Autoblog de korben.info

Ce site n'est pas le site officiel de korben.info
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de korben.info

Un montage pour contrôler un interrupteur via Bluetooth

Sat, 01 Oct 2016 05:02:41 +0000 - (source)

Si vous aimez le DIY, vous connaissez surement Hackster.io, un site communautaire sur lequel il y a des tas de projets rigolos. Mais j'avoue qu'il y en a de plus drôles que d'autres...

Voici par exemple un bricolage à base d'Arduino qui permet d'allumer ou d'étendre la lumière via le Bluetooth... Et je dois dire que le montage est vraiment très très original.

Enfin, je ne me moque pas, car c'est plus original qu'un relai et ça fonctionne parfaitement. Puis c'est DISCRET comme installation !

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Un montage pour contrôler un interrupteur via Bluetooth ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Edito du 01/10/2016

Sat, 01 Oct 2016 04:03:04 +0000 - (source)

Salut,

Wah ça y est, on est en octobre. Parfait pour changer cet édito.

Tout d'abord, sachez que je serai à Monaco la semaine prochaine pour assister aux Assises de la Sécurité. Je pense que ça va être passionnant et j'espère vous croiser là bas si vous y allez. Toujours la même thématique, sachez aussi que côté Yes We Hack, nous avons enfin ouvert notre blog pour pouvoir communiquer avec la communauté des fondus de Bug Bounty. D'ailleurs s'il y a des sujets que vous aimeriez qu'on aborde, faites-le-moi savoir.

Bon, vous le savez, je me suis remis à la lecture et là je viens de finir un bouquin dont le titre fait grave flipper : "Comment tout peut s'effondrer". Je sais, le titre n'est pas très engageant. Ce n'est pas un bouquin de survivalisme, mais plutôt un bouquin qui fait un constat sur le rythme d'exploitation actuelle des ressources, sur notre économie et sur les futurs possibles qui nous attendent. Attention, ça peut faire grave déprimer. Mais je ne vous en dis pas plus, moi j'ai trouvé ça intéressant et ça se lit vite.

Enfin, dans un registre un peu plus joyeux (enfin, si on veut), je viens de terminer Narcos saison 2. Grosse baffe, c'est vraiment fort à la fois au niveau de l'histoire que des personnages et certaines scènes sont vraiment très belles graphiquement. Je vous la recommande aussi.

Maintenant ma prochaine série sera, je n'ai pas encore décidé... Au choix, Mr Robot Saison 2 ou My Little Pony : Friendship is Magic. Je dois encore réfléchir.

Sur ce, passez un excellent week-end et portez-vous bien !

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Edito du 01/10/2016 ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Que faire si la batterie de votre Samsung Galaxy se vide à la vitesse de l’éclair ?

Sat, 01 Oct 2016 03:44:57 +0000 - (source)

D'après différents témoignages, suite à une mise à jour hier, les applications Oculus présentes par défaut sur les Samsung Galaxy S6, S6 Edge, S7, et S7 Edge pour utiliser le casque GearVR, auraient la fâcheuse tendance à faire chauffer et vider très très rapidement la batterie du téléphone.

Vider la batterie en mode Speedy Gonzales, c'est peut-être une "astuce" de Samsung pour limiter les risques d'explosion, allez savoir ;-)))

"Où est ma batterie ? Je ne vois plus rien ! Quelqu'un ! Aidez moi à retrouver ma batterie !"

Plus sérieusement, si c'est votre cas, la solution consiste à désinstaller les applications Oculus Home et Oculus Rooms, en attendant une prochaine mise à jour qui corrigera ce gros souci. Et tant pis pour le casque Gear VR que vous utilisiez pour votre porno 360° ;-)))

Source

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Que faire si la batterie de votre Samsung Galaxy se vide à la vitesse de l’éclair ? ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Le mot doux du jour

Fri, 30 Sep 2016 09:03:08 +0000 - (source)

Le mot doux du jour, on le doit à ce mec dont je ne connais pas le nom, qui j'imagine est journaliste Tech pour 01Net.

Je vous laisse le découvrir :

Aïe, ça fait mal. D'après lui, les marques donnent leurs produits sans boite, pour éviter que les BLOGUEURS ne les revendent.

