Autoblog de paulds.frhttp://www.paulds.fr/http://www.paulds.fr/ La politique en 2 phraseshttp://www.paulds.fr/?p=2658http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20140323_181655_La_politique_en_2_phrasesSun, 23 Mar 2014 17:16:55 +0000Les politiques mentent, trichent et trahissent jusqu’à leurs proches pendant 4 ans et demi, font le dos rond pendant 6 mois et vous demandent de leur accorder votre confiance pour recommencer…

« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. » A. Einstein

Flattr this!

]]>
Nous vivons un second siècle des lumièreshttp://www.paulds.fr/?p=2647http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20140201_155933_Nous_vivons_un_second_siecle_des_lumieresSat, 01 Feb 2014 14:59:33 +0000L’Être humain est une créature qui aime ses habitudes, qui vit par elles et ne s’en éloigne qu’en cas de force majeure. Par essence, et à quelques exceptions près, nous aimons notre routine, nos habitudes, nos repères. L’inconnu est terrifiant, le connu est le résultat d’une construction donc les buts étaient justement le confort et la sécurité.

Sauf que ceux qui étaient avant des exceptions, ceux qui justement aiment repousser les limites, réfléchir au-delà des préconçus, expérimenter ont depuis quelques années les moyens de travailler ensemble. D’abord grâce aux transports qui permettaient la circulation des êtres, puis grâce aux télécommunications qui permettent la circulation des idées.

Le résultat est que les progrès que l’humanité aurait pu égrainer sur des siècles sont en train d’être absorbés en quelques décennies. Jamais dans l’histoire nous n’avons vécu autant de changements majeurs en si peu de temps et il y a fort à parier que dans quelques décennies nous atteindrons une nouvelle limitation, la notre, en tant que société : les limites que nous nous refuserons de franchir, et celles dont nous serons incapables de nous affranchir parce que pas équipés biologiquement (intellectuellement et physiquement) pour.

Mais comme pour tout changement majeur il y a résistance, souvent inconsciente, de la majorité lovée dans ses habitudes et effrayée par la notion même du changement.

Étrangement la technologie en elle-même est relativement bien acceptée, les avancées qui en découlent par contre beaucoup moins. Ce qui est nouveau justement est le fait que la technologie soit utilisée des deux côtés de l’innovation pour la créer et y résister. Ainsi on voit apparaître des mouvements organisés (avec comme toujours une idéologie, des leaders et la masse convaincue) qui refusent une forme ou une autre de changement, font valoir leur opinion sur ce qui est progrès ou pas, ce qui est souhaitable ou non de conserver de notre société actuelle pour construire la prochaine.

C’est un processus qui est relativement sain et qui portera ses fruits à long terme pour concilier ce que la majorité tolère avec ce que l’innovation (au sens le plus large du terme) pourra apporter comme solutions à une recherche constante d’amélioration de la vie. C’est aussi une chance unique que de vivre cela, de le voir ou d’y participer, lorsque l’on se rend compte de ce qui se passe réellement : nous sommes en train de construire une société de demain en rattrapant des siècles de retard !

C’est aussi pour cela que certains acquis – et je pense ici, la gorge serrée, à ce qui se passe autour de l’IVG en Espagne – sont remis en question, que la rue hurle et que les mouvements d’opinion sont si nombreux pour défendre ou combattre ceci ou cela. Et là encore c’est rassurant : signe que nous sommes capables de nous rassembler autour d’idées, de concepts, de valeurs (même si j’ai horreur de ce mot fourre-tout) pour défendre une vision, pour réfléchir, avancer dans un sens ou un autre.

A la fin c’est toujours le gentil qui gagne…

 

Flattr this!

]]>
Facebook et petit « hack » Js à base de social-engineering et obfuscation de codehttp://www.paulds.fr/?p=2637http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20140130_164651_Facebook_et_petit_____hack_____Js_a_base_de_social-engineering_et_obfuscation_de_codeThu, 30 Jan 2014 15:46:51 +0000Depuis quelques jours sur Facebook on tombe sur des images comme celle présentée ci-dessous, vous promettant conversations privées ou logins / mot de passe de vos contacts :

sei2c

 

Le pastebin sur lequel je suis tombé après qu’un ami se soit fait piéger est celui-ci : http://pastebin.com/jg04E8V6 Attention donc à ne pas éxécuter le code qui y est contenu, vous vous en doutez il ne fait absolument pas ce que l’on vous promet 😉 Si vous ne vous intéressez pas à la technique sautez directement à la conclusion.

J’ai passé quelques temps à désobfusquer le code en question (rendu volontairement difficilement lisible afin de dérouter une personne comprenant le Javascript) pour essayer de le comprendre et mis le résultat sur un autre pastebin : http://pastebin.com/0hWB1dVB (mieux non ?)

Au programme : pas mal d’héxa, des noms de variables volontairement illisibles, des retours à la ligne éclatés dans tous les sens, des tableaux de chaines de caractères utilisés plus tard par référence… Bref un beau bordel mais rien d’insurmontable. Par contre on remarque assez-vite que les méthodes d’obfuscation utilisées ne sont pas les mêmes partout, signe qu’il s’agit vraisemblablement d’un assemblage de plusieurs codes récupérés de ci de là. En faisant une recherche par la suite j’ai trouvé plusieurs versions du même code, avec d’autres IDs de pages, commentaires, personnes, … Bref il doit venir d’un endroit où l’on explique comment s’en servir (ou même un générateur), selon toutes vraisemblances un forum et d’après le nom des fonctions non obfusquées il est probable que ça soit d’origine turque (« arkadas » = « amis » en turc; « yorum yap » = « reviewed », …).

Et donc une fois exécuté que fait ce code ?

Il y a plusieurs fonctions avec chacune un but précis et qui vont récupérer votre identité, les jetons CSRF de sécurité et quelques autres paramètres afin de déclencher une ou plusieurs actions à votre insu en fonction de la version du code sur laquelle vous pourrez tomber.

Il vous transformera gentiment l’apparence de votre Facebook (pour y ajouter ce joli background notamment) : rien à craindre de ce côté là, rafraîchir la page rétablit le thème normal.

