Autoblog de korben.info

Ce site n'est pas le site officiel de korben.info
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de korben.info

ShareX – Le couteau suisse de la capture écran

Tue, 04 Aug 2015 15:15:58 +0000 - (source)

Si comme moi, vous faites un paquet de captures écran pour illustrer vos articles ou faire de la doc ou que sais-je encore, Emilien, lecteur de Korben.info nous a dégoté un super freeware (open source) pour Windows qui repousse les limites du concept même de capture écran.

Ca s'appelle ShareX et accrochez-vous bien car il y a un paquet d'options... Beaucoup trop, d'ailleurs, pour que je vous les décrive toutes...

Tout d'abord en ce qui concerne la capture écran en elle-même, vous pouvez récupérer l'écran en entier, des fenêtres ou juste des zones... En rectangle (avec ou sans bords arrondis) comme la plupart des outils de capture écran, mais vous pouvez aussi dessiner la zone de votre choix à main levée.

ShareX est aussi capable de capturer des Gif animés voire carrément des vidéos avec le son (x264, WebM, Xvid...etc), sans oublier la capture de pages web entière.

Là où ça devient intéressant, c'est que ShareX propose des traitements post capture qui permettent d'ajouter des effets aux images (ou watermarks), de les redimmensionner ou les convertir, de les enregistrer dans le presse papier ou à l'endroit de votre choix sur le disque, avec la syntaxe de nommage qui va bien, et même de l'uploader vers le service en ligne de votre choix (imgur, dropbox, ftp...etc) et de récupérer l'url dans le presse papier ou générer un QR code.

Tout est paramètrable et vous pouvez donc ajouter vos propres services, vos propres filtres et mettre en place vos workflows. ShareX propose aussi une série d'outils dont certaines n'ont pas grand chose à voir avec les captures écrans mais que voulez-vous, j'ai l'impression que le développeur de cet outil s'est bien amusé.

 

Comme je vous le disais, ShareX est un soft très complet avec beaucoup de fonctionnalités, je vous invite donc à le télécharger et à le tester pour toutes les essayer. Une chose est sûre, il vous fera gagner pas mal de temps !

Merci Emilien !

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : ShareX – Le couteau suisse de la capture écran ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Découvrez le prochain supersonique d’Airbus

Tue, 04 Aug 2015 08:07:37 +0000 - (source)

Quand j'ai visité Airbus le mois dernier, pour le lancement de l'A350 XWB de Vietnam Airlines, j'ai pu constater que les innovations portaient principalement sur la consommation de l'appareil, son pilotage et son confort. Mais en aucun cas sur sa vitesse pour faire des trajets plus courts.

Depuis l'arrêt du Concorde, la recherche de vitesse a été totalement stoppée. Je pense que ce n'était pas spécialement rentable et maintenant on a de superbes avions, mais on met toujours un peu moins de 8h pour faire un Paris -> New York. Et 8h c'est long même quand on a des films à regarder ou du boulot à finir.

Puis là, j'apprends que le bureau des brevets américains vient d'approuver un nouveau brevet d'EADS (Airbus) vraiment intéressant, car décrivant un nouvel appareil supersonique (qui dépasse la vitesse du son). Ca me fait plaisir qu'Airbus continue dans cette voie et ça ne m'étonne pas vraiment, car en face, les petits nouveaux tels que Virgin Galactic travaillent tous sur des avions suborbitaux capables de parcourir la moitié du globe en moins d'une heure.

D'après ce brevet, ce jet supersonique pourrait atteindre Mach 4.5 soit, 4 fois et demie la vitesse du son, faisant un Paris -> New York en moins d'une heure contre 7h actuellement. (Et un Paris -> San Francisco en moins de 3h). Cet avion sera propulsé par 3 types de moteurs différents qui se succéderait... Le premier pour décoller, le second pour atteindre son altitude de croisière (environ 30 km d'altitude contre 10 km pour les avions de ligne actuels) et le 3e pour passer en vitesse supersonique à plus de 4500 km/h.