Ahahaha, quel mépris. C'est fou !

Bon, déjà pour qu'il pense à ça, c'est que revendre un machin a déjà probablement dû lui traverser l'esprit ("Ah merde, ça va pas se vendre sans boite"). Ensuite, pour qu'il ose lâcher ça comme ça devant ses caméras, c'est à coup sûr parce qu'il a un compte à régler avec les blogueurs qu'il connait. Je ne vous raconte pas comment il va se sentir seul dans les prochains voyages Presse/Blogueur.

Et si effectivement GoPro donne ses produits sans boite pour éviter la revente, je pense que c'est parce qu'ils considèrent aussi bien les blogueurs comme les journalistes, peu fiables quand à la revente. Puis honnêtement, même sans boite, je suis certain qu'un GoPro se revend très bien, donc c'est idiot comme façon de faire.

Je ne vais pas vous le cacher, je sais que certains blogueurs revendent du matos. Je ne sais pas si les journalistes le font, mais j'imagine que oui, ça doit aussi arriver. Je ne vois pas ce qui les empêcherait de le faire aussi. Après si c'est une question d'éthique, je connais des journalistes et des blogueurs avec une grande éthique, et des journalistes et des blogueurs sans foi ni loi. Tout ceci ne veut rien dire.

En ce qui me concerne, je fais très peu de tests de matos, car ça ne me passionne pas, sauf quand c'est un poil plus Tech qu'un smartphone ou qu'une nouvelle clé USB. Et quand j'ai du matos qu'on me laisse, au mieux, si je compte m'en servir, c'est cool, je le garde. Et si je n'en fais rien, il peut se produire 3 choses :

Et sachez-le, depuis que ce blog existe, je n'ai rien revendu. Après c'est peut-être con, car maintenant j'ai tout un tas de trucs inutiles dans des cartons qui n'ont quasi jamais servi et qui ne serviront jamais. Et j'avoue que parfois je me dis qu'une brocante, ce serait rigolo à faire. Pas pour l'argent, mais pour me débarrasser de tout ce foutoir.

Maintenant j'ai 1 question pour 01Net :

Vous faites quoi de tout le matos que les marques vous donnent ? Vous l'utilisez ? Vous le jetez ? Vous le stockez à la cave ? C'est le big boss qui ramène tout ça à la maison pour "donner aux enfants" ? Ou vous le distribuez à vos employés ?

Si c'est cette dernière option qui est privilégiée, êtes-vous certains qu'une fois rentrés chez eux, ils ne le vendent pas sur le Bon Coin ?

La question mérite d'être posée.

Maintenant, s'il y a bien un truc que ce journaliste a à revendre, c'est son mépris.

Edit : Adrian (je connais maintenant son prénom), le journaliste dans la vidéo, m'a fait un retour que vous pouvez consulter dans son intégralité via les commentaires. En gros, il n'a fait que répéter ce que GoPro lui a dit, sans le préciser ni apporter de nuance ou d'explications. Dommage.
Je vous mets l'extrait où il explique comment ça fonctionne chez 01Net pour le matos.

Saches qu'à 01net nous avons une personne dédiée aux arrivées/départs de
produits qui note scrupuleusement TOUT ce qu'il y a dans les boîtes -
très sympa, ce mec est un stakhanoviste et m'engueule (gentiment) à
chaque fois que je perds un câble/bouchon d'appareil/manuel. Ce qui
arrive souvent puisque je suis plus souvent dehors à tester des
appareils. Un produit disparu, incomplet, etc. mène à une procédure.
C'est lourd pour nous, mais c'est comme ça. Il y a des dons, des
produits qui restent mais en gros 99,5% des produits repartent. Et 100%
des appareils photo dans mon cas (même prêts longue durée).

Source

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Le mot doux du jour ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


ENTBox – Environnement numérique de travail déconnecté d’Internet

Fri, 30 Sep 2016 07:00:34 +0000 - (source)

Vous vous rappelez le concept de la PirateBox ? Un routeur wifi librement accessible pour partager tout et n'importe quoi hors réseau Internet.