Le code est supposé jouer un son en fond automatiquement aussi, mais le son en question a disparu de son hébergeur.

function a(abone) – renommée chez moi en follow(id)

Comme son nom l’indique, vous abonne (follow) à l’utilisateur dont l’ID est passé en paramètre. Dans notre code il s’agit des 2 IDs : 100007551819909, 100007551819909. Semblent supprimés.

function sublist(uidss) – pas renommée chez moi

Vous fait suivre une liste ici les IDS 1387237681537946, 1387237764871271, 100007551819909, … (11 au total) De toutes celles que j’ai essayées il semble que Facebook ait suspendu l’existence.

function P(post) – renommée chez moi en likePost(post)

Vous fera liker, à votre insu toujours, un ou plusieurs posts. Ici les IDs 208440912680740, 1385472281714486, 1392225981039116, … (11 au total) Même chose, ils ont l’air d’avoir été supprimés par Facebook. Surement des posts de l’auteur dont le profil a été suspendu.

function Like(p) – pas renommée chez moi

Pour vous faire liker des pages en particulier. Ici les IDs sont 208440912680740, 1388348181426896, 464466333665657, … (11 au total)

function IDS(r) – pas renommée chez moi

Envoyer une demande d’ami. Ici les IDs sont 100007551819909, 100007551819909, 100007551819909. Pareil ils ont l’air supprimés.

function Report(ids) – pas renommée chez moi

Pas utilisée mais devrait permettre de signaler un utilisateur.

function arkadaslari_al(id) – pas renommée chez moi

« Obtenir amis » en turc. Sert à parcourir la liste d’amis d’un utilisateur (vous) par séries de 27 personnes et appellera plus tard la fonction yorum_yap afin qu’elle publie leur nom en commentaire d’un post dont l’ID est id (1392225981039116 ici, supprimé of course).

function RandomArkadas() – pas renommée

Pas utilisée ici mais est supposée récupérer 9 amis au hasard dans votre liste d’amis pour utilisation ultérieure.

function yorum_yap(id, msg) – pas renommée

« Avis » en turc, va ajouter un commentaire sous le post désigné par l’id le commentaire msg qui lui a été généré par arkadaslari_al

Conclusion

J’aurai pu pousser la désobfuscation un peu plus loin mais déjà à ce niveau on peut lire assez facilement le code et en comprendre son fonctionnement à la fois très basique et efficace. Globalement les promesses qui vont avec ce bout de code sont irréalisables, pire il aurait pu en profiter pour faire supprimer des pages (la fonction est là, juste pas utilisée) ou même vous piquer vos informations (ce qui n’est pas le cas dans la version que j’ai analysée mais qui est très simple à ajouter).

Globalement si vos amis ont été victime du truc vous-même ne risquez rien, si vous l’avez exécuté allez vérifier dans votre « activity log » présent sur votre profil sur la photo de couverture à droite (flemme de faire une capture d’écran) afin de vérifier les actions éventuellement effectuées à votre insu.

Facebook pourrait probablement lutter contre ceci mais globalement un code comme celui-ci est très simple à reproduire quelles que soient les mesures de sécurité mises en place du côté de Facebook puisqu’il sera toujours possible depuis un navigateur Web de reproduire l’action d’un humain en javascript. Par contre le social engineering qui est derrière : faire exécuter une action à quelqu’un qui ne la comprend pas en lui promettant quelque chose dont il peut avoir envie, ainsi que le vecteur de propagation idéal qu’est Facebook est assez redoutable.

Pour l’anecdote j’ai publié un statut facebook avec le lien du pastebin en précisant bien de ne pas l’exécuter. Statut que Facebook a tout simplement supprimé automatiquement, surement en dégommant tous les liens correspondants présents sur sa plateforme.

A vous de ne pas tomber dans le panneau 😉

Flattr this!

]]>
Dieudonné, Valls et l’humourhttp://www.paulds.fr/?p=2620http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20140114_103202_Dieudonne__Valls_et_l___humourTue, 14 Jan 2014 09:32:02 +0000Je n’avais jusque là réagi que peu sur « l’affaire Dieudonné », sur Twitter quelques peu, en discutant avec des proches aussi, et il y avait une bonne raison à mon mutisme : lui faire quelque forme de publicité est pour moi une connerie monumentale. Mais voilà la connerie a été faite par tous ou presque et je n’en peux plus de fermer ma gueule devant ce dégoulinement de mauvaise foi de tous les côtés.

Alors brièvement mon point de vue : Dieudonné a un réel problème d’antisémitisme, certains de ceux qui le combattent le font d’une façon détestable.

Dieudonné M’Bala M’Bala

… ne m’a jamais fait rire, même à l’époque où il était considéré comme un génie du genre, c’est juste pas mon genre. M’enfin il se vend encore des places pour les spectacles de Laurent Gerra donc tous les humoristes ont leur public. Et le problème est justement là : certains, la majorité probablement, de ceux qui veulent le voir en spectacle ne sont pas antisémites eux-même. Les condamner ainsi comme un tout est faire une généralité grave.

Ses spectacles ne sont pas des « meetings de la haine » comme j’ai pu le lire ou l’entendre, ce sont des spectacles avec beaucoup d’humour et des incartades racistes. Une blague doit être prise dans son contexte et là le contexte des déclarations en question est celui d’un spectacle où la majorité du public est venue pour rire.

Sauf que certains ne sont pas là pour ça, et c’est là qu’est le problème. L’ambiguïté entretenue par Dieudonné en dehors de ses spectacles, de par ses relations amicales avec des personnes ouvertement xenophobes, de par la présentation de sa « liste antisioniste » et toutes les déclarations en ce sens font qu’une partie de son public et de l’opinion publique voit en lui plus qu’un humoriste. Lui-même semble hésiter parfois (jamais devant un tribunal par contre) entre les deux casquettes et leurs « avantages » respectifs…

D’autres humoristes, beaucoup plus clairs sur le fait qu’ils ne sont là que pour faire de l’humour, se permettent des blagues bien plus crades que Dieudonné, y compris sur les religions, y compris sur la religion juive. Et vous voulez que je vous dise ? Bah j’adore ça, ça me fait rire ! Dieudonné toujours pas…

Et puis il y a cette position de martyr, idéale par rapport au message prétendument anti-système qui est le sien, qui fait que chaque fois que l’on s’en prend à lui on lui donne un peu plus raison : il est le mal-aimé, l’incompris, la victime d’un système tout puissant qui l’oppresse et le pousse au repli sur lui-même…

Mais bonhomme, tu l’as creusée tout seul ta tombe !