De plus, il est noté que le bruit du boom supersonique sera réduit par rapport à celui du Concorde. Ce dernier avait engendré pas mal de plaintes à l'époque concernant la pollution sonore.

Airbus propose dans son brevet 2 types d'utilisations pour cet appareil. Une première utilisation civile permettant d'embarquer une vingtaine de passagers et une seconde, militaire, pour du transport de troupes et de la reconnaissance comme le faisait le SR71 Blackbird américain, ainsi que la possibilité d'embarquer des armes EMP (à pulsations électromagnétiques) pour répandre le noir total dans les zones de combat.

Le site Patent Yogi a épluché ce brevet et a réalisé une première maquette en vidéo de ce futur avion d'Airbus, que je vous invite à regarder.

Évidemment, il ne s'agit là que d'un brevet, et on est encore loin de poser ses fesses dans un tel appareil, mais c'est toujours passionnant de voir de telles innovations technologiques, surtout dans un secteur (aviation civile) où il n'y a plus grand-chose qui nous fasse rêver en ce moment.

Source

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Découvrez le prochain supersonique d’Airbus ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Bokken – Un outil de reverse engineering sous licence libre

Tue, 04 Aug 2015 06:45:05 +0000 - (source)

Si vous pratiquez le reverse engineering, je vous présente Bokken, un framework en python basé sur Radare sous licence libre qui permet de faire de l'analyse de binaire. Il supporte les fichiers au format PE, Elf et mach0, et les architectures ARM, i386 et x86-64.

Avec Bokken, vous allez pouvoir voir du code désassemblé,

des graph,

des dumps hexa,

Accéder aux chaines de caractères, aux fonctions, aux imports, aux symboles et aux informations relatives au binaire.

Bokken propose aussi une console, une section graphs, un navigateur de code et un module de références croisées. Sans oublier des outils de conversion comme celui-ci :

Bref, de quoi bricoler. Si ça vous intéresse, vous pouvez télécharger Bokken ici.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Bokken – Un outil de reverse engineering sous licence libre ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Windows 10 – Activez le mode God !

Mon, 03 Aug 2015 06:32:03 +0000 - (source)

Apparu pour la première fois dans Windows 7, le mode God de Windows est un menu caché qui permet de disposer de tous les paramètres de configuration de l'OS dans un unique dossier.

Ça permet de faire le tour de tout ce qu'il est possible de customiser dans son Windows, sans avoir à farfouiller dans des dizaines de menus et sous-menus. Parfois même découvrir quelques fonctionnalités cachées ;-)

Pour activer ce mode God sous Windows 10, c'est simple. Il suffit de créer un dossier sur le bureau (clic droit -> nouveau dossier) puis de le nommer avec la chaine de caractère suivante :

GodMode.{ED7BA470-8E54-465E-825C-99712043E01C}

Faites entrée, et vous devriez voir apparaitre ceci :

Double cliquer dessus et tadaaaa, vous voilà dans ce super menu qu'il n'y a plus qu'à explorer !

Si vous avez d'autres astuces sur Windows 10 à partager avec moi, n'hésitez pas ! Merci beaucoup !

Source

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Windows 10 – Activez le mode God ! ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


La désactivation d’onglets – Bientôt dispo dans Chrome (et déjà dispo Chromium / Canary)

Sat, 01 Aug 2015 11:26:46 +0000 - (source)

Si vous utilisez Chrome et que vous ouvrez souvent des milliers d'onglets qui viennent bouffer toute le mémoire de votre ordinateur, sachez que l'équipe de dev de Chromium bosse sur une fonctionnalité de Tab Discarding.

Alors qu'est-ce que le Tab Discarding ? Et bien ça consiste à décharger en mémoire les onglets ouverts dans le navigateur, sans avoir à le fermer (et donc pouvoir l'ouvrir à nouveau plus tard.)

