore, secouez votre appareil).
  • Activer les données mobiles seulement quand une application spécifique est lancée.
  • Faire sonner le téléphone à plein volume quand on lui envoie un SMS précis (pratique pour le retrouver !)
  • Activer automatiquement le mode haut-parleur pour un contact spécifique, et que pendant certaines heures.
  • Transférer les SMS reçus (seulement s'ils viennent d'un ou plusieurs contacts précis et/ou s'ils contiennent certains mots-clés).
  • Désactiver la mise en veille du téléphone quand certaines applications sont lancées (pratique avec Dukto).
  • Quand un SMS contenant un mot spécial est reçu, appeler une URL.
  • Envoyer automatiquement un SMS à quelqu'un quand vous arrivez dans un lieu précis.
  • ...et bien sûr toutes les combinaisons de déclencheurs/actions que pouvez imaginer !

Voici comment les macros apparaissent dans MacroDroid. La lisibilité est assez bonne:
i
En arrivant au travail, on active le mode vibreur.

i
Un SMS est reçu ? On active la synthèse vocale, mais uniquement si le casque est branché.
(Bien sûr, vous pouvez aussi restreinte à la place avec le Bluetooth de votre voiture).

i i
Deux macros: l'une pour activer la synchro quand je me met sur un WiFi de confiance, et une pour désactiver la synchro quand je m'en déconnecte.

Voici la liste des macros que vous avez définies:
i

Vous avez la possibilité d'activer/désactiver individuellement chaque macro, ou encore de les rassembler par groupes, et d'activer/désactiver un groupe entier de macros.


Pour suivre l'activation des macros, vous noterez que vous avez la date de dernière activation sur chaque macro. Vous pouvez également afficher le journal d'activation des macros: Allez dans l'écran principal, appelez le menu et choisissez « Journal système »:
i

Un large choix

Vous avez un large choix de déclencheurs:

i i i i i

Et bien entendu, chaque déclencheur peut avoir des paramètres spécifiques. Par exemple pour un SMS reçu, le déclencheur peut être paramétré en fonction de l'expéditeur ou du contenu du SMS:
i
i

De même, il y a un large choix d'actions:
i i i i i i i

A noter que chaque action peut avoir des paramètres spécifiques, parfois dépendants du déclencheur. Par exemple si le déclencheur est un SMS reçu, vous disposez des données du SMS dans des variables MacroDroid que vous pouvez réutiliser dans l'action:

i i i
Que vous envoyiez un SMS ou appeliez une URL, vous disposez des données du SMS entrant (et plus !)

Je ne vais pas vous lister les restrictions, mais vous saisissez le principe.

Communication entre macros

Vous remarquerez que j'ai mentionné la notion de variable. Vous avez la possibilité d'en définir de nouvelles (dans les actions) et de les lire (dans les actions ou les déclencheurs). Ajouté à la possibilité pour une macro d'en activer/désactiver une autre, cela donne des possibilités intéressantes de communication/déclenchement entre macros.
i i
Vous pouvez définir/modifier une variable dans une action... et la réutiliser dans un déclencheur.

Vous pouvez également avoir une vue d'ensemble de vos variables dans Paramètres → Éditer les variables MacroDroid. Vous pouvez alors librement les créer/supprimer et modifier leur valeur et type.

Petit détail concernant la localisation

MacroDroid permet de déclencher des macros quand vous arrivez dans certains lieux (travail, maison...). Pour cela, il utilise les antennes GSM, et non le GPS, ce qui économise la batterie. Mais il faut préalablement apprendre à MacroDroid à reconnaître quels relais GSM correspondent à un lieu.

Voici comment procéder: Créez une nouvelle macro et choisissez le déclencheur « Changement de Relais Cellulaire ». Vous pouvez alors créer un nouveau "lieu" avec le bouton "+" en haut à droite. Appuyez dessus et attendez quelques minutes (éventuellement, déplacez-vous un peu): MacroDroid va reconnaître les tours cellulaires à proximité.
i i

Vous pouvez également compléter la liste des tours GSM pour un lieu existant: Appuyez sur l'icône crayon en haut à droite, puis sur l'icône crayon d'un lieu et choisissez « Recherche de relais » et laissez à nouveau tourner quelques minutes. MacroDroid va essayer de trouver de nouveaux relais.
i

Vous pourrez ainsi lui apprendre différents lieus que vous pourrez réutiliser dans les macros. Quand MacroDroid reconnaîtra ces relais, il considèrera que vous êtes dans le lieu correspondant.