Et c’est là pour moi que Dieudonné est parti en couille et ne méritait rien de plus que l’indifférence (jusqu’au 9 janvier 2014 mais j’y reviens) et les condamnations dont il fait l’objet : le jour où il a compris qu’il avait plus offensé que fait rire et qu’il a décidé de s’entêter d’une part, mais surtout de cultiver cette image qui est la sienne aujourd’hui. Peu importe ce qu’il pense réellement aujourd’hui, ce qui reste est ce qu’il a voulu être son image publique, les dommages qu’il a causés.

Quant à la « quenelle » si elle n’est pas un geste nazi elle pose un souci tout autre : en se documentant plus de 5mn (cherchez l’interview de Soral chez BFMTV dans sa version intégrale de 38mn) on découvre qu’il existe 2 « maîtres quenelliers » : Dieudonné et Alain Soral. Si le premier est ambiguë, le second donne une définition beaucoup plus honnête du geste : c’est un geste anti-système oui, mais pour lui le système c’est les « juifs organisés » (comprendre les juifs qui ont un boulot). Et là il y a un problème en soi, pas besoin de tergiverser 107 ans autour du salut nazi inversé, ce geste et ce qu’il représente daubent et c’est tout.

Là encore, certains fans mal informés font ce geste sans en comprendre la portée, de la nuance bordel !

Et les condamnations étaient là, les amendes décrétées, il suffisait de continuer à le condamner pour ses propos illégaux (prononcés comme tels par un juge) et faire en sorte que lesdites condamnations soient respectées (parce que jusque là ça s’est pas agité des masses de ce côté là) jusqu’à ce que sa fanbase s’épuise, comprenne d’elle-même qu’il y a un problème.

Réduire le racisme, l’antisémitisme, aurait réduit d’autant les gens capables de le suivre en conscience du fait qu’il y a plus que l’humour derrière cet homme. JM Le Pen pourrait sortir le meilleur one man show du siècle que j’y foutrai pas les pieds, par principe…

Manuel Valls

Le calendrier politique étant ce qu’il est (pour ceux qui n’auraient pas remarqué, ça tombe vachement bien cette victoire de Valls à l’approche des municipales) l’histoire ne pouvait pas traîner comme elle le faisait et la justice fonctionne beaucoup trop lentement pour que le scandale prenne à point nommé avec cette échéance qui approche.

Alors dans un style que l’on n’avait pas vu depuis Sarkozy Ier, monsieur Valls a enfourché son cheval blanc et bafoué tout ça comme un sauvage pour obtenir une condamnation qui n’aura qu’un effet « positif » : foutre Dieudonné dans une merde financière noire (encore que ça se discute puisque l’on ne sait pas quelle part de ses revenus est dégagée de ses spectacles vivants).

Pour lui la victoire est celle « de la république » en ce sens qu’aujourd’hui tout le monde considère Dieudonné comme antisémite… Permettez moi, après avoir parcouru les réseaux sociaux ou sites de fans, d’en douter. Pire mon petit Manuel tu apportes une pierre à son édifice en caricaturant le problème (réel) et en lui apportant une réponse de sauvage inédite.

Pire certains fans venus pour l’humour commencent à se dire « merde il a raison Dieudo », la position de martyr a bien aidé sur ce coup là, et tu le savais pertinemment !

Certains ont argumenté qu’il ne s’agit pas d’une censure a priori mais d’une décision basée sur un spectacle écrit, joué et condamné auparavant. Sauf erreur de ma part, le spectacle en question n’a fait l’objet d’aucune condamnation. L’homme qui l’a écrit et l’interprète oui mais pas le spectacle en lui-même.

Ce qui veut dire qu’il s’agit bien là d’une censure a priori, et quel que soit l’avis que l’on a sur Dieudonné (et encore une fois personnellement cette personne me dérange) c’est glisser vers quelque chose de dangereux. Accessoirement la procédure express en référé, appel, conseil d’État en une demi-journée est elle aussi hallucinante (et donne aussi du grain à moudre à l’incriminé).

Tout cela fait que l’on est loin d’une « victoire de la république », on est même très loin d’une victoire de qui que ce soit. Tu viens de commettre une atteinte atroce à la liberté d’expression (ceci dit Dieudonné n’est pas le dernier à utiliser les avocats pour faire censurer des propos non plus, allez voir chez JC Elfassi par exemple) qui aura pour seul effet de rendre plus populaire la personne que tu cherchais à faire taire.

Et à titre personnel Manuel je t’en veux de me faire prendre la défense de quelqu’un que j’en arrive à mépriser…

A la sortie de ce bordel…

Si effectivement une forme de conscience s’est éveillée ce n’est pas, à mon humble avis, la bonne. Il suffit pour juger de cela de regarder aujourd’hui les critiques du sketch de Nicolas Bedos en date du 11 janvier qui souvent sont de l’ordre de la comparaison avec Dieudonné, certains faisant le parrallèle entre les deux, alors qu’il n’y a rien à voir entre les deux hommes (là encore sans aucun avis sur le comique des deux).

Il fallait réagir aux discours de Dieudonné; mais comme toujours il y a une chose à faire et une façon de le faire. La façon employée a été détestable et donne finalement plus d’avantages à Dieudonné qu’elle ne le condamne : elle lui a fait une publicité (il n’y a pas de mauvaise publicité) internationale, le conforte dans sa position de martyr « du système » et rend ses fans hardcore plus fidèles encore (et en particulier ceux qui justement sont là moins pour l’humour que pour le « message »).

Un autre angle, que je n’ai pas vu abordé dans la presse, me paraît assez triste : j’ai peur qu’à compter d’aujourd’hui les humoristes vont être jugés sur leur humour oui, mais aussi sur leur capacité à créer la polémique et qu’à ce petit jeu l’humour va devenir un fait intime, dont on ne parle qu’aux gens qui nous connaissent de peur d’être taxé de détester telle ou telle catégorie de personnes visées par ledit sketch. Je me souviens d’un excellent sketch d’une personne que je ne nommerai pas sur les trisomiques, dire que j’ai adoré ce sketch veut-il dire que je déteste les trisomiques ? que lui les déteste ?

Et puis arrive l’Internet, cette foutue zone de non-droit, qu’il va falloir mettre au pas (certains disaient civiliser) parce que ces messages de haine sont insupportables. Bah oui mais la haine existe, c’est triste, c’est condamnable mais y’a pas besoin de censurer le Net que je sache ? Par exemple dans le cas Dieudonné, s’il poste une vidéo tombant sous la loi Gayssot, il est possible de le faire condamner pécuniairement mais aussi à la retirer (en tant qu’objet du délit) – a posteriori, comme « dans la vraie vie », comme dans un État de droit…

Finalement j’en arrive à penser que tout cela aurait pu être évité si les humoristes s’étaient fendus de réponses intelligentes et fortes plus tôt comme Elie Semoun l’a fait sur Canal ce 11 janvier; Et je suis triste d’imaginer ce que ce précédent de censure a priori va faire à l’humour mais pas seulement…

Flattr this!

