C'est quoi un proxy ?

Je prends mon dictionnaire d'anglais : "proxy : mandataire", "by proxy : par procuration".

Un proxy, c'est donc un mandataire, un intermédaire.

Sur Internet, il existe différents types de proxy. Les plus courants sont les proxy HTTP. Ils supportent les protocoles HTTP et FTP.

 

Comment ça marche ?

En tapant une adresse comme http://www.yahoo.com/index.html, votre ordinateur va se connecter sur le serveur www.yahoo.com et demander la page index.html.

 

(GIF 4 ko)

Requête HTTP sans proxy

 

Avec un proxy, quand vous tapez http://www.yahoo.com/index.html, votre ordinateur va se connecter au proxy et lui demande d'aller chercher la page sur www.yahoo.com.

 

(GIF 6 ko)

Requête HTTP avec proxy

 

A quoi ça sert ?

Un proxy peut avoir plusieurs utilisations.

 

Les dangers

Confidentialité: Etant donné que vous demandez toutes vos pages au proxy, celui-ci peut savoir tous les sites que vous avez visité.
Mots de passe: Certains sites Web nécessitent des mots de passe. Comme vous passez par le proxy, le proxy connaîtra vos mots de passe (sauf si vous utilisez HTTPS/SSL).
Modifications: Le proxy vous fournit les pages, mais il est également possible qu'il les modifie à la volée avant de vous les donner (cela reste rare, mais possible !).
Censure: Certains proxy peuvent être configurés pour censurer des sites.

Il faut donc avoir confiance en l'administrateur du proxy. A vous de voir si vous voulez faire confiance au serveur proxy de votre fournisseur d'accès. Pour ceux des entreprises... c'est à voir ! Les spécialistes estiment que 70% des entreprises américaines examinent les accès des employés aux proxy.

Malgré tout, je vous recommande de désactiver - si vous le pouvez - le proxy quand vous devez accéder à des sites nécessitant des mots de passe.

 

Autre danger : les proxy transparents

En principe, vous indiquez volontairement que vous voulez utiliser un proxy.

Certains fournisseurs d'accès (comme Wanadoo ou AOL, dans certains cas), regardent quels protocoles vous utilisez et détournent sans vous le dire les requêtes HTTP vers leurs serveurs proxy.

 

(GIF 9 ko)

Certains fournisseurs détournent les requêtes HTTP
sur leurs serveurs proxy sans vous le dire.

Pourquoi font-ils cela ?

Comment détecter un proxy transparent ?

En principe, quand vous vous connectez sur un site Web sans proxy, celui-ci doit voir votre adresse IP (ou celle de votre passerelle).

Il suffit de comparer votre adresse IP avec celle vue par le serveur Web. Désactivez le proxy dans votre navigateur, puis essayez par exemple un des sites suivants:

Si vous ne passez pas par une passerelle, comparez le champ REMOTE_ADDR avec votre adresse IP. Si elles sont différentes, alors c'est que votre fournisseur d'accès utilise probablement un proxy transparent ! (ou bien que vous passez par une passerelle/firewall).

Je vous recommande de le sermoner votre fournisseur d'accès et d'exiger la suppression du proxy transparent.
Changez de fournisseur d'accès si ce dernier refuse !

(Pour connaître votre adresse IP, lancez winipcfg.exe sous Windows 95/98/ME, ou ipconfig.exe sous Windows NT/2000/XP)

 

Où trouver des serveurs proxy ?

Votre fournisseur d'accès possède très certainement des proxy à votre disposition pour accélérer votre navigation sur Internet. Regardez la documentation que vous a fourni votre fournisseur d'accès, ou demandez-leur. Ils se feront un plaisir de vous donner l'adresse.

 

Comment améliorer l'anonymat ?

Il faut filtrer le maximum d'information.

Si vous n'avez pas accès à des proxy anonymes, vous pouvez quand même utiliser des logiciels pour filtrer la plupart des informations (type de navigateur, etc.).

Je vous recommande Proxomitron. Il est gratuit et peut filtrer à la demande ces informations.

 

Vous avez également la possibilité de passer par des services spécialisés comme http://www.anonymizer.com , http://megaproxy.com ou http://surfola.com. Certains services ne nécessitent pas reconfigurer le proxy, mais s'utilisent en se connectant directement dessus avec votre navigateur.
Certains services sont payant, d'autres gratuits.


Toutes ces pages et leur contenu (textes, images, sons, animations et toute autre forme de média) sont de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle protégées jusqu'à 70 ans après le décès de leur auteur, Sébastien SAUVAGE (alias MWPC2). Toute reproduction est interdite sans le visa de l'auteur. Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites. Les images utilisées dans ces pages sont marquées électroniquement.
Merci de prévenir le Webmaster ([L'adresse email est une image]) de tout lien effectué vers ces pages.
h t t p : / / s e b s a u v a g e . n e t