L'énorme avantage sur le GPS est que MacroDroid peut "lire" les tours GSM à proximité sans consommer plus de batterie puisque votre téléphone le fait naturellement (quand il n'est pas en mode avion). L'inconvénient est que nous ne pouvez alors créer un déclencheur que pour un lieu que vous avez déjà visité. (Si vous souhaitez créer un déclencheur pour un lieu où vous ne vous êtes jamais rendu(e), vous pouvez utiliser « Déclencheur par l'Emplacement », mais vous devez savoir que cela utilisera le GPS, et donc plus de batterie. Notez que dans les options générales de MacroDroid, vous avez la possibilité de paramétrer la fréquence d'interrogation du GPS, qui est par défaut de 10 minutes).

Des raccourcis aux petits oignons

Si vous voulez déclencher manuellement une macro à n'importe quel moment, les auteurs ont prévu le coup. Vous avez deux manières de procéder: Soit ajouter un widget sur l'écran d'accueil, soit un raccourcis dans la barre de notification.

Dans les widgets, vous trouverez des boutons de différentes couleurs (MacroDroid_Blue, MacroDroid_Yellow...) ainsi qu'une barre regroupant tous les boutons. Vous pouvez les placer où vous voulez:
i
Il suffit ensuite de choisir le déclencheur « Bouton Widget » et de choisir la bonne couleur.
i i
Définissez une macro sur le bouton jaune, et vous pouvez allumer/éteindre la LED en appuyant sur le bouton.
Et voilà, vous pouvez allumer/éteindre la LED simplement en pressant le bouton jaune sur votre écran d'accueil ! (Plus besoin d'une application supplémentaire.)

Notez que si les 4 boutons colorés de MacroDroid ne vous suffisent pas, vous pouvez en créer d'autres: Au lieu de choisir une couleur, sélectionnez « Sur mesure ». Vous pourrez alors mettre l'icône et le texte de votre choix.
i


L'autre solution est de mettre des boutons dans la barre de notification. Cela vous permet de déclencher des macros depuis n'importe quelle application.

Dans la configuration de MacroDroid, activez la barre de boutons: Paramètres → Options de la barre de notification → Configurer la barre de boutons:
i

Appuyez sur "+" pour ajouter des boutons (avec l'icône de votre choix). Les boutons deviennent alors accessible depuis la zone de notification:
i
Il vous suffit ensuite de créer une macro avec le déclencheur « Bouton Notification ». (Vous pouvez ainsi, par exemple, aussi allumer/éteindre la LED depuis la zone de notification.)

Là où MacroDroid pêche un peu...

Tout n'est pas parfait, malgré tout.

S'il y a bien un déclencheur « être dans un lieu » ou « ne pas être dans un lieu », il n'y a pas de déclencheur « sortir d'un lieu ». Ainsi que je ne peux pas créer de macro « Couper Bluetooth quand je sors du travail » simplement en utilisant le déclencheur « Ne pas être au travail », sinon il va me couper le Bluetooth à la maison (La macro s'activera car je ne serai pas « au travail »). Il faut donc ruser avec des variables. C'est dommage. Peut-être en standard dans une future version ?

Autre point un peu dommage, il n'y a pas de déclencheur sur la présence/modification de fichiers, ni d'action permettant vraiment d'envoyer un fichiers (mail, webDav, FTP ou autre).

Mot final

Même avec ces quelques limites, il y a quand même de quoi faire des choses très intéressantes, et surtout vous simplifier la vie. Et encore, je n'ai pas balayé toutes les fonctionnalités.

MacroDroid peut remplacer à lui seul plusieurs logiciels comme Auto-Away (réponse automatique aux SMS), LockPlug (verrouillage automatique du téléphone quand les écouteurs sont débranchés), JustArrived (envoyer un SMS quand vous arrivez à destination), WhereRing (changer vibreur/sonnerie en fonction de la localisation), WiFiMatic (active/désactive automatiquement le WiFi en fonction de la localisation), application lampe de poche, etc.

Rien que pour cette raison, MacroDroid permet d'alléger le téléphone (moins d'applications installées) et d'avoir tous les déclencheurs/actions centralisées au même endroit.

Alors oui MacroDroid est un logiciel payant mais il fait bien son boulot et il est économe en batterie. La version gratuite affiche de la publicité et il me semble qu'elle est limitée à 5 macros.