]]>
J’ai changé de boulot… / On se boit un coup ?http://www.paulds.fr/?p=2596http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20130903_145838_J___ai_change_de_boulot______On_se_boit_un_coup__Tue, 03 Sep 2013 12:58:38 +0000Désolé, je vais vous infliger un billet my life mais j’ai mes raisons et y’a une proposition d’apéro ouvert à la fin alors vous plaignez pas trop bourdel !

J’ai quitté la dernière société où j’étais employé (en avril dernier déjà) avec l’objectif de ne plus jamais être salarié. Non je ne pars pas (encore) à la retraite, je me focalise simplement sur l’entrepreneuriat, ce que j’aime vraiment faire, ce que j’aime vraiment créer…

Je travaille à l’heure actuelle sur plusieurs projets d’entreprises – certaines existantes que j’ai rejoint, d’autres en cours de création – en France comme à l’étranger, surtout à l’étranger – et ai décidé de ne plus vivre que de cela à partir de maintenant et jusqu’à ce que mon foie me lâche… Non y’a pas de date, juste que ça reste la raison la plus probable pour m’arrêter à date.

Je vous en dirai surement plus sur les sociétés en question dans un futur proche, vous les vendrai comme si mon avenir en dépendait (d’ailleurs c’est le cas), mais pour le moment j’ai décidé de me mêler le moins possible de la vie publique d’ici là, de faire profil bas pour probablement mieux revenir un jour parce que ça me manquera trop.

Un ami cher à mon coeur m’a un jour dit que mes idées étaient bonnes mais qu’elles n’auraient pas d’impact réel tant que des emplois et impôts sérieux ne dépendraient pas de moi… Alors je m’applique et fous la merde à un autre niveau.

Aussi je vous prie de me pardonner, toi fidèle lecteur, si pendant un temps je vais faire de l’auto-promo et relativement peu de réflexion philoso-politique de derrière les fagots. Y’a des chances que mon Twitter devienne un recueil de troll et de lulz salvateur qui me caractérisent dans le privé.

Sur un autre sujet (ouep tu la vois venir la partie sur l’apéro ?) : vendredi prochain (le 6 septembre) on se boit un coup à partir de 19h30 au café de la place, dans le 10e arrondissement de Paris avec qui viendra – l’Internet est le bienvenu, oui toi aussi qui lit ce billet et n’est pas loin de la géolocalisation dont on parle, on causera de tout et de rien avec des gens biens ! Plus on est de pédonazis et plus on rit !

Hésitez pas à préciser en commentaire si vous pensez venir que je prévienne le patron afin que l’on réserve la terrasse ou pas 😉

Bisous, lol
Paul

Flattr this!

]]>
Presque 26 ans, ma première agression policière !http://www.paulds.fr/?p=2576http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20130630_083917_Presque_26_ans__ma_premiere_agression_policiere__Sun, 30 Jun 2013 06:39:17 +0000Plantons le décors, je sortais de boite, j’avais un peu bu mais la seule chose que je voulais faire était rentrer chez moi, dormir. Il est pas loin de 6h du matin, je décide de prendre le métro au lieu d’un taxi, mais la ligne une est fermée alors je me dirige vers la 5 qui me fait faire un détour mais me ramène quand même à un moment, on est à Bastille.

Sur le quai d’en face, un beau bordel, deux groupes de djeunzs (comme ils disent sur TF1) qui se foutent à moitié sur la gueule pour une histoire de portable. De mon naturel diplomatique et casse-couille je fais le tour (ratant au passage mon métro mais finalement vu le temps que j’ai perdu on n’est pas à ça près) pour essayer de comprendre et calmer les choses… Ce que, par magie on va dire, je parviens à faire et le portable finit par revenir à son propriétaire, le groupe du gars qui l’avait subtilisé disparaît en même temps qu’arrive la sûreté RATP.

Jusque là tout va bien, je l’explique à ces gentils messieurs en uniformes qui fissa contrôlent mon titre de transport. Voyant le bordel et comprenant qu’ils allaient verbaliser le groupe de ceux qui venaient de se faire agresser parce qu’il n’avaient pas de tickets je me propose de payer les tickets ou les amendes… Ça les énerve un peu et ils commencent à me pousser relativement violemment (je fais 1.80m pour 72kg, faut y aller un peu pour me bouger) puis, en me tutoyant alors que je les vouvoyait, et en utilisant un vocabulaire fleuri me demandent de dégager…

Je refuse, ils veulent contrôler mes papiers d’identité, je refuse aussi et demande à ce que ce soit la police qui se livre à cet exercice (je ne suis pas sûr encore ce lendemain qu’ils avaient autorité pour demander ça) mais du coup j’ai un doute qui m’assaille et me retourne vers un des membres du groupe qui venait de se faire agresser pour lui demander discrètement s’ils ont tous des papiers en règle… La réponse est non…

Du coup je fais diversion pour qu’ils montent dans le métro et soient tranquilles, assez de bruit pour que la sûreté RATP ne pense même pas à signaler à la radio qu’ils ont des fuyards sur la ligne, mais tout en restant poli et courtois… Je suis d’ailleurs le seul dans l’histoire à le rester.

Et puis arrive la police, dont un cow-boy, qui me demande de foutre les mains sur le mur, me palpe, me fait vider mes poches, dire que je n’ai rien de dangereux sur moi, me re-palpe, me demande mes papiers. Je les lui donne, ça gueule, ça s’énerve, je reste courtois, continue à les vouvoyer jusqu’à ce que j’en ai marre qu’il me prenne de haut et m’insulte à moitié entre chaque tutoiement et que je demande son identité (qu’il refusera de décliner alors qu’il doit, légalement, le faire). Je finis par demander à payer l’amende qu’ils vont forcément me mettre avant qu’ils me laissent tranquille ou, à la limite, d’être placé en garde à vue… Mais qu’ils choisissent par pitié j’en ai marre !