Et bien le concept a été repris par des développeurs pour créer l'ENTBox (ENT = Environnement Numérique de Travail), qui permet de connecter un prof avec ses élèves à travers différentes applications, sans avoir besoin de connexion Internet.

Disponible sous Raspberry Pi et Windows, l'ENTBox propose gratuitement des outils tels que :

Voici une vidéo de démo :

Excellente idée vous ne trouvez pas ? Moi je trouve ça génial ! Ça permet de mettre en places des activités de groupe sans avoir besoin d'Internet et chacun peut s'y connecter avec son ordinateur, son smartphone ou sa tablette.

Plus d'infos ici ! 

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : ENTBox – Environnement numérique de travail déconnecté d’Internet ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Sécuriser WordPress – Cacher le numéro de version de WordPress

Thu, 29 Sep 2016 11:00:27 +0000 - (source)

Après la trêve estivale, il est temps de reprendre ma petite série sur la sécurisation de WordPress. Vous le savez peut-être, WordPress doit être mis à jour régulièrement, donc si vous faites bien les choses, vous devriez avoir la dernière version.

Toutefois, que ce soit avec un WordPress récent ou passé, un attaquant n'a pas à connaitre ce numéro de version, car cela peut lui donner une bonne indication sur les exploits à chercher ou à acheter pour mettre à mal votre site web. On va donc apprendre aujourd'hui à cacher ce numéro de version.

Il faut savoir que le numéro de version d'un WordPress, c'est comme les cafards, ça se fourre partout. Dans votre header, à la fin des appels aux scripts JS/CSS et dans les flux RSS.

La faute au meta tag "generator".

Pour se débarrasser de cette cochonnerie, il suffit d'éditer le fichier functions.php de votre thème et d'y ajouter la fonction suivante :

function remove_version_generator() { return '';}
add_filter('the_generator', 'remove_version_generator');

Mais ça ne suffit pas, car le numéro de version est encore visible dans les appels aux scripts.

Pour les JS/CSS, ne pas mettre de version pose parfois des problèmes avec les caches après les mises à jour (chez certains, la version en cache continue d'être chargée, ce qui peut complètement flinguer la mise en page...).

Pour résoudre le problème, sans pour autant exposer les numéros de version, et au passage en le faisant de manière générale pour tous les JS/CSS (car exposer un numéro de version de plug-in, c'est pas bon non plus pour la sécurité), ajoutez la fonction suivante, toujours dans functions.php.

function removeVersionCallback($matches) {
return "ver=".md5(print_r($matches, true)."");
}
function removeVersion($url) {
return preg_replace_callback("/ver=[^&]*/", removeVersionCallback, $url);
}
add_filter( 'style_loader_src', 'removeVersion');
add_filter( 'script_loader_src', 'removeVersion');"

Autre moyen de connaitre le numéro de version de votre WordPress : Le fichier Readme.html. Pensez bien à la supprimer ou à lui retirer ses droits en lecture (chmod -r readme.html).

Si vous avez un thème ancien ou développé avec les pieds, il est aussi possible, même si c'est rare, que le développeur ait inséré quelque part, une fonction qui permette de voir le numéro de version de WordPress. Pour trouver cette mention et la retirer, lancez une recherche dans le code de votre thème pour y trouver :

get_bloginfo('version');

ou la variable globale

$wp_version

Voilà !

Je pense qu'avec toutes ces armes, aucun numéro de version n'est prêt à montrer le bout de son nez sur votre site web.

Dans la série, Sécuriser WordPress:

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Sécuriser WordPress – Cacher le numéro de version de WordPress ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Rationaliser le temps

Thu, 29 Sep 2016 09:23:03 +0000 - (source)

Vous le savez, au mois d'août, j'ai vraiment tout coupé. Puis en rentrant de vacances, j'ai repris mes bonnes vieilles habitudes... Mais avec quand même moins d'entrain.

Et bizarrement, je me suis remis à lire des bouquins depuis les vacances et maintenant j'enchaine. Mais pour avoir le temps de lire, il faut dégager du temps. Oui, car vous le savez, je suis assez pris comme garçon.