Vous verrez, au moment de l'installation, que l'application demande une incroyable quantité de droits. C'est normal, elle en a besoin pour sa multitude de déclencheurs et d'actions.

Enfin, il est possible d'exporter/importer ses règles sous forme de fichier, afin d'être sûr de ne pas les perdre.

Astuce...

Si vous êtes chez Free Mobile, je vous rappelle que vous pouvez envoyer un SMS à votre propre téléphone avec une simple requête HTTP GET. Oui, juste un petit appel à curl ou wget vous permet de recevoir un SMS. Et c'est illimité. Avec ce que peut faire MacroDroid (réceptionner des SMS, appeler des URLs en fonction de mots-clés...), cela permet d'envisager sans doute quelques applications de domotiques intéressantes ;-)


MacroDroid (GooglePlay - site officiel)

SMSSecure

47 commentaires
Logo de SMSSecure

Ni vu, ni connu, j't'embrouille l'écoute

Concernant l'échange de messages, les fabricants de téléphone (Apple, Google...) essaient à tout prix de brouiller la frontière entre SMS et internet. Que ce soit iMessage (chez Apple), ou Hangout (chez Google), vous avez une interface de dialogue unique, et c'est l'application qui va décider de faire transiter vos messages par internet (par leurs serveurs pour être précis) ou par SMS. Et bien sûr, comme il est intéressant pour eux d'examiner le contenu de vos messages, ils les enverront en priorité par leurs serveurs. Je ne parle même pas des autres applications (WhatsApp et consors) qui passent exclusivement par des serveurs privés.

Moi, ça me met franchement mal à l'aise de voir ces multinationales mettre leur nez dans mes messages. Quand j'envoie un message, j'aime que ça soit transporté par le système SMS. Au moins les GAFAM ne pourront pas les lire. J'estime qu'ils n'en ont pas besoin. Je veux échanger des messages par SMS, pas par internet.

Vous allez me dire: Bonne blague, les opérateurs téléphoniques peuvent lire les messages, eux, puisque ce sont eux qui les transportent. C'est tout à fait vrai. Mais il existe heureusement un logiciel pour les rendre aveugles: SMSSecure.

La petite histoire

Je vais vous raconter une (petite) histoire. C'est l'histoire d'une startup - WhisperSystems - dont le créneau était l'échange de messages chiffrés, pour protéger votre vie privée: TextSecure. Un beau petit logiciel gratuit, propre, pour iPhone et Android et - au contraire de ses concurrents - opensource ! L'application pouvait transporter vos messages en passant par SMS ou par leurs serveurs, mais vous aviez la possibilité de faire transiter vos messages exclusivement par SMS. Ils avaient inventé un protocole de chiffrement adapté à la petite taille des SMS. C'était chouette.
Et puis du jour au lendemain - POUF! - ils ont coupé la fonction SMS. Et leur application est devenu comme l'immonde masse des autres applications: Un gros truc bien centralisé. Avec la partie serveur bien entendu pas opensource du tout. (Correction: ils ont ouvert la partie serveur: https://github.com/WhisperSystems/TextSecure-Server (Merci Alda))

Heureusement que leur logiciel était libre: Un fork est rapidement apparu: SMSSecure.

SMSSecure reprend donc le fonctionnement de TextSecure avec son protocole de chiffrement, mais effectue les échanges exclusivement par SMS. Rien ne transite par internet. (Et en prime ils ont supprimé les appels aux services Google qui étaient contenus dans TextSecure).

Le chiffrement dans la pratique

L'auteur d'origine du logiciel voulait rendre le chiffrement accessible au plus grand nombre en le simplifiant au maximum. Et il s'est assez bien débrouillé.

Dans la pratique, c'est très simple: Si la personne en face n'a pas SMSSecure, c'est un échange de SMS standard, non chiffrés (comme avec n'importe quelle application de SMS).

Si la personne en face a aussi SMSSecure, appuyez sur le cadenas ouvert en haut de l'écran et faites « Démarrer la session chiffrée ». C'est tout ce qui est nécessaire pour protéger vos communications. Pas besoin de vous inscrire sur un site, de vous loguer avec un compte. La clé de (dé)chiffrement est dans votre téléphone.
i
Appuyez sur le cadenas...
i
...et choisissez « Démarrer la session chiffrée »

Une fois l'échange des clés fait (voir la capture d'écran ci-dessous), un cadenas fermé apparaît tout en haut à droite et vos SMS sont désormais chiffrés. (Vous pouvez voir le petit cadenas sur chaque message vous indiquant qu'il a été chiffré.) Maintenant, poursuivez vos échange SMS comme d'habitude. Il n'y a rien de plus à faire.
i
Un échange par SMS chiffrés

Notez que les MMS sont également chiffrés. D'ailleurs quand vous détachez une image d'un MMS, il vous avertit que vous êtes sur le point d'enregistrer l'image sur un support non chiffré.
i

Vérification des clés

Si vous avez quelques connaissances en crypto, vous devez vous demander: Comment vérifier les clés de chacun ?