Bref ça gueule, gueule et gueule et je reste impassible en leur répondant que quelle que soit l’amende qu’ils me mettent je la paierai, que s’ils veulent aller plus loin je les suivrai et que moi aussi j’irai plus loin dans la mesure où j’ai été traité comme un clébard par ces gens en uniforme payés par mes impôts…

Ils finissent par décider de me verbaliser pour un refus d’obtempérer (ce qui est peut-être le seul truc que j’ai pas fait à ce moment là, j’aurai mieux vécu l’outrage à la limite) et me verbalisent sans me laisser le droit de payer ou même me donner l’amende (je sais toujours pas combien je leur doit à l’heure actuelle)… Puis ils décident de me sortir à grands renforts de clefs de bras (un par bras, j’ai l’épaule droite démise depuis quelques années j’en chie) et de commentaires odieux sur ma personne (« encore un qui connait ses droits », « un fils de bourge qui se la pète », …) J’avoue avoir résisté un peu à partir de là, quitte à avoir un refus d’obtempérer autant le jouer jusqu’au bout…

Bref me voilà en surface à Bastille, ils ont refusé ma CB mais si je vais tirer des thunes ils vont peut-être les prendre pour régler cette conne de prune. Réponse du cow-boy, arrêtez de nous suivre, si vous revenez avec du liquide on le refusera… Le temps que je tire du liquide ils avaient de toutes façons disparu…

Je les cherche 5mn sur la place, 5mn dans les couloirs du métro, puis j’appelle le 17 pour expliquer que je viens de me faire agresser par des collègues à eux. A deux reprises je me suis fait raccrocher à la gueule en 3mn 55 pour le premier puis 2mn tout pile pour le second…

Du coup je vais au commissariat de police, pas loin, qui m’explique que Bastille est sur plusieurs arrondissements et que c’est pas eux (sans vérifier les fichiers) puis que de toutes façons il prendraient pas la plainte parce que j’ai bu… Accessoirement il ne veulent pas entendre parler de l’amende et refusent de me l’encaisser… Il finit même par me dire que j’aurai mieux fait de me mêler de mon cul, alors que j’ai juste évité qu’une dizaine de personnes se foutent sur la gueule sur un quai de métro….

En bref, j’avais bu (et je suis toujours sous influence, pour autant j’ai écrit ce texte donc il me semble que je suis putain de lucide) mais je suis resté courtois, vous vous êtes comportés comme des abrutis et la différence entre ma cuite et votre connerie c’est que moi j’ai déjà décuvé…

flattr this!

]]>
Ne remplaçons pas un extrême par un autre…http://www.paulds.fr/?p=2569http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20130606_122817_Ne_rempla__ons_pas_un_extreme_par_un_autre___Thu, 06 Jun 2013 10:28:17 +0000L’actualité est entachée aujourd’hui par une agression, tragique, présentée comme politique, d’un jeune homme à Paris. Lui proche de l’extrême gauche, ses agresseurs présentés comme des skinheads (le conditionnel s’impose, les agresseurs étant toujours en liberté) il n’en fallait pas moins pour que l’information transpire via le blog d’un élu du front de gauche et que la machine médiatique s’emballe.

Et donc les médias s’en mêlent, les politiques – dont le métier est de plus en plus de faire de la télévision que d’avoir des idées – hurlent, pleurent et font des déclarations plus stupides les unes que les autres. Parmi ces voix là, une me choque plus que les autres (la vacuité ne me choque tristement plus en politique). Cette voix c’est celle de l’extrême gauche qui appelle à la dissolution de l’extrême droite, ou pour certains plus mesurés à celle de groupuscules d’extrême droite.

Et c’est là que ça part en couille : des appels au meurtre (la loi du talion), d’autres à l’interdiction pour ces fascistes de s’exprimer, des amalgames à l’emporte pièce…

Précisions tout de suite les choses : j’ai ces groupes (GUD, JNR, Civitas, …) en horreur – je ne rêve que de leur disparition et d’un monde dans lequel on pourrait s’aimer les uns les autres et vivre heureux jusqu’à mourir de vieillesse.

Mais…

Depuis quelques temps je m’attriste de voir les prises de position de plus en plus radicales de l’extrême gauche, du front de gauche pour ceux qui n’aiment pas que l’on les catalogue à l’extrême. Je constate que ce mouvement qui profite bien sur de la crise et d’autres éléments de l’actualité joue le même jeu que l’extrême droite mise en cause aujourd’hui, surfe sur les faits divers à grand renfort de récupération politique et en profite pour attiser doucement une autre forme de haine. Il suffit de lire quelques commentaires sur les blogs étiquetés front de gauche pour s’en convaincre (ci dessous quelques commentaires de l’article original).

Et là je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec le FN et ses méthodes.

Alors vous me rétorquerez que jamais le front de gauche ou ses sympathisants n’ont été jusqu’au meurtre. Non en effet, pas à ma connaissance, mais les méthodes étant les mêmes n’est-on pas en droit de se poser des questions sur l’avenir, sur ce qui nous attend à ce rythme et en utilisant les méthodes de ceux qui aujourd’hui ont passé le pas ?

Je n’ai pas de solution miracle, je n’ai pas de réponse géniale à apporter à ce qu’il vient de se passer et rien ne ramènera ce jeune homme à la vie. Mais doit-on pour autant remplacer un extrême par un autre ? Je pense que non.

Flattr this!

]]>
100% mag, M6, entre manipulation et conflit d’intérêthttp://www.paulds.fr/?p=2558http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20130516_140501_100__mag__M6__entre_manipulation_et_conflit_d___interetThu, 16 May 2013 12:05:01 +0000Si je suis beaucoup moins présent sur Internet en apparence ces derniers temps c’est parce que j’ai enfin réussi à revenir à mes premiers amours d’entrepreneur et que j’ai pris des participations dans plusieurs sociétés que j’administre ou aide en fonction de mon niveau d’implication. Tout cela me prend un temps fou mais j’adore ça et je m’amuse vraiment…

Et parmi ces sociétés une de celles dans lesquelles je suis aujourd’hui le plus impliqué est Pirate Parfum, dont je vous avais parlé il y a quelques temps ici (avant de travailler avec eux pour le coup), et surtout qui est passée hier dans 100% Mag, émission conso de M6.

Petit décryptage de ce joli foutage de gueule (à la fin de l’émission – edit : le lien est bloqué chez certains, il faut alors le copier / coller) :

Pour commencer il faut que vous ayez en tête le nombre de pubs pour du parfum qui sont diffusées chaque jour sur une chaîne comme M6, les budgets colossaux que cela représente pour ladite chaîne, et les relations de copinage que ça induit de façon presque mathématique… Voilà, vous avez la grosse pile de billets en tête, on continue !

