Autoblog de MonPuteaux

Ce site n'est pas le site officiel de MonPuteaux
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de monputeaux.com

Vos questions au maire de Puteaux, pour le conseil municipal du 13 décembre 2018

2018-12-10T17:58:37+01:00 - (source)

IMG_9940Lors du conseil municipal de Puteaux du jeudi 13 décembre, comme d'habitude, je consacrerai une partie de mon temps de parole aux questions que vous souhaitez poser au maire de Puteaux.

Voici les questions déjà reçus sur mon adresse grebert@gmail.com

Suzanne : Qu’en est il des bancs supprimés soi-disant pour vétusté ? Cela fait des années qu’ils ont été supprimés rue Jean Jaurès, aux abords de l’église sainte Mathilde, rue Chantecoq, le dernier boulevard Richard Wallace avant le théâtre... La ville continue de supprimer toutes les possibilités de s’asseoir dans les rues. Dernier exemple : la pose inutile et surement très chère de balustrades de verre devant l’entrée du conservatoire (verre gravé…), ce qui empêche de s’asseoir. Il faut être jeune et en bonne santé pour vivre à Puteaux ?

Cédric : Rue Voltaire, côté vieux Puteaux, un point de collecte des ordures est aménagé. Il est particulièrement mal placé et mal conçu. C’est moche (PHOTO)

Pierre : Depuis 3 ans, les ascenseurs entre la rue Bellini et le parvis de la Défense sont régulièrement en panne. Au cours de l’année 2018, les 2 ascenseurs sont restés à l’arrêt pendant plusieurs mois. Cela conduit les habitants à grimper les 64 marches de l’escalier. Ne pourriez-vous pas demander un contrôle plus sérieux de l'ascensoriste ?

BB : Concernant les travaux autour du rond-point des bergères, la mairie ne communique plus ou ne donne plus que des dates très imprécises et éloignées. En particulier, l'ouverture du parc central semble avoir été repoussée aux calendes grecques (nous sommes apparemment passés d'une ouverture partielle fin 2018 à une ouverture en 2020). Serait-il possible de disposer d'un planning d'ensemble actualisé et précis de livraison des chantiers dans ce quartier ? Serait-il possible de le consulter sur le site de la ville, ce qui nous éviterait de visiter chaque chantier pour tenter d'en savoir plus ? Nous subissons les nuisances chaque jour (bruit, poussière, boue, camions, rues fermées...) sans même savoir quand nous en aurons la jouissance... Je pense surtout aux enfants de l'école des Bergères qui subissent pollution sonore et pollution tout court des chantiers dans le sein-même de l'école et alentours (le projet "Sublime" étant carrément au pied de l'école !).

Sur la Mutuelle communale : Une habitante de Puteaux me signale avoir adhéré à la mutuelle communale pensant bénéficier d’une protection sociale complémentaire à un prix intéressant. Or, elle s’est aperçue, à l’occasion d’un problème aux dents, que cette mutuelle proposée par la ville ne remboursait que 1.000 euros sur un devis de 4.500 euros. Elle se trouve dans l’impossibilité de se soigner. Est-ce bien raisonnable de proposer aux Putéoliens - bien souvent parmi les plus âgés - une mutuelle aussi peu protectrice ?

Je tenterai à nouveau d'interroger le maire sur l'arrêt du chantier de la crèche du quartier des Arts. Lors du conseil municipal de septembre, elle avait refusé de me répondre.


Et si la ville de Puteaux créait sa propre ferme pour alimenter les enfants dans les cantines ?

2018-12-10T15:57:29+01:00 - (source)

Capture d’écran 2018-12-10 à 16.07.02Lors du conseil municipal de Puteaux, jeudi 13 décembre, je ferai une proposition de création d’une ferme bio sur le domaine putéolien de La Falaise, dans les Yvelines, afin de fournir les cantines scolaires et les restaurants municipaux de la commune en légumes et fruits locaux, sains et de qualité.