Appuyez sur le cadenas en haut de l'écran et choisissez « Vérifier l'identité ».
i

Vous verrez alors les clés de chacun: Vous n'avez plus qu'à comparer (en personne ou par un autre moyen: par mail, par courrier, par téléphone...).
i

Si vous avez Barcode Scanner installé, vous remarquerez la petite icône en haut à droite. Elle sert à vérifier les clés quand vous êtes en face de la personne, de téléphone à téléphone. Pour que la personne en face vérifie votre clé:
  • Appuyez sur l'îcône de Barcode, choisissez « Analyser mes clés » et votre écran affichera votre clé sous forme de QR-Code.
  • En face, l'autre personne fait « Analyser leur clé pour comparer » et va scanner votre QR-Code.
Une vérification des clés rapide par QR-Code, sympa non ? L'auteur du logiciel a bien pensé son application.


Alors oui j'ai conscience, en utilisant SMSSecure, qu'aucun code ou protocole n'est incassable, mais tant que ça complique la tâche aux grandes oreilles, c'est bon à prendre. Plus nous chiffrons, plus nous leur rendons l'écoute économiquement pesante et potentiellement impraticable.

Ah oui j'allais oublier...

SMSSecure a une particularité importante et intéressante, mais à laquelle il faut faire attention: Sa base de SMS est séparée du système Android. Cela a plusieurs avantages:
  • Les autres applications ne peuvent plus lire vos SMS.
  • SMSSecure permet (en option) de protéger ses SMS par mot de passe. La base de SMS de SMSSecure est alors chiffrée dans le téléphone. Même si vous vous faites voler votre téléphone et que quelqu'un trouve le code de déverrouillage d'Android, il ne pourra pas lire vos SMS.
  • Notez que si vous ne protégez pas la base par mot de passe, les autres applications ne peuvent malgré tout pas lire vos SMS.
Je trouve cela sympa pour éviter les applications un peu trop curieuses.

C'est un avantage, mais il faut faire attention:
  • Quand vous lancerez SMSSecure pour la première fois, il sera vide et vous proposera d'importer les SMS du système Android. (Vous pouvez d'ailleurs le faire à tout moment: Menu → Importer/ExporterImporter la base de données SMS du système)
  • Les applications de backup traditionnelles ne sauvegarderont pas les SMS qui sont dans SMSSecure ! Il est nécessaire de faire vos sauvegardes vous-même: Allez dans le menu → Importer/ExporterExporterExporter une sauvegarde non-chiffrée. Cela va créer un fichier SMSSecurePlaintextBackup.xml sur votre carte SD.
Vous pourrez à tout moment restaurer cette sauvegarde fichier dans SMSSecure (menu > → Importer/ExporterImporterImporter la sauvegarde non chiffrée). Cela restaurera les SMS dans SMSSecure.
Petite astuce: Si au contraire vous voulez restaurer ces SMS dans la base du système Android (par exemple si un jour vous voulez dé-installer SMSSecure), vous pouvez prendre le logiciel SMS Backup & Restore: Il saura lire ce format de sauvegarde.

Et pour clarifier un peu cette histoire de transfert de SMS, un petit schéma:
i

...et même si on fait abstraction du chiffrement

Même si on fait abstraction du chiffrement, l'application est un plaisir à utiliser (J'ai écumé un paquet d'applications de SMS et elles m'ont toutes rebutées sur un point ou un autre). Même si SMSSecure ne faisait pas de chiffrement, elle resterait mon application de SMS par défaut. Parmi ce que j'apprécie:
  • Elle est assez réactive, même avec beaucoup de SMS (surtout comparé à l'application de SMS par défaut d'Android 4.1).
  • Elle est belle: thème sombre ou clair, choix des couleurs des bulles, émoticônes en couleur faciles à saisir (J'apprécie ces émoticônes qui respectent le design d'origine).
  • Elle est pratique: possibilité de personnaliser les notifications/couleur des bulles/sonnerie/vibrations par contact, possibilité de faire suivre un SMS, attachements, purge automatique des anciens messages...
Ce qui me manque ? Le délai avant envoi et l'affichage des SMS en popup (comme dans Textra par exemple). Mais très franchement, j'arriverai à m'en passer.
i
On peut personnaliser les notifications, sonneries, vibrations et couleurs pour chaque contact.

i
i
i
Bon c'est peut-être kikoolol, mais on peut facilement saisir les émoticônes, il y a le choix, et elles sont en couleur.