Pas encore dispo dans Chrome, cette fonctionnalité est déjà présente dans les dernières versions de Canary et Chromium. Si vous voulez l'activer pour la tester, rien de plus simple. Entrez l'url suivante dans votre navigateur

chrome://flags/#enable-tab-discarding

Et activez l'option :

Ensuite, rendez-vous ici : chrome://discards/ . Vous y verrez la liste de vos onglets ouverts, triés du plus intéressant au moins intéressant. Ensuite, vous pouvez au choix, désactiver manuellement les onglets ou laisser Chrome le faire automatiquement lorsque la mémoire disponible se réduit.

Pour prendre sa décision, le navigateur de Google se base sur des critères comme (dans l'ordre du plus inutile au plus utile) le type de page ouverte (interne comme les favoris ou externe comme une page web), les onglets cliqués il y a très longtemps, ceux cliqués plus récemment, ceux qui jouent des fichiers multimédias, ceux qui font tourner des applications, puis ceux qui ont été épinglés et enfin l'onglet en cours de consultation.

Ainsi, sans vous soucier de gérer / fermer les onglets de votre navigateur, Chrome saura réduire sa consommation mémoire quand le besoin se fera sentir, et cela de manière automatique. Ensuite en revenant sur un onglet désactivé, la page se rechargera automatiquement. En attendant que cette option soit disponible dans les version stables de Chrome, vous pouvez toujours installer cette extension pour Chrome,

Vous trouverez plus d'infos sur cette fonctionnalité ici.

Source

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : La désactivation d’onglets – Bientôt dispo dans Chrome (et déjà dispo Chromium / Canary) ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Kim Dotcom n’a plus confiance en Mega

Sat, 01 Aug 2015 07:17:56 +0000 - (source)

Alors ça, je ne m'y attendais pas. Voici ce que Kim Doctom vient de déclarer dans une mini-interview publiée sur Slashdot :

Question : I've seen some criticism from open source advocates and hackers that Mega can't be trusted because the source isn't available.What assurance could you give someone to the point that their files may not be kept secret while hosted on your platform?

Dotcom: I'm not involved in Mega anymore. Neither in a managing nor in a shareholder capacity. The company has suffered from a hostile takeover by a Chinese investor who is wanted in China for fraud. He used a number of straw-men and businesses to accumulate more and more Mega shares. Recently his shares have been seized by the NZ government. Which means the NZ government is in control. In addition Hollywood has seized all the Megashares in the family trust that was setup for my children. As a result of this and a number of other confidential issues I don't trust Mega anymore. I don't think your data is safe on Mega anymore. But my non-compete clause is running out at the end of the year and I will create a Mega competitor that is completely open source and non-profit, similar to the Wikipedia model. I want to give everyone free, unlimited and encrypted cloud storage with the help of donations from the community to keep things going.

En gros, quand on lui demande si Mega respecte bien son engagement moral, à savoir ne pas avoir la capacité technique de déchiffrer les fichiers qui lui sont confiés, Kim répond qu'il n'est plus du tout impliqué dans le projet Mega, y compris en tant qu'actionnaire. D'après lui, Mega a subi une récupération en force d'un des investisseurs chinois, qui a utilisé des intermédiaires pour récupérer les plus de parts possibles. Sauf que cet investisseur est recherché en Chine pour fraude. En réaction à cette fraude, le gouvernement de Nouvelle-Zélande a donc saisi les parts de la société, prenant le contrôle du site et du projet.

De plus, il semblerait que les parts de sa holding destinée à sa famille aient été aussi saisies, mais cette fois par la justice américaine (il dit "Hollywood"). Il rajoute ensuite une couche de mystère en disant que tout ça, plus d'autres petits trucs qu'il ne peut pas révéler, lui font penser que Mega n'est plus un service sûr à utiliser.

Alors comme toujours avec Kim Dotcom, difficile de savoir si c'est du lard ou du cochon. Par contre, rassurez-vous, sa clause de non-concurrence arrive à échéance ç la fin de l'année et il va remettre ça avec un nouveau service équivalent à Mega, sauf que ce dernier sera open source et gratuit. Il le compare au modèle de Wikipedia...

Ahahaha, un site non commercial dédié au téléchargement de films de vacances, qui vivrait grâce aux dons des internautes :-) Je voudrai bien voir ça...