Le domaine la Falaise est la propriété de la ville de Puteaux depuis 1952. Dans les années 1960-70, le château de La Falaise a accueilli des enfants pensionnaires venant en car de Puteaux ainsi que durant plusieurs décennies plusieurs centres de loisirs de la ville. Durant l'été, pendant les vacances scolaires ou à l'occasion de classes vertes, enfants et adolescents se rendaient sur le domaine du château de la Falaise. Les enfants dormaient sous de grandes tentes et participaient à des activités de loisirs durant la journée (piscine, sports, balades, chasses au trésor, travaux manuels…). Ponctuellement d'autres événements y étaient organisés, comme des Guinguettes.
Malgré d'important travaux de réaménagement financés par la ville de Puteaux (1.468.000 euros en septembre 2005), le domaine n'est plus utilisé depuis 2013. 

(extrait de https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Falaise)

Nous proposons de transformer le domaine de La Falaise en ferme bio, sur le modèle de la ferme du Bec Hellouin rendue célèbre par le film "Demain", avec un potager en permaculture permettant de produire des légumes et des fruits qui fourniront en alimentation saine, de qualité et locale les cantines scolaires et les restaurants municipaux de Puteaux.


Question au maire de Puteaux sur une dame de 71 ans qui dort dans sa voiture

2018-12-10T15:37:22+01:00 - (source)

6a00d8341c339153ef022ad37da8d2200c-800wiLors du conseil municipal de Puteaux, jeudi 13 décembre, je poserai une question à la maire sur la situation de Marie qui dort depuis 1 mois et demi dans sa voiture.

Voici ma question adressée ce jour à Joëlle Ceccaldi-Raynaud : 

"Depuis fin octobre, c’est à dire depuis un mois et demi, Marie - 71 ans, 1.300 euros de retraite, vivant à Puteaux depuis 30 ans - dort dans sa voiture faute de logement. Cela fait 14 ans qu’elle demande un logement social à Puteaux, en vain. Chaque jour ou presque depuis 1 mois et demi, elle vient à la mairie pour demander à vous rencontrer, en vain également.
La situation dans laquelle cette dame âgée se trouve scandalise beaucoup de personnes. Une pétition de soutien recueille actuellement plus de 105.000 signatures et cela augmente chaque jour.

Marie, qui vit seule, demande à pouvoir rester vivre à Puteaux, où elle a ses amis, son réseau de connaissances, ses médecins, ses commerces.... Elle ne se voit pas refaire sa vie ailleurs à 71 ans. Toutes les personnes qui ont son âge comprennent cela.

L’hiver est là. Le froid aussi. Marie dort dans sa voiture. Combien de temps encore sa santé résistera, selon vous ? 
La semaine dernière, le chef de la police municipale a mis Marie à la porte de la mairie en jetant ses affaires par terre. Cela a été violent. Elle a été très choquée. Avez-vous donné cet ordre à cet agent municipal ?

Puisque vous avez la faculté d’attribuer des logements HLM, voilà une bonne raison de le faire, Madame la maire. Vous engagez-vous à agir, et selon quel délai, pour loger Marie dans une HLM de Puteaux ?"


Question au maire après l'enquête d'M6 sur le logement social à Puteaux

2018-12-10T14:44:56+01:00 - (source)

Capture d’écran 2018-12-10 à 14.23.08Lors du conseil municipal du jeudi 13 décembre, j'interrogerai le maire de Puteaux sur les conditions d'attribution des logements HLM de Puteaux, après un reportage de Bernard de La Villardière diffusé sur M6 révélant un système clientéliste et des irrégularités.

VOIR LE REPLAY DE CETTE ENQUETE SUR LE SITE D'M6 (À PARTIR DE LA 48E MINUTE ET JUSQU'A 1H05)

Voici ce que je compte dire au maire : 

"M6 a diffusé la semaine dernière une enquête du journaliste Bernard de La Villardière sur le logement social à Puteaux, révélant un système clientéliste et plusieurs faits anormaux.