Franchement, cette application n'est pas laide, elle fait bien son boulot, elle est assez agréable à utiliser et en prime elle propose le chiffrement. Personnellement, j'adopte. La seule application que je trouvais plus agréable était Textra, mais c'est une application à sources fermés, qui fait des trucs louches sur le réseau, qui bugue dans ses dernières versions et qui ne fait pas de chiffrement. Y'a pas photo.

Il est à noter que SMSSecure est l'une des seules applications restantes d'échange de messages chiffrés non centralisée.


SMSSecure : GooglePlay - F-Droid (sources, site officiel)


Mise à jour 22 décembre 2015: TextSecure (chat chiffré, dont SMSSecure est dérivé) et RedPhone (VOIP chiffrée) ont été fusionnés au sein de l'application Signal. Si je devais recommander une application de communication chiffrée hors SMS, c'est bien Signal que je vous recommanderais (et non Telegram).
Raison: Telegram n'est pas chiffré de bout en bout (c'est d'ailleurs pour cela qu'il existe une version web et desktop de Telegram), sauf si vous utilisez la fonction « Secret chat ». A contrario, Signal est par défaut chiffré de bout en bout.

Barcode Scanner

4 commentaires
Un moment ou un autre, vous aurez besoin (ou envie) de scanner des QR-Code (vous savez, ces sortes de code-barres en deux dimensions). Soyons honnête, la motivation principale est la fainéantise (euh pardon) l'efficacité. Cela évite d'avoir à retaper une information (ce qui, il faut l'avouer, est assez pénible sur un écran de téléphone portable). Passez juste la caméra de votre téléphone devant le code-barre, et vous récupérez directement le texte.

Cela peut être également utile pour transférer quelques lignes de texte (un contact, une adresse, une URL, un numéro de téléphone) d'un appareil à l'autre sans avoir à configurer le WiFi ou apparier des appareils Bluetooth. (Et donc utile pour partager des données même si vous êtes en mode "avion".)

i
Exemple de QR-Code (l'adresse de ce site: « http://sebsauvage.net/bon-android/ »)

Sous Android, il est possible de créer et lire ces QR-Code. L'application de loin la plus utilisée est BarcodeScanner (sur GooglePlay ou F-Droid).

Pour lire un QR-Code, rien de plus simple: Lancez l'application et mettez l'objectif de l'appareil en face du QR-Code. Notez que le QR-Code doit être entièrement dans la zone centrale (non grisée) pour pouvoir être lu. (Ne vous souciez pas de la ligne rouge: Elle n'est utile que pour les codes barres unidimensionnels.)

i

Si le QR-Code est mal conçu (trop altéré, trop gros, pas assez contrasté ou éclairé), il est possible que vous ne parveniez pas à lire le code. Une fois lu, vous entendrez un joli petit "bip" de caisse de supermarché, et le texte décodé s'affichera à l'écran:

i

Chaque fois qu'un code est lu avec succès, une copie est immédiatement faite dans le presse-papier: Vous pouvez donc le coller où vous voulez. En plus, vous avez en bas de l'écran des liens rapides pour utiliser ce texte (adapté au type de QR-Code lu, ici une URL): Ouvrir dans votre navigateur, l'envoyer par mail ou par SMS.


En plus des QR-Code, BarcodeScanner peut aussi lire les codes-barres unidimensionnels traditionnels, ainsi que certains autres type de codes (comme les DataMatrix, des code-barres 2D assez similaires aux QR-Codes). Pour les codes unidimensionnels (type code-barre de supermarché), vous devrez aligner la ligne rouge sur le code. Essayez avec un code-barre unidimensionnel:

i
Deux types de codes-barres unidimensionnels

Et avec un DataMatrix:

i
Un code DataMatrix

Les QR-Code sont généralement plus intéressants: ils sont plus résistants (plus facile à lire même dégradés) et peuvent contenir plus d'informations.