Il y a la vie de famille, le blog, Bounty Factory, Ificlide, les conférences à gauche et à droite, les coups de fil, et je ne vous parle pas des imprévus... Dans mon planning, chaque seconde compte. Donc je me suis mis en quête de ces secondes à grappiller. C'est un process qui va prendre encore du temps, mais c'est l'un de mes sujets du moment. Je vais donc vous détailler ici ce que j'ai mis en place pour garder le rythme, et comment mon rapport au temps qui passe a évolué.

Le temps de sommeil

Le problème quand on a des journées speed, c'est qu'on n'a pas forcement le temps de tout finir. C'était régulièrement mon cas, donc j'avais tendance à repousser l'heure d'aller au lit pour poursuivre mes activités. Le souci c'est que souvent, y'a des choses qui se calent en urgence à 19h et ça peut coller un stress qui empêche de trouver le sommeil sereinement.

Contre cela, j'ai adopté plusieurs parades. La première, vous la connaissez surement, car ça fait des années que je la pratique, je me lève. Genre 5h du mat. L'avantage de se lever tôt c'est qu'on n'est pas emmerdé. Et pour quelqu'un comme moi de très sociable, qui a tout de même besoin d'être seul environ 8h par jour pour être bien, c'est important. L'autre raison, c'est que ça me permet de préparer ma journée en toute sérénité. Je n'ai pas besoin de me stresser la veille avec un truc à faire en urgence, une valise à terminer, un voyage à préparer, un mail important à envoyer...etc., car je sais que le matin, j'aurai ce moment "tampon" pour gérer ça. Donc je me couche la tête vide, sans penser à tout ce que je dois faire le lendemain, vu que j'aurai le temps de le préparer le matin même.

Il arrive encore (mais c'est rare) qu'un souci surgisse, m'empêchant de m'endormir. J'ai trouvé la parade avec ce petit appareil baptisé le Dodow qui permet de caler sa respiration pour trouver le sommeil. Ce qui est drôle, c'est que maintenant j'ai intériorisé le rythme de la lumière du Dodow, donc je n'en ai plus vraiment besoin.

En plus de la préparation de ma journée, j'ai aussi intégré un moment de lecture et de "vélo elliptique devant Netflix quand je ne me trouve pas une excuse genre j'ai chopé un virus inconnu" ;-)))) .

Évidemment, se lever à 5h implique que je me couche tous les jours ou presque vers 22h. Ça peut paraitre déprimant au début, mais au final, j'étais bon à rien après 20h donc plutôt que de végéter jusqu'à minuit devant mes réseaux sociaux ou la TV, autant aller dormir.

La conduite

Là, j'ai perdu du temps, mais j'ai gagné en zénitude et en carburant, car depuis quelques semaines, je me suis mis à l'écoconduite. Avant, j'avoue, je bourinais un peu avec des accélérations inutiles. Maintenant je suis la pente, et j'accélère le moins possible. C'est un peu comme un jeu et j'éprouve moins de stress au volant, bien que je mette quelques minutes de plus pour faire le même trajet.

La pause déj

Le midi, c'est pareil. Je ne speed plus (ou plus tous les jours) en mangeant un truc préparé à la va-vite devant l'ordi. Non, je prends le temps de manger peinard et comme je bosse à la maison, j'ai calé 2h de pause, qui englobent : La préparation de mon repas, la dégustation de mon repas (j'avoue, devant une série ) et 20 min de ménage en mode "Benny Hill" inspiré par l'ami Florian.

Les emails

Ça c'est la plaie... j'essaye de planifier des moments de lecture/réponse dans la journée, pour les emails. Ce n'est pas forcement simple. J'ai testé en mode Inbox Zero, mais il suffit que je parte quelques jours et ça devient chaud. J'ai essayé différents clients et différentes méthodes et voici celle qui fonctionne le mieux et qu'on retrouve conseillée un peu partout sur le Net. En gros, vous regardez vos mails 1 fois le matin, 1 fois l'après-midi (ou plus, si vous avez un boulot qui nécessite des traitements rapprochés d'emails). Si vous pouvez répondre rapidement à l'email, faites-le. Et si pour pouvoir répondre à l'email, cela nécessite quelque chose d'autre comme effectuer une tâche, passer un appel ou je ne sais quoi, il faut le mettre de côté et ajouter cette tâche dans votre todolist. Cela demande de la rigueur et ça remplit bien la todolist, malheureusement. Toutefois, ça permet de ne plus zapper de mail.