On y voit Monique, une maman de 2 enfants âgés de 5 et 7 ans, payant 700 euros par mois pour un logement dans un immeuble insalubre situé à 200 mètres de l’Hôtel-de-Ville. Il y a des rats, un escalier qui menace de s’écrouler, des colonnes de gaz délabrées, des installations électriques qui ne sont plus aux normes.

“Monique vit la peur au ventre”, déclare Bernard de La Villardière qui en a pourtant vu bien d'autres au cours de ses nombreux reportages. 
“Pourquoi Monique est-elle ici ? Elle est pourtant prioritaire avec son dossier DALO. Y aurait-il un dysfonctionnement dans l’attribution des logements sociaux ?”, s’interroge le journaliste. Monique attend depuis des années un logement HLM, en Vain.

Un jeune putéolien, Romain, témoigne aussi dans ce reportage. Il a 24 ans et gagne 1.200 euros par mois. Il est hébergé par une amie. Il ne dispose que de quelques m2. Il a fait une demande de logement HLM, lui aussi en vain.

Un Putéolien vivant en HLM, interrogé par une journaliste d’M6, raconte une discussion qu’il a eu avec vous. Vous lui auriez dit : “Pour avoir un logement, c’est moi qui commande”. 
M6 publie effectivement un document montrant que vous avez attribué en 3 jours seulement (!) un logement HLM, sans passer par la commission d'attribution :

Capture d’écran 2018-12-10 à 13.45.51

Ces dysfonctionnements et irrégularités au sein de l'office HLM de Puteaux ne sont pas inconnus ou nouveaux. En 2016, un rapport de l’ANCOLS, l’agence chargé du contrôle des offices HLM, avait déjà pointé cette situation. L’office que vous présidez a été condamné pour cela à une amende de 80.000 euros.

M6 révèle aussi que 6 de vos adjoints (sur 12) sont logés en HLM à Puteaux. L’un d’eux est haut-fonctionnaire et gagne 8.000 euros nets par mois. Ses revenus dépassent le plafond autorisé pour profiter d’un logement social. Un autre adjoint est logé en HLM alors qu’il est multi-propriétaire dans la ville.

Malgré plusieurs demandes, vous avez refusé de répondre aux questions d’M6. Bernard de La Villardière est venu assister à une réunion publique organisée dans cette mairie : vous avez fait semblant de ne pas le voir et de ne pas entendre ses questions.

Je vais donc à mon tour tenté de vous interroger :

Comment se fait-il, Madame la maire, qu’à Puteaux certains de vos adjoints ayant des ressources très élevées ou étant multi-propriétaires profitent de logements HLM de grandes surface à des prix faibles, alors que d’autres habitants de la ville, comme Monique et Romain, qui eux sont en situation d’urgence et ont des revenus faibles, doivent vivre dans des logements chers, petits et dangereux, malgré des années de demande et d'attente de logement social  ?"

Je ne m'attends pas à ce que Joëlle Ceccaldi-Raynaud réponde ou me donne une réponse honnête.


Un conseil municipal convoqué à Puteaux jeudi 13 décembre 2018 9h30

2018-12-08T17:07:43+01:00 - (source)

6a00d8341c339153ef022ad3bf2eb9200b-800wiLe dernier conseil municipal de l'année 2018 à Puteaux aura lieu jeudi 13 décembre à partir de 9h30 à l'Hôtel-de-Ville. Vous pouvez venir y assister librement. Nous poserons une série de questions au maire, notamment sur les conditions d'attribution des HLM à Puteaux et sur situation de Marie qui dort depuis 1 mois dans sa voiture.