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Kim Dotcom n’a plus confiance en Mega ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Discourse – Activer le support de Cloudflare

Fri, 31 Jul 2015 23:45:09 +0000 - (source)

Si vous activez Cloudflare pour votre Discourse, ça va déconner grave. En effet, par défaut, Discourse ne verra que les IPs de Cloudflare et pas celles de vos internautes. Du coup, vous allez enchainer les pages blanches, les bugs et les verrouillages...

Pas cool !

Alors pour régler le problème, voici comment faire.

Connectez-vous sur votre serveur, et éditez le fichier app.yml

cd /var/discourse

nano containers/app.yml

Et dans la section templates, ajoutez celui qui concerne Cloudflare :

  - "templates/cloudflare.template.yml"

Ça devrait vous donner ça :

Sauvegardez, puis reconstruisez votre app dans Docker avec la commande suivante :

./launcher rebuild app

Et voilà. Vous pouvez maintenant rebrancher le DNS Cloudflare sur votre domaine où se trouve Discourse et vous n'aurez plus aucun problème.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Discourse – Activer le support de Cloudflare ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Windows 10 – Comment économiser un peu de bande passante ?

Fri, 31 Jul 2015 22:35:58 +0000 - (source)

Bon, j'ai pas sommeil alors après vous avoir exposé comment préserver votre vie privée tout en continuant à utiliser Windows 10, je vais vous expliquer comment économiser un peu de bande passante.

Bah oui parce que vous ne le savez peut-être pas, mais pour faire ses mises à jour, Microsoft a implémenté un mode de partage en P2P. Hé oui, le P2P c'est cool pour télécharger des séries ou des distribs Linux mais quand il s'agit de mettre à jour son Windows c'est moins cool.

Et pour cause... Pour pouvoir exploiter cette fonctionnalité (et aider Microsoft à soulager ses serveurs et dépenser moins de pognon en bande passante), votre ordinateur doit aussi "seeder", c'est-à-dire fournir de la donnée à d'autres ordinateurs.

C'est un concept basic de P2P sauf que là, ça se fait en tâche de fond et à priori, en permanence (à confirmer, cela dit...). Alors pour nos amis belges et autres qui ont des connexions limitées en data, voici comment désactiver ce mode P2P pour Windows Update. Après pour ceux qui ont la fibre et de la data illimitée, je pense que désactiver cette option ne sert pas à grand-chose.

Étape 1 : Aller dans les "Paramètres", "Mise à jour et sécurité", "Windows Update" et cliquer sur "Options avancées"

Étape 2 : Cliquer sur "Choisir le mode de remise des mises à jour"

Étape 3 : Ensuite, vous pouvez au choix désactiver l'option de mise à jour en provenance de plusieurs emplacements OU alors laisser l'option activée en prenant soin de cocher "PC sur mon réseau local". Ça vous permettra de profiter de la fonctionnalité uniquement pour tous vos ordinateurs sur le même réseau sans plomber votre bande passante internet.

Et voilà... pour les prochaines mises à jour de Windows, ça mettra forcement plus de temps, mais vous économiserez un peu de data.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Windows 10 – Comment économiser un peu de bande passante ? ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Windows 10 est-il un système d’exploitation diabolique ?

Fri, 31 Jul 2015 21:01:23 +0000 - (source)

Croyez-le ou non, Windows 10 est un excellent système d'exploitation.

Je l'utilise depuis les toutes premières preview et il faut bien le dire, Microsoft a fait un excellent boulot. Seulement, voilà... Microsoft a fait un choix stratégique qui est le même que celui de Google ou Apple (entre autres).

Avec Google Now et la synchro de notre compte, Google est capable de nous créer des rendez-vous à la voix, de répondre à nos questions, de sauvegarder nos données et nos applications, de nous géolocaliser, de récupérer des échantillons de notre voix, de connaître nos habitudes de surf, de nous afficher de la pub ciblée...etc.