Pour créer un QR-Code, rien de plus facile: dans n'importe quelle application, faites « Partager » et choisissez Barcode Scanner.
Faisons l'essai avec un contact: Choisissez un contact, ouvrez le menu et faites « Partager »:

i

Choisissez « Barcode Scanner »:

i

Et voilà, vous n'avez plus à montrer votre écran à la personne en face de vous: Équipée de la même application, elle n'a plus qu'à scanner le code.

i

Vous pouvez d'ailleurs scanner ce code qui est à l'écran: Vous verrez qu'étant de type "ADRESSBOOK", Barcode Scanner vous proposera directement de l'ajouter à vos contacts ou de composer le numéro. C'est rapide et pratique.

i

Alternativement, vous pouvez aussi ouvrir directement BarcodeScanner et appuyer sur « Partager » : Vous pourrez alors choisir de partager une application (uniquement le lien GooglePlay), un marque-page (uniquement issu du navigateur par défaut Android), un contact ou le contenu du presse-papier.

i

Notez bien sûr que si les données à partager son trop grosses, BarcodeScanner vous indiquera qu'il ne peut pas réaliser l'opération. Selon le type de QR-Code que vous générez, il peut contenir jusqu'à 2953 ou 4296 caractères (ou 7089 chiffres si vous générez un QR-Code purement numérique). C'est peu, mais largement suffisant pour échanger, par exemple, un contact téléphonique, une URL, une donnée de géolocalisation ou un mot de passe WiFi.


Si vous voulez créer un QR-Code sur ordinateur à destination de votre téléphone portable, vous pouvez bien sûr utiliser l'outils en ligne du Hollandais Volant (et ça respecte votre vie privée puisque les données ne transite pas par son serveur: le QR-Code est généré en javascript directement dans votre navigateur). Il y a également un outils pour les décoder avec votre webcam.

Bien sûr, plus vous mettez de texte dans un QR-Code, plus il sera gros, et donc plus difficile à lire par un autre appareil. Vous avez donc tout intérêt à mettre le moins d'informations possible dans un QR-Code. Si vous voulez mettre une URL particulièrement longue, vous avez peut-être intérêt à la passer d'abord par un raccourcisseur d'URLs (c'est d'ailleurs l'un des rares cas où je conseillerai l'utilisation d'un raccourcisseur d'URLs).

i
Si vous diffusez ce genre de QR-Code, vous êtes probablement en train de faire une connerie...

i
Ce QR-Code renverra à la même adresse, mais il sera bien plus facile à lire.


Ces deux logiciels pour Android sont libres et gratuits.

Barcode Scanner : GooglePlay - F-Droid (sources)

obsqr : GooglePlay - F-Droid (sources)

F-Droid

4 commentaires
i

Si vous avez un téléphone Android, vous avez forcément le magasin d'application Google Play (puisque Google l'impose à tous les fabricants de téléphone). Il en existe d'autres (Aptoïde, Amazon...) qui proposent d'autres listes de logiciels, mais s'il y en a bien un que j'aime, c'est F-Droid.

F-Droid est spécialisé dans les logiciels libres. En fait, il ne contient que ça. Non seulement vous y trouverez des logiciels qui n'existent pas dans Google Play (soit parce que le développeur ne voulait pas, soit parce que Google refuse les applications), mais il y a également des versions « sans traqueur » de logiciels présents dans Google Play. C'est donc tout bénef pour la protection de votre vie privée. En bonus, certains développeurs font des versions payantes de leurs logiciel sur Google Play, et ces mêmes versions sont gratuites sur F-Droid (comme l'excellent logiciel de GPS OsmAnd).

L'installation de F-Droid lui-même n'est pas trivial, mais pas si compliquée que ça: Allez dans les paramètres → Sécurité → cochez « Sources inconnues ». Ce réglage vous autorise alors à installer des applications en dehors de Google Play.

i

Maintenant, téléchargez F-Droid à cette adresse: https://f-droid.org/FDroid.apk

et lancez le fichier .apk : Android vous proposera d'installer l'application.