Comme toujours, nous ferons également des propositions pour notre ville : pour lutter contre le logement insalubre après la mort d'un vieil homme rue Arago, sur la baisse de la fiscalité locale à Puteaux et pour faire de Puteaux une ville zéro déchet et zéro gaspillage.

Enfin, nous proposerons le vote d'une aide de solidarité aux communes de l'Aude sinistrées par de terribles inondations au mois d'octobre

Si vous avez une question à poser au maire lors de ce conseil, envoyez-moi un message : grebert@gmail.com

Ordre du jour transmis par la municipalité : 

1 Désignation d'un secrétaire de séance
2 Appel nominal
3 Adoption du Procès-verbal du Conseil municipal du 12 septembre 2018
4 Communications

5 Présentation du rapport d'activité pour l'année 2017 du Syndicat Intercommunal Funéraire de la Région Parisienne (SIFUREP)
6 Présentation du rapport d'activité pour l'année 2017 du Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l'Electricité en Ile-de-France (SIGEIF)
7 Présentation du rapport pour l'année 2017 portant sur l'exploitation de la délégation de service public des réseaux de chaleur et de froid du Front de Seine
8 Présentation des rapports pour l'année 2017 portant sur l'exploitation des délégations de service public des crèches l'Oasis, le Petit chaperon rouge, les Roses, les Petits loups, les Fées, le Château et les Trois ours
9 Présentation du rapport pour l'année 2017 portant sur l'exploitation de la délégation de service public de fourrière automobile sur le territoire de la Ville de Puteaux

10 Autorisation au Maire de signer un avenant de prolongation à la délégation de service public de fourrière automobile sur le territoire de la Ville de Puteaux
11 Autorisation au Maire de signer l'avenant n° 4 à la convention de groupement de commandes avec l'Office Public de l'Habitat de Puteaux

12 Bilan des acquisitions et cessions immobilières pour l'année 2017

13 Autorisation au Maire d'approuver les modifications aux cessions des lots n° 4 ter et n° 12/13 de l'EcoQuartier des Bergères
14 Acquisition amiable par la ville d'un terrain situé sur l'Ile de Puteaux - parcelle cadastrée AI n°3
15 Acquisition amiable par la ville d'un bien sis 118 avenue du Président Wilson - lots n° 4, 12, 13 et 14 - parcelle cadastrée H n°21
16 Acquisition amiable par la ville d'un bien sis 11 rue Charcot - parcelle cadastrée H n°12
17 Acquisition amiable par la ville d'un bien sis 26 bis rue Parmentier - lot n°2 - parcelle cadastrée X n° 139

18 Autorisation au Maire de signer la charte qualité pour les constructions neuves
19 Instauration du permis de louer

20 Avis du Conseil municipal sur les dérogations au repos dominical pour l'année 2019
21 Dénomination de rues et de lieux publics

22 Autorisation au Maire de signer les conventions-cadres de mise à disposition individuelle de médecins de la fonction publique hospitalière au sein du Centre Médical Françoise Dolto

23 Autorisation au Maire de signer une convention de mise à disposition individuelle d'agents pour l'exercice par l'Etablissement Public Territorial Paris Ouest La Défense de la compétence Aménagement de l'espace

24 Autorisation au Maire de signer une convention simplifiée transitoire avec le Fonds d'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) relative au financement d'actions menées par la ville de Puteaux

25 Approbation des modalités d'application du protocole sur les Parcours Professionnels, les Carrières et les Rémunérations (PPCR) aux agents contractuels de la ville de Puteaux
26 Autorisation donnée au Centre Interdépartemental de la Petite Couronne pour la négociation des conventions de participation en matière de protection sociale complémentaire

27 Approbation du plan de prévention et de traitement des violences sexuelles et sexistes
28 Lutte contre le tabagisme : mise en place de l'interdiction de fumer dans les parcs et squares publics de la ville de Puteaux

29 Adhésion à la Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs (FNJFC)
30 Adhésion à l' Association des Villes pour la Propreté Urbaine (AVPU)