J'avoue, j'ai encore des progrès à faire de ce côté-là. La théorie est belle, mais la mise en application est parfois un peu rock n roll.

Le téléphone

Alors c'est relou aussi, car j'ai souvent des coups de fil. Quand ce sont mes associés, je réponds, quand c'est autre chose, le plus souvent, je laisse pisser sauf si j'ai un peu de temps. Et bien sûr comme je n'ai pas de répondeur téléphonique, je laisse les gens se débrouiller pour me contacter autrement. Des services comme Truecaller ou équivalents me permettent aussi de savoir qui essaye de me joindre, ce qui peut permettre de filtrer.

Les réseaux sociaux

Vous le savez comme moi, c'est chronophage à mort. Par exemple avec Snapchat, je passais pas mal de temps chaque jour à regarder les stories de mes potes, voire de parfaits inconnus. J'ai donc commencé par ça, et viré quasiment tout le monde sur Snapchat.

Instagram, j'y fous quasiment plus les pieds, sauf quand j'ai la nostalgie des paysages islandais ou quand je poste une photo.

Twitter, c'est compliqué. Je suivais 410 personnes. Majoritairement des personnes que j'aime bien, des amis..Etc. Mais ce matin même, j'ai "unfollowé" 400 d'entre eux pour repartir sur de bonnes bases. Ce qu'il faut savoir c'est que ça défilait beaucoup sur ma timeline et je n'avais plus le temps de tout lire. Ou quand je m'y mettais, j'y passais trop de temps.

L'autre aspect aussi, c'est niveau contenu. Pas mal de trucs négatifs et souvent les mêmes infos. Mes amis sont comme moi... Ils aiment la critique (fondée), ils vomissent les agissements de ceux qui nous gouvernent, et ils ne peuvent s'empêcher de donner leur avis sur tout et n'importe quoi. Je le sais, je suis pareil qu'eux. Mais après mon break d'août, j'ai voulu poursuivre dans cette voie en me débranchant (un peu) de tout ce qui pouvait me "titiller" voire m'agacer, au quotidien.

Bref, j'ai autorisé l'envoi de messages privés pour tous afin de compenser et j'ai quasiment arrêté de suivre tout le monde. Je m'attends à ce que ça en vexe certains, mais ça n'a rien de personnel, de toute façon, je ne lisais plus vraiment leurs messages Twitter.

Enfin, bizarrement, avant je n'allais quasiment jamais sur Facebook et petit à petit, j'ai pris la mauvaise habitude, ces derniers mois, d'y aller de plus en plus souvent. Il faut que je me débarrasse aussi de cette nouvelle habitude.

Les flux RSS

Même chose de ce côté-là, j'ai réduit de moitié le nombre d'articles à lire par jour. Je suis passé de + 1000 / jour à environ 600 / jour. Ma veille quotidienne est donc plus rapide et j'essaye de la diviser par deux avec une petite séance en fin de journée et une séance le matin au petit-déj. Et comme je lis un peu plus mes emails, je récupère aussi pas mal d'infos via ce biais avec tout ce que vous m'envoyez.

La todolist

Je n’avais jamais utilisé de todolist avant. Au mieux, je notais ce que j'avais à faire sur un bout de papier et ma devise était "A l'arrache". A l'arrache, je le suis encore un peu, mais là aussi, j'ai chopé une bonne technique de gestion de todolist sur le net. En gros, je me suis installé Wunderlist sur tous mes appareils, et j'ai créé 2 todo. La première c'est la grosse todo list fourre-tout, dans laquelle je note tout ce que j'ai à faire.

Et j'ai une seconde todolist baptisée "Priorité" dans laquelle, je glisse 3 tâches que je vais chercher dans ma todo list fourre-tout. Et ces 3 tâches, je m'applique à les réaliser dans la journée... Parfois sur 2 jours quand elles sont costaudes. Et ce n'est qu'une fois que ces 3 tâches sont complétées que j'en remets 3. Il ne faut surtout pas en remettre une directement dès que vous en avez complété une, car sinon, celles qui ne vous motivent pas, vous rester bloquer dedans, sans fin.