Avec iCloud et Siri, Apple est capable de faire plus ou moins la même chose et collecte sensiblement les mêmes données personnelles, même si c'est un peu moins violent que Google.

Microsoft ne pouvait pas rester en marge de cette mini révolution technologique qui vise à calquer l'OS (mobile ou desktop) au plus proche de notre personnalité et de nos besoins. C'est une demande croissante... Les gens veulent de la personnalisation et de l'intelligence (toute relative) dans leurs applications.

Seulement, il n’y a pas de magie. Pour faire tout ça, et au passage vous coller un peu de pub (Windows 10 est "gratuit" en échange de vos données...), il faut pouvoir nous profiler le plus finement possible. Google, Apple et donc Microsoft avec son nouveau Windows 10, le font... Sans oublier Facebook, Amazon, Twitter qui le font aussi à leur manière.

Si je vous raconte tout ça, c'est parce que je ne comprends pas pourquoi d'un coup, d'un seul, tout le monde se réveille et gueule sur Microsoft parce que ces derniers collectent de la donnée personnelle et colle un tracker pub au cul de tous ses utilisateurs. Google et Apple font la même chose massivement depuis des années et apparemment, ça ne gène personne ou pas grand monde quand il s'agit de son smartphone.

Alors pourquoi ?

Honnêtement, je n'en sais rien, mais ma théorie c'est parce que ça se voit. En effet, en ce qui concerne les paramètres de confidentialité de Google ou d'Apple, faut creuser un peu pour les trouver et désactiver ce qu'il est possible de désactiver. L'utilisateur n'en a pas forcément conscience. Chez Microsoft, c'est simple. Ils veulent tellement pas dissimuler le truc qu'il ont intégré tout ça visible du premier coup d'oeil dans leurs gros menus pour bigleux ! Il suffit d'aller dans les paramètres, menu confidentialité pour tout voir, tout savoir et tout désactiver.

Évidemment, ça fait peur, car pour une fois, c'est écrit clairement, noir sur blanc, et en français et on sait précisément ce que Microsoft récupère.

Du coup, je pense que c'est surtout pour ça que le coup de flip international s'est propagé et a provoqué une grosse prise de conscience. Mais pour ceux qui s'intéressent un peu au sujet des données personnelles, ce n'est qu'un acteur de plus qui collecte des tas d'infos sur nous. Un de plus, et qui le fait de manière totalement décomplexée sans se cacher.

C'est donc le chemin choisi par Microsoft. Coupler qui nous sommes avec des fonctionnalités cool de notre époque. Et c'est pour ça que ça va plaire aux gens. Et dans quelques mois, tous les utilisateurs de Windows tiendront le même discours que les utilisateurs d'Android, de Gmail ou de Siri, à savoir : "Oui on sait, toutes nos données partent sur leurs serveurs aux États-Unis, mais c'est tellement pratique, et regarde je peux lui parler et il répond".

Ce choix de Microsoft est tout à fait discutable et je ne l'approuve pas, mais c'est leur choix pour, j'imagine, innover et rester dans la course face aux 2 autres. Si ce choix ne vous convient pas, rassurez-vous, vous disposez de plusieurs possibilités.

Premièrement, vous pouvez utiliser un autre OS... Un Linux (peu importe, la distrib) ou un FreeBSD qui fera tout ce que vous voudrez sans vous coller un tracker ou conserver vos données personnelles.

Ou alors, si vous appréciez Windows, et bien SCOOP ! Vous pouvez rester sous Windows 7 ou 8. Ou même passer à Windows 10. Il suffit, si vous n'approuvez pas ce choix technologique de Microsoft, de désactiver toutes les options qui vont piocher dans votre vie privée. Alors oui vous allez perdre pas mal de fonctionnalités sympas, mais là, c'est à vous de faire un choix. Profiter du confort proposé par Microsoft ou réduire un peu ce confort et préserver vos données personnelles.

Comme je le dis toujours, du moment qu'on a le choix et qu'on a conscience de ce choix, je ne vois pas pourquoi râler.