Le reportage intitulé « enquête : faut-il se méfier des parfums low cost » nous avons forcément été contactés pour discuter avec ces gens de M6 de notre démarche, de notre concept, de la différence entre nos parfums et ceux qu’ils appellent « les originaux » dans tout le reportage – partant du même coup du postulat qu’en dehors des marques qui diffusent de la pub chez eux, tous sont forcément des copies – mais aussi la différence entre notre offre et de la contrefaçon.

Un long entretien donc pour essayer d’éviter… ce qui est arrivé !

Le reportage balaye rapidement les parfums vendus en grande surface, puis des faux / volés sur un marché, pour se concentrer sur la mise en parallèle de trois produits : un acheté en parfumerie, un acheté chez Pirate Parfum et un dernier acheté en caméra cachée à un mec en blouson à Barbes (le cliché M6 habituel par ailleurs).

Mon associé est aussi interviewé au téléphone, brièvement, et bien sûr (je l’ai au téléphone tous les jours) la voix est déformée pour obtenir l’effet « faites entrer l’accusé » qui donne tout de suite au téléspectateur l’idée qu’on a affaire à un escroc qui vend des maisons qui n’existent pas à des petits vieux qui ont Alzheimer… Première manipulation…

Sont ensuite interrogés successivement (on vous a dit que c’était une enquête !) un juriste (qui a bossé chez LVMH et travaille maintenant chez Unifab dont le conseil d’administration vous en dit long sur les points de vue), un labo qui donne des conclusions intéressantes aussitôt déformées par la voix off, et un dermatologue qui ne parle clairement pas de notre parfum mais de celui acheté à Barbes – là aussi la voix-off se gardera bien de préciser que ce qui est valable pour un truc fabriqué en Chine et dont on ne sait rien de la composition n’a rien à voir avec un produit élaboré et fabriqué à Grasse selon les mêmes contraintes que ces parfums qu’ils ont tant envie d’encenser. Depuis 2 ans que Pirate Parfum existe, avec plusieurs milliers de clients, la plupart récurrents, nous n’avons d’ailleurs jamais eu un seul retour pour des motifs d’allergie…

A ce niveau là la confusion est volontairement entretenue, lorsque l’on entend notamment la voix-off donner les résultats d’un test sur la concentration en alcool (plus c’est élevé moins le parfum tient) en insistant sur les scores de la bouse de Barbes made in China et sur le notre, sans bien sûr préciser que celui du parfum concurrent est très proche de ce que nous réalisons avec 89.7% pour notre parfum et 88.1% pour le concurrent. On le voit d’ailleurs nettement à l’image. J’ajouterai que cette mesure est loin d’être pertinente puisque pour mesurer le taux de concentration en huiles essentielles ils ont mesuré le diluant (l’alcool) au lieu de se concentrer sur les huiles en elle-même, ce qui aurait donné une mesure plus juste : nos chiffres sont plus proches des 16% de concentration…

100mag_concentration_parfums

Bref là où l’on nous avait promis une enquête sur les parfums low cost on a eu le droit à un démontage en règle d’une entreprise innovante,  dont le principe est justement de court-circuiter les réseaux de distribution habituels et de ne pas investir en pub sur M6, pour des raisons que je vous laisse deviner vous même (repensez à la pile de billets dont on parlait tout à l’heure).

Le retour plateau s’effectue finalement sur une présentatrice tout sourire qui lâchera un « ça serait quand même bien dommage d’abîmer sa peau à l’approche de l’été » auquel je répondrai : en effet, n’achetez pas votre parfum à Barbes, ne croyez pas M6 dans leurs opérations de copinage et venez vous parfumer chez nous, les prix sont les mêmes qu’à Barbes mais la qualité est la même que chez le parfumeur… C’est pas moi qui le dit, c’est M6 !

flattr this!

]]>
Après la Ve république viendra la 1ère démocratiehttp://www.paulds.fr/?p=2543http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20130326_103250_Apres_la_Ve_republique_viendra_la_1ere_democratieTue, 26 Mar 2013 09:32:50 +0000Il n’est plus un jour sans que nos structures ou Hommes politiques ne soient désavoués, plus un jour sans qu’un scandale explose, sans qu’une bourde s’ébruite, plus un jour où l’on puisse se dire que « oui, ça ira mieux demain ».

La réalité c’est que rien n’ira mieux tant que l’on continuera à essayer de s’inscrire dans un schéma qui nous oppose les uns aux autres, tant que les politiques, de quelque bord qu’ils soient, continueront à faire passer leurs velléités personnelles de carrière avant le pays mais surtout avant le peuple dont ils sont supposés représenter les intérêts.

Le constat est que notre modèle « démocratique » actuel ne l’est pas tant que ça, que le vote ne suffit pas à garantir au peuple que ses intérêts seront défendus. Que l’on n’a pas besoin de la droite, de la gauche ou des extrêmes et pseudo-centristes qui gravitent autour et monopolisent un débat qu’ils maîtrisent bien mieux que les actions qu’ils devraient mener pour espérer un jour que l’on vive mieux.

La conclusion est que l’on a besoin d’un changement non pas de gouvernants mais de gouvernance…

Attention toutefois, la situation actuelle ne profite qu’à une seule chose : sa perpétuation par les extrêmes. C’est pour cela que la droite comme la gauche se radicalisent, c’est pour cela qu’à la compétence de certains a succédé l’éloquence d’autres et c’est pour cela que toutes les élites jouent le jeu des racistes, homophobes et autres haineux.

Mais surtout c’est comme cela que l’on verra demain arriver un « dictateur éclairé » qui convaincra la foule qu’il est « l’Homme providentiel », qu’il nous sauvera. Il ne l’est, ne le fera, vous l’êtes et le ferez.

Flattr this!

]]>
On reparle de la haine sur les réseaux sociaux ?http://www.paulds.fr/?p=2526http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20130227_133400_On_reparle_de_la_haine_sur_les_reseaux_sociaux__Wed, 27 Feb 2013 12:34:00 +0000Vous n’êtes pas sans savoir que l’Union des Étudiants Juifs de France (UEJF) a demandé et obtenu le retrait de tweets au regard de leur caractère antisémite il y a peu. J’avais alors pris position contre cette censure que j’ai qualifié plusieurs fois de contre-productive et puérile.