31 Modification des dispositifs de la Bourse d'Etudes et d'Echanges à l'Etranger (B3E) et de la Bourse de l'Aventure
32 Modification du dispositif Argent de Poche

33 Prise en charge des frais liés aux déplacements de délégations pour le MIPIM et pour une Conférence Internationale à Tel Aviv

34 Versement de subventions à des associations
35 Approbation de remise gracieuse

36 Autorisation au Maire de signer le contrat de développement 2018 - 2020 avec le Département des Hauts-de-Seine
37 Autorisation au Maire de signer deux conventions de prise en charge provisoire des compétences transférées à l'Etablissement Public Territorial Paris Ouest La Défense
38 Restitution de la compétence éclairage public à la commune de Puteaux

39 Approbation du rapport pour l'année 2018 de la Commission Locale d'Evaluation des Charges Transférées (CLECT) de la Métropole du Grand Paris

40 Dispositions budgétaires applicables avant le vote du budget primitif 2019 - Budget annexe "restaurant administratif"
41 Dispositions budgétaires applicables avant le vote du budget primitif 2019 - Budget principal


6 adjoints au maire de Puteaux sur 12 sont logés en HLM, selon une enquête M6

2018-12-06T18:10:20+01:00 - (source)

Capture d’écran 2018-12-06 à 17.47.32

"Comment se fait-il que des logements sociaux soient attribués à des personnes qui ont des revenus bien supérieurs au plafond autorisé ?"

Joëlle Ceccaldi-Raynaud interpellée lors d'une réunion publique par Bernard de La Villardière. La maire de Puteaux refuse de répondre aux questions du journaliste sur l'attribution clientéliste des logements sociaux. La scène a été diffusée mercredi soir sur M6.

VOIR L'EMISSION EN REPLAY SUR LE SITE D'M6 (PUTEAUX A PARTIR DE LA 48 EME MINUTE)

Selon le reportage réalisé dans le cadre d'une soirée spéciale sur les inégalités, 6 adjoints sur 12 de la mairie de Puteaux sont logés en HLM, alors que l'un à un salaire de 8.000 euros nets et qu'un autre est propriétaire de plusieurs appartements dans la ville !

Dans le même temps, M6 a montré des familles pauvres de Puteaux qui vivent dans des logements insalubres et dangereux, mais dont les demandes de HLM sont systématiquement repoussées.

Pour obtenir un logement HLM à Puteaux, mieux vaut connaître le maire, selon l'enquête de Bernard de La Villardière. Au cours du reportage, plusieurs témoins racontent comment fonctionne le système clientéliste putéolien, en dehors de toute morale républicaine.


Hausse des taxes locales à Puteaux

2018-12-01T10:54:27+01:00 - (source)

Taxe-d-habitation-et-isf-reformes-des-2018-macron-tranche

Vous êtes plusieurs à me signaler que votre taxe d'habitation ou que votre taxe foncière sont en hausse cette année à Puteaux.

Qu'en est-il pour vous ? Merci de me signaler en commentaire comment vos impôts locaux évoluent, afin que j'interroge le maire sur ces hausses lors du prochain conseil municipal.

J'avais dénoncé ces augmentions au mois d'avril. Ces hausses des prélèvements des habitants ne sont pas justifiées dans notre ville qui bénéficie largement des taxes des entreprises du quartier d'affaires de la Défense.

Christophe Grébert

Capture d’écran 2018-12-01 à 10.52.18


Logement : la pétition de soutien à Marie de Puteaux recueille 103.000 signatures

2018-11-28T18:24:27+01:00 - (source)

870x489_img_4653

Cela fait maintenant près d'un mois que Marie, 71 ans, dort dans sa voiture, faute de logement. 103.000 personnes ont signé la pétition lancée sur change.org pour réclamer qu'un logement social lui soit attribué.