Là encore je dois m'améliorer, car il m'arrive de temps en temps d'en glisser plus que 3 ou de laisser pourrir un peu des tâches assez longues à réaliser.

Les projets

Même choses avec mes projets, j'ai décidé de ne plus charger la mule. Je me concentre sur l'existant et j'arrête de vouloir lancer un nouveau truc chaque jour. Même chose avec les sollicitations diverses (invitations...etc), je décline poliment le plus souvent par manque de temps.

Conclusion

Bon, je vous l'ai dit, rien de parfait là-dedans et pas non plus de solution miracle. C'est un process en cours qui risque encore d'évoluer. Mais pour le moment, j'ai le sentiment d'être moins en speed, moins à l'arrache et d'avoir plus de temps pour bouquiner, réfléchir et bosser. Je dois encore régler aussi un petit problème de procrastination, mais avec mon "épuration" Twitter de ce matin, ça va peut-être s'arranger plus rapidement que je ne le pense.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Rationaliser le temps ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Comment analyser le contenu d’un package (.pkg) OSX

Thu, 29 Sep 2016 07:30:02 +0000 - (source)

Si vous êtes sous OSX et que vous téléchargez et installez tout un tas de conneries, voici "Suspicious Package", un outil qui vous dira tout ce qu'il y a à savoir sur les Packages (.pkg) pour Mac.

En plus des infos de base comme la signature électronique, la provenance ou la place que les fichiers prendront sur votre disque une fois déployés, Suspicious Package vous donne accès au détail des fichiers présents dans le package, ainsi qu'au contenu des scripts lancés lors de son installation.

Enfin, une section Review vous alertera en cas de comportement suspect détecté dans ce .pkg. Notez que cet app est entièrement scriptable, donc il est possible de l'intégrer dans un de vos workflows (plus d'info ici).

De quoi mieux comprendre à quoi touche tel ou tel soft lorsque vous l'installez.

Suspicious Package est téléchargeable gratuitement ici.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Comment analyser le contenu d’un package (.pkg) OSX ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


HouseParty – Comme Facetime mais jusqu’à 8 personnes en simultané

Wed, 28 Sep 2016 16:42:17 +0000 - (source)

Vous vous souvenez de Meerkat ? Ça faisait comme Periscope puis ils ont perdu la bataille de l'adoption...

Bref, l'équipe a bossé sur un nouveau projet que je viens de tester et qui est plutôt sympa baptisé HouseParty.

Cette application disponible sous iOS et Android vous permet de faire des vidéos de groupes, jusqu'à 8 personnes. Et ça s'arrête là... Pas de chichi, c'est hyper minimaliste en termes de fonctionnalité, bien plus que Snapchat. Mais j'imagine que les mecs de HouseParty en ont encore sous le pied.

Il n'y a encore personne dessus à part mon ami Jérôme de Nowtech.tv avec qui j'ai pu tester l'app. C'est fluide, et très agréable à utiliser.

A essayer ! Et si vous voulez m'ajouter, mon pseudo c'est comme d'hab : Korben

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : HouseParty – Comme Facetime mais jusqu’à 8 personnes en simultané ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Test Honor 8 – Un haut de gamme pour 400 € ?

Wed, 28 Sep 2016 10:22:18 +0000 - (source)

Parce que l'iPhone 7 est cool mais nécessite de vendre son rein à Total Recall Corp. et que le Galaxy Note 7 vous explose en pleine tête, quels choix nous restent-ils pour avoir un tel haut de gamme dans les paluches qui n'impose pas de risquer nos vies ;)

Jerome tente d'y répondre en présentant cet Honor 8 de Huawei, le nouveau flagship killer qui part à l’assaut des smartphones haut de gamme en offrant des capacités équivalentes, le prix en moins !

Bon ça c'est la théorie d'un utopiste, maintenant voyons les faits en vidéo:

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Test Honor 8 – Un haut de gamme pour 400 € ? ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.


Powered by VroumVroumBlog 0.1.32 - RSS Feed
Download config articles