Aujourd’hui c’est une autre organisation juive qui me donne l’occasion de prendre la plume : la Ligue de Défense Juive (LDJ) qui se gausse, sur facebook cette fois-ci, du décès de Stephane Hessel alors que son cadavre n’est pas encore froid :

ldj_hessel

 

Sans faire d’amalgame entre les deux organisation et sans jamais envisager une seconde même que l’UEJF puisse soutenir cette prise de position qui, même si certains sont convaincus de sa véracité, n’est pas digne d’un mouvement religieux supposé prôner des valeurs d’humanité, je trouve le parallèle intéressant.

D’un côté, dans le coin nord est du ring, nous avons l’UEJF qui demande à ce que les messages véhiculant la haine soient censurés et leurs auteurs sanctionnés. De l’autre côté, dans le coin sud ouest du même ring, la LDJ qui véhicule elle-même une forme de haine (sur ce cas particulier et quelques autres dans les commentaires).

Alors si l’on suit la logique qui a conduit l’UEJF à faire supprimer les tweets qui la dérangeaient, doit-on faire supprimer ce statut facebook ? Et demain un autre, d’une organisation catholique sur Google+ ?

Non, comme je l’ai répété à de multiples occasions là aussi : la liberté d’expression c’est aussi pour les cons, et j’aime savoir qui sont les cons autour de moi. Je suis convaincu que ce statut facebook a fait réaliser à certains adhérents de la LDJ qu’ils n’ont pas envie de cautionner ce type de prises de position de la part d’une organisation qui parle en leur nom par exemple…

Pour ma part je trouve cela formidable de lire les commentaires sous ce statut, je suis ravi d’avoir lu des prises de position radicalement opposées à celle-ci, d’autres citer des sources prouvant la prétendue accusation de la LDJ…

Bref, la haine ne mène à rien mais vient forcément de quelque part… et ça m’intéresse beaucoup plus de comprendre d’où que de faire comme si elle n’existait pas.

EDIT: La page en question n’est plus. On ne peut que supputer qu’il s’agisse d’un signalement massif… mais on le suppute grave quand même !

flattr this!

]]>
A vendre : le manuscrit original de Piratons la démocratiehttp://www.paulds.fr/?p=2516http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20130218_135837_A_vendre___le_manuscrit_original_de_Piratons_la_democratieMon, 18 Feb 2013 12:58:37 +0000Certains le savent, d’autres non, fin 2011 j’ai écrit un livre : Piratons la démocratie. Parce que je voulais réellement que le contenu du livre se propage j’ai fait en sorte qu’il soit accessible au plus grand nombre avec un prix plancher sur lequel je ne touche pas un centime de droit d’auteur, une licence CC-By qui permet sa réutilisation sous d’autres formes et des versions numériques gratuites.

manuscrit_piratons_la_democratie Aujourd’hui le livre, dans sa version papier, s’est écoulé à quelques centaines d’exemplaires mais est surtout disponible un peu partout en pdf, en ebook, en html5, …

Je suis relativement satisfait de l’expérience à part que je réalise aujourd’hui que j’aurai du bosser beaucoup plus longtemps sur le sujet et sortir quelque chose de plus fouillé, couvrant un périmètre beaucoup plus large que ce qui est traité dans Piratons la Démocratie. J’ai du coup commencé ce travail sur un bouquin que je sortirai quand je serai satisfait (tout en sachant que je ne le serai plus un an après sa sortie) : Piratons la/les société(s).

Dans le même temps, en faisant mes fonds de tiroirs, je suis retombé sur le manuscrit original de Piratons la démocratie, celui que j’ai imprimé et donné à relire comme premier jet à ma chère moman avant de l’annoter moi-même et de reprendre le tout pour l’envoyer à l’éditeur. Je me suis demandé ce que je pourrai en faire et puis j’ai repensé à une artiste que j’aime beaucoup (Emilie Autumn pour ne rien vous cacher) qui a mis en vente il y a peu des accessoires de ses costumes de scène et je me suis dit « pourquoi pas ».

Je viens donc de publier ce midi une annonce sur ebay pour vous permettre d’acquérir le manuscrit en question, que je vais signer et dater comme s’il s’agissait d’un truc important (qui sait s’il le deviendra) et y adjoindre une copie du livre final, dédicacée elle aussi, à qui remportera l’enchère.

Les livres et versions numériques eux ne bougeront pas de leur prix plancher ou leur gratuité et je réitérerai l’expérience dans les mêmes conditions pour le prochain.

Ah oui, l’annonce : Manuscrit original et signé de Piratons la démocratie par Paul da Silva

Flattr this!

]]>
Rencontre avec l’UEJF au sujet de la censure Twitterhttp://www.paulds.fr/?p=2510http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20130215_134820_Rencontre_avec_l___UEJF_au_sujet_de_la_censure_TwitterFri, 15 Feb 2013 12:48:20 +0000Quelle ne fut pas ma surprise de trouver la semaine dernière dans mes mails une invitation au débat émanant de l’UEJD (Union des Etudiants Juifs de Dauphine) à propos de l’affaire qui les oppose à Twitter. Après m’être assuré qu’ils avaient bien compris ce que je défends j’ai accepté avec plaisir de débattre, comme je le fais souvent.

A la tribune je me suis vu rejoindre par Jonathan Hayoun (président de l’UEJF), Didier Rappaport (co-fondateur de Dailymotion) et Gérard Haas (avocat spécialisé en NTIC et CPI), le tout animé par Amandine Schmidt du Nouvel Obs (que je n’ai pas eu le temps de remercier, merci Amandine). Dans la salle trente à cinquante personnes, on est un soir de saint Valentin…

Pas de captation sonore ou vidéo ni de streaming. Heureusement dans la salle un Pirate qui va livetweeter le débat sur le compte Twitter @idfpartipirate. Ils sont partout ces pirates !

uejd_debat

Je ne peux pas retranscrire la totalité du débat du fait d’une mémoire de poisson rouge d’une part et accessoirement du fait que j’étais parti prenante au débat et donc que mon point de vue affecte forcément ce que je vais vous raconter ici. Il y a cependant des points sur lesquels je veux revenir, des réflexions que j’ai eu et des points de vue que j’ai compris un peu mieux (sans pour autant tomber en accord avec) grâce à cette formidable invention qu’est la discussion.