Malheureusement, malgré les promesses faites à différents médias par l'office communal HLM présidé par la maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, Marie n'a jusqu'ici reçu aucune bonne nouvelle... et d'ailleurs, aucune nouvelle du tout, que ce soit de la part de l'OPH ou de la mairie.

Plusieurs articles ont été publiés sur le triste sort réservé à Marie  :

-  Puteaux : une vieille dame de 71 ans est obligée de dormir dans sa voiture, sur France Bleu.

- Puteaux. À 71 ans, Marie est obligée de dormir dans sa voiture, dans Ouest France.

Puteaux : Marie, 71 ans, vit dans sa voiture en attendant un logement social, dans Le Figaro.

Hauts-de-Seine: mobilisation pour aider une septuagénaire expulsée et contrainte de vivre dans sa voiture, sur BFM TV.

(photo : France Bleu)


Plagiat et mensonge de la municipalité de Puteaux sur le projet de passerelle

2018-11-26T15:54:59+01:00 - (source)

IMG_9499

Le projet de passerelle entre la ville et l'île de Puteaux est celle d'un plagiat et d'un mensonge de la majorité municipale. Le plagiat d'une idée qui n'est pas la sienne et le mensonge d'une "passerelle pour piétons et cyclistes" qui sera en réalité interdite aux vélos.

Ce plagiat et ce mensonge s'étalent dans le magazine "Puteaux Infos" du mois de novembre. La municipalité présente son projet sur 2 pages. A bien y regarder, le vocabulaire employé et le projet tel qu'il est présenté est une copie de notre projet "Puteaux pour vous" pour l'élection municipale de 2014.

A vous de juger. Il suffit de regarder les 2 doubles plages ci-dessous.

La 1ère image est tirée de notre journal de campagne "Puteaux pour vous" publiée en 2014. La seconde est tirée du "Puteaux infos" de novembre 2018 distribuée dans votre boite aux lettres (cliquez dessus pour les voir en grand).Ppv

Puteauxinfos

Pour nous, le principal est que ce projet de passerelle se réalise. La majorité municipale peut bien récupérer nos idées et nous plagier. Nous y voyons la confirmation de l'utilité de notre action en faveur de tous les habitants de Puteaux. Mais au moins que la mairie nous copie correctement : notre passerelle, pour ne pas être qu'un gadget, devait accueillir les piétons ET les cyclistes, et devenir le point d'accès d'un réseau de pistes cyclables. Ce n'est pas le cas ici : la passerelle sera interdite aux vélos, aucune piste cyclable n'est prévue et la ville de Puteaux fait la chasse aux 2 roues.
Christophe Grébert


50.000 personnes signent la pétition en faveur de Marie de Puteaux qui attend un logement HLM depuis 14 ans

2018-11-15T13:55:51+01:00 - (source)

Capture d’écran 2018-11-15 à 13.52.25Je viens d'avoir Marie au téléphone. Cette dame de 71 ans, seule et à la rue, est toujours dans l'attente d'un logement HLM à Puteaux. Elle campe encore dans le hall de la mairie de Puteaux.

Elle y reste jusqu'à ce que la maire la fasse expulser à la fermeture des bureaux. Ce soir et ce week-end, elle dort chez des amis. "Mais lundi soir, je serai à nouveau à la rue. Je suis de plus en plus fatiguée. A mon âge, c'est dur", me dit-elle.

Marie me dit de transmettre ses remerciements aux nombreux signataires de la pétition diffusée sur change.org pour la soutenir dans sa démarche. Ils sont plus de 50.000 !

Nous demandons à la mairie de Puteaux et à la préfecture des Hauts-de-Seine de tout faire pour lui obtenir un logement HLM dans sa ville. A 71 ans, cette dame ne mérite pas - comme d'ailleurs personne ne mérite - de dormir dehors.


Powered by VroumVroumBlog 0.1.32 - RSS Feed
Download config articles