Après installation, il vous suffit de lancer F-Droid et appuyez sur la flèche circulaire tout en haut à droite pour mettre à jour la liste des logiciels (cela prendra un peu de temps). Vous pouvez mettre à jour de temps en temps la liste des logiciels pour voir les nouveautés.

i
L'écran principal de F-Droid

Ensuite, libre à vous de vous balader dans les applications. Vous pouvez choisir une catégorie pour mieux filtrer:

i
Choix des catégories

De manière classique, un descriptif est affiché, ainsi que les permissions demandées par l'application. Souvent, les anciennes versions sont disponibles.

i
Fiche d'un logiciel

Notez que certains logiciels peuvent être listés mais non installables, car incompatibles avec votre téléphone (par exemple, certaines applications spécifiques ne fonctionnent que si vous avez rooté votre téléphone).

Si certains logiciels utilisent des services privateurs (par exemple des clients "libres" pour des sites connus) ou du code non libre, vous serez avertis dans le descriptif. Notez que F-Droid est particulièrement parano, ce qui est une bonne chose.


Le logiciel F-Droid étant un gestionnaire de dépôts, il est possible d'ajouter d'autres dépôts que celui de F-Droid. Même s'ils sont rares, on peut noter le Guardian Project, un dépôt de logiciel dédiés à la protection de la vie privée. Il vous suffit d'ouvrir le menu de F-Droid, « Gestion des dépôts », d'appuyer sur le petit « + » en haut à droite et d'entrer l'URL suivante:
https://guardianproject.info/fdroid/repo/
Mettez alors à jour la liste des logiciels, et les logiciels du dépôt seront ajoutés.


Le petit truc sympa de F-Droid, c'est la fonction qui permet de "donner" F-Droid à votre voisin par Bluetooth: Menu et choisir « Bluetooth FDroid.apk... ». Il faudra bien sûr qu'il ait autorisé l'installation d'applications non signées (comme indiqué au début de cet article).

Enfin, F-Droid possède également une fonction d'échange d'application par WiFi, et elle permet d'échanger même les applications qui ne viennent pas de F-Droid : Menu → « Echanger des apps »


Dans F-Droid, pensez à jeter de temps en temps un coup d’œil sur le panneau « Mises à jour » : Il vous indiquera les applications dont des versions plus récentes sont disponibles.


Allez-y, explorez ! Notez que vous avez la possibilité de télécharger les applications sans l'application en passant directement par le site web.

Total Commander

13 commentaires
i
Si vous connaissez la version Windows du gestionnaire de fichiers Total Commander, vous savez à quel point il est puissant. La version Android n'est certes pas aussi puissante, mais elle est du même auteur et totalement gratuite (Et sans achats dans l'application).

Pour gérer ses fichiers sur Android, il y a généralement un petit gestionnaire de fichiers fourni, mais Total Commander va beaucoup plus loin. Il est tellement bourré de petites fonctions utiles qu'il est difficile d'en faire le tour complet: sélection/tri de fichiers, copie/déplacement avec/sans écrasement, zip/dézip avec ou sans mot de passe, raccourcis, FTP/sftp/webdav, sauvegarde des applications installées sous forme d'APK, partage de fichiers sur le LAN, ouverture forcée de fichiers par des applications, éditeur de texte... mais commençons par le plus simple.

Quand on a des fichiers à copier ou déplacer, on a généralement besoin de manipuler deux répertoires: source et destination. Total Commander a donc deux panneaux, affichant chacun un répertoire différent. On peut passer facilement de l'un à l'autre en glissant l'écran vers la gauche ou la droite. Cela simplifie grandement la vie.

i
Le gestionnaire de fichiers de Total Commander

Les fichiers peuvent être triés par nom/extension/taille ou date/heure. Les opérations de fichiers sont classiques: copier, déplacer, renommer, supprimer... Il est possible sélectionner un ou plusieurs fichiers pour leur appliquer la même opération, mais on peut en plus sélectionner les fichiers par masque (par exemple a*.jpg).

Lors d'une copie, si les fichiers sont déjà présents, il vous proposera s'écraser, ignorer ou renommer (pour tous les fichiers ou pour chaque, au choix).

i

Pour gagner du temps, vous pouvez vous faire des raccourcis vers vos répertoires les plus utilisés.

On peut facilement zipper/dézipper des fichiers, et Total Commander supporte également les ZIP chiffrés (y compris l'AES 256 bits). C'est pratique pour protéger des fichiers. Le petit plus, c'est que Total Commander peut se balader dans les fichiers ZIP comme si c'étaient des répertoires: Vous pouvez alors compresser/décompresser simplement en copiant des fichiers dans ou depuis le fichier ZIP.

La fonction de recherche est également pratique: en plus des masques de noms de fichiers, les critères de recherche comprennent la date, la taille des fichiers, le contenu...

i
Ecran de recherche de fichiers.