Ce qui est principalement ressorti des interventions qui ont précédé la mienne, à différents niveaux, est que l’action de l’UEJF était nécessaire et qu’elle n’allait pas, selon eux, à l’encontre d’un Internet libre et ouvert pour lequel ils m’ont tous assuré être. Tous se sentaient simplement plus ou moins démunis face à la réponse de Twitter qui visait à leur expliquer qu’ils n’étaient pas tenus à la loi française mais à la loi du pays dans lequel ils sont établis (US, Californie).

Un certain nombre de détails ont été donnés sur l’implication du gouvernement dans l’histoire, comment ces derniers voulaient négocier avec Twitter un statut privilégié pour les associations qui feraient dans le signalement. Cette proposition a été refusé par l’UEJF qui considère que Twitter doit se plier à la loi française et que la différence entre ce qui est recoupé sous le principe de « liberté d’expression » est à l’avantage de la France (plus restrictive donc que les USA) d’un point de vue humain comme historique.

J’ai assez vite compris que j’étais le seul à ne pas cautionner, voire à condamner l’action de l’UEJF, dans le panel des intervenants. J’ai donc commencé ma prise de parole par préciser que j’étais l’avocat du diable (rôle que j’affectionne par ailleurs vu que je considère que l’on s’épanouit mieux dans l’adversité que dans le consensus) et que bien que je comprenne les motivations, nobles, de l’UEJF, leurs effets pourraient être désastreux si l’on prend le débat autrement que d’un point de vue franco-français.

Comment en effet vouloir faire plier Twitter à la loi France et refuser demain qu’ils se plient à la loi Syrienne ou Tunisienne pré-soulèvements ? Qu’adviendrait-il alors du réseau ?

A cet effet Gérard Haas a proposé d’imposer pour toute entreprise ayant une activité en France d’y avoir un représentant légal. Je me souviens avoir crié à cette idée qui coûterait à mon avis le Net à l’union européenne (gageons que si la France lance cette idée elle sera suivie par les autres états membres) par une limitation géographique systématique excluant les pays ayant adopté cette mesure. Pour qui voudrait entreprendre sur le Net en Europe cela voudrait dire un coût supplémentaire que je ne juge ni utile ni juste dans un esprit de libre concurrence, quand on sait ce que représente le Net en termes de croissance en France et dans l’UE ce serait dommage pour quelques tweets…

A ce propos j’ai aussi expliqué que l’action de l’UEJF et l’indignation collective avaient fortement contribué à faire parler des hashtags incriminés, que la quantité de contenus réellement haineux était en fait relativement faible. J’ai cité à cet exemple l’expérience #ZombieBukkake que nous avions lancé avec @Korben et qui avait fini en trending topics mondiaux en moins de deux heures, principalement à cause de personnes se demandant d’où cela venait, se disant choqués ou répugnés… Merci à Marc Rees de m’avoir demandé de traduire le terme d’ailleurs…

Enfin, au delà de ces problématiques purement techniques j’ai soutenu que la censure ne faisait qu’attaquer un symptôme sans résoudre le mal initial, que cacher la haine ne la fait pas disparaître mais au contraire grandir. On ne tombera pas d’accord sur ce point, Jonathan Hayoun m’expliquant que beaucoup d’efforts étaient déployés sur l’évolution des mentalités mais qu’il fallait leur adjoindre de la répression… Toujours très loin d’être convaincu pour ma part.

Bref le débat s’est passé en bonne intelligence, j’ai peur qu’il ne change pas grand chose mais les quelques personnes qui aiment autant la saint Valentin que moi ont, j’espère, pu profiter d’un échange vivant et contradictoire. Pour ma part je remercie encore les autres intervenants dont je me suis enrichi du point de vue.

Au delà du débat, sur le chemin du retour pour tout vous dire, je me suis demandé quelle pourrait être la solution. Pas une solution pour ce problème là, mais une vraie problématique de gouvernance du Net. Je n’ai bien sûr pas de réponse mais quelques points me paraissent essentiels :

  • la concertation doit être mondiale et pas nécessairement se faire par le bas.
  • le résultat, quelle que soit sa forme, doit être plus réactif que la plupart des institution existantes sans pour autant bafouer leurs principes (justice, droit et bien sûr devoirs)
  • la « morale » est rarement bonne conseillère
  • on va en chier !

Flattr this!

]]>
La cathophobie c’est mal m’voyez !http://www.paulds.fr/?p=2495http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20130212_134849_La_cathophobie_c___est_mal_m___voyez__Tue, 12 Feb 2013 12:48:49 +0000Le 2 mai 2011 je démissionnais du Parti Pirate. Depuis j’ai essayé d’être à peu près politiquement correct (même si parfois j’ai pu déraper) pour éviter que mes propos soient repris précédés de « l’ancien président du Parti Pirate a dit »… Et puis il y a quelques semaines j’ai décidé que ça avait assez duré, que la période de deuil était révolue et que je pouvais me permettre de faire sauter le voile d’auto-censure qui commençait à sérieusement me rendre schizophrène.

Du coup j’ai commencé à redevenir moi-même, à jouir de ma liberté d’expression que je considère sans aucune limite (oui vraiment bande de cons !) à me rire de tout, du meilleur mais surtout du pire. J’aime les blagues crades, l’humour noir, le WTF est ma seule religion et je n’ai pas peur de choquer ou de gêner qui que ce soit…

Jusqu’ici tout va bien.

Sauf que forcément j’en ai choqué certains au passage… Très franchement ça m’amuse encore plus. Sachez que chaque fois que je poste un truc plus trash que le précédent je jubile intérieurement, note le nombre de followers que j’ai, tweete, ris des réactions et regarde à nouveau le nombre de followers. Si j’en ai perdu j’ai gagné.

Et devinez qui s’est le plus offensé de mes propos ? Nos amis catholiques, choqués entre autres par ce tweet (qui pourtant écorne au passage beaucoup plus gravement l’Islam ayant fait la connerie d’écrire « musulman » là où j’aurai du mettre « islamiste » – mes excuses sincères pour ça, pas pour le reste) :

 

Qui suis-je ?

Au regard de ce tweet je suis donc cathophobe, islamophobe et pédophile (normalement j’ai des points en plus pour le combo là non ?).

Sauf que je me contrefous des religions et que j’ai horreur des enfants (je les supporte pas dans les transports, c’est pas pour les foutre dans mon lit).

Suis-je plein de haine ? Je ne pense pas.

Intolérant ? Pas vraiment, c’est même plutôt le contraire (flemme de me justifier sur ce propos, lisez ce blog ou mes tribunes ailleurs).

Alors que suis-je ? Un peu con