Bref, si vous souhaitez désactiver tout ce qui serait susceptible de récupérer vos données personnelles dans Windows 10 pour les envoyer sur les serveurs de Microsoft, c'est assez simple. Il suffit de fouiller un peu dans les paramètres et dès que vous tombez sur une mention de ce type "Déclaration de confidentialité", votre cerveau doit s'allumer, car c'est qu'il y a anguille sous roche. Désactivez alors l'option concernée.

Concrètement, ça se trouve dans :

Paramètres -> Mise à jour et sécurité -> Windows Defender

Et dans Paramètres -> Confidentialité (quasi tous les sous-menus. Je n'ai pas fait de capture-écran pour chaque menu)

Désactivez tout ce qui est "Actif" et cliquez sur le bouton "Arrêter de me connaître". Faites le tour de tout ce que vous pouvez, et dès que vous voyez la mention "Déclaration de confidentialité", allez la lire et prenez le temps de la réflexion. Demandez-vous : "Ai-je vraiment besoin de cette fonctionnalité ?".

Au pire, désactivez tout et réactivez au compte-goutte quand vous en aurez besoin. Mon sentiment, c'est que vous saurez très bien vous en passer.

Bon voilà... Tout ça pour dire que oui, Windows 10 est un excellent OS, bien conçu, moderne et bien stable à condition de savoir où on met les pieds et que fondamentalement il n'y a pas de différences entre la collecte et le traitement des données personnelles de Microsoft et celui de Google ou d'un autre géant du net dans le même délire du "tout sur le cloud". Si Windows 10 vous chatouille, alors votre smartphone (et tous vos comptes Google) devrait aussi vous chatouiller. Si ce n'est pas le cas, c'est soit parce que vous avez fait ce qu'il faut pour éviter le problème (pas de compte Google, une ROM alternative...etc.), soit parce que vous n’étiez pas au courant de comment ça fonctionne vraiment.

Bref, à mon avis, pas de quoi s'enflammer ou brûler sur le bûcher telle Jeanne D'Arc, uniquement Microsoft, dont le seul crime est de faire pareil que les autres. Et même si vous pensez avoir entendu des voix, ce n'est que Cortana qui s'excite dans son coin ;-).

Évidemment, de mon côté, j'ai aussi installé Windows 10 et je vais donc commencer à explorer tout ça. Il est fort probable que je vous en reparle bientôt en vous filant quelques astuces. En attendant, si vous êtes l'heureux nouveau propriétaire d'un Windows, je vous invite à lire cet excellent post de Mouton Noir qui vous expliquera comment carrément désinstaller tout ce dont vous n'avez pas besoin.

Amusez-vous bien !

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Windows 10 est-il un système d’exploitation diabolique ? ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


OpenNIC – Trouvez les serveurs DNS les plus proches de vous

Wed, 29 Jul 2015 17:00:31 +0000 - (source)

Si vous voulez utiliser autre chose que les DNS de Google, n'oubliez pas que vous pouvez toujours installer votre propre serveur DNS. Mais pour ceux qui n'auraient pas le temps, je vous invite à consulter le site OpenNIC qui vous fournira en un clin d'oeil, les serveurs DNS les plus proches de vous.

Ces serveurs DNS sont 100% neutres, gratuits, sans tracking eet libre de toute censure gouvernementale. À l'origine, OpenNIC est un serveur racine qui se veut être une alternative à l'ICANN. Au départ, il résolvait uniquement ses propres extensions de noms de domaine (TLD) mais depuis 2006, il résout aussi la même chose l'ICANN.

Donc c'est transparent par rapport aux DNS que vous utilisez actuellement sauf qu'en plus, il résout des extensions amusantes comme le .geek ou le .free. D'ailleurs, si vous voulez lancer votre propre TLD, vous pouvez leur proposer...

Plus aucune excuse pour utiliser encore les DNS de Google ou ceux de votre FAI :)

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : OpenNIC – Trouvez les serveurs DNS les plus proches de vous ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Powered by VroumVroumBlog 0.1.32 - RSS Feed
Download config articles