Vous voulez récupérer tous les jpg des sous-répertoires et tous les copier dans un même répertoire ? C'est possible avec cette fonction de recherche.

Quant à la copie, quand vous sélectionnez un fichier et que vous choisissez "Copier", vous avez la possibilité de le copier/déplacer vers un répertoire, mais aussi directement par Bluetooth et WiFi.

i
Dialogue de copie de fichiers

Avec le plugin WiFi/WLAN ajouté à Total Commander, vous bénéficiez de l'option WiFi qui est très sympa: Elle ouvre un mini-serveur web auquel on peut accéder depuis n'importe quelle machine du réseau local pour transférer des fichiers (dans les deux sens). C'est excellent pour échanger très facilement des fichiers entre le téléphone et un ordinateur. Côté ordinateur, un simple navigateur suffit. Il peut même vous créer un point d'accès WiFi Ah-hoc si vous n'êtes connecté à aucun réseau WiFi.

i
Partage de fichier avec une simple URL

Et voici à quoi ça ressemble côté client, dans un simple navigateur:

i
Accès au répertoire partagé par Total Commander avec un navigateur

Je peux ainsi facilement accéder au répertoire que j'ai partagé, me balader dedans ou tout télécharger d'un coup au format ZIP.

Vous avez également la possibilité, dans les sous-répertoires, d'uploader des fichiers vers le téléphone:

i
Parcours des sous-répertoire et envoi d'un fichier vers le téléphone depuis l'ordinateur

En prime, Total Commander est également présent quand vous faites "Partager" depuis n'importe quelle application. Vous pouvez alors envoyer l'objet partagé dans un répertoire, ou encore le transférer vers un serveur FTP/sftp/webdav, par partage WiFi, etc. Vous pouvez par exemple être en train de regarder une photo dans votre galerie, et faire Partager > Total Commander > Envoyer par FTP ou "WebDAV" pour l'envoyer sur votre OwnCloud.


Ah je ne vous ai pas encore parlé des client FTP, sftp (pour transférer des fichiers depuis/vers votre serveur ssh), SMB (partage de fichiers Windows), WebDAV (par exemple pour OwnCloud), etc. Vous pouvez vous balader sur les répertoires de vos serveurs et transférer des fichiers comme vous voulez avec l'interface de Total Commander (Je trouve ça bien plus pratique que tous les clients FTP/sftp que j'ai pu utiliser). Et - oh bonheur ! - il peut reprendre un téléchargement interrompu.

i
Avec les plugins, différents types de connexion sont possibles.

Encore un petit truc sympa: Quand vous êtes sur un serveur distant, il est facile d'éditer un fichier texte. Faite « Télécharger + Modifier »: TC va récupérer le fichier, vous ouvrir l'éditeur localement, puis renvoyer le fichier dans l'autre sens quand vous avez terminé. Pratique pour modifier rapidement un fichier sur son serveur.

i

i


Encore autre chose ? Vous pouvez très facilement récupérer le fichier APK d'une application installée sur votre téléphone. Très pratique pour sauvegarder toutes ses applications (et les ré-installer sans connexion internet), ou encore pour les transférer vers un autre téléphone par Bluetooth. (Pratique pour "donner" une application à quelqu'un, même si aucun des deux n'a de connexion internet sous la main.)

i
Choisissez les applications installées qui vous intéressent... et copiez-les d'abord dans un répertoire local de téléphone.

i
Maintenant que vous avez les fichiers .apk, vous pouvez les ré-installer sans connexion internet, ou les donner à un ami par bluetooth ou WiFi.

Connaître la taille occupée par un répertoire ? Faites un appui long sur un dossier → Propriétés.

i

Vous pouvez changer les dates de dernière modification des fichiers. Si vous êtes root, vous avez aussi la possibilité de changer les droits.


Une autre astuce ? Faites un appui long sur un fichier, et choisissez « Créer un lien sur le bureau » : Cela vous permet de créer sur le bureau Android un raccourcis vers n'importe quel fichier de votre choix (par exemple pour accéder rapidement à un plan de métro en PDF).

i
Et hop... le plan du RER de Paris en raccourcis directement sur votre bureau.

Je vais arrêter là, mais comme on peut le voir, ce logiciel regorge de fonctions utiles. Je vous le recommande chaudement, ne serait-ce que pour pouvoir faire le ménage dans vos fichiers.

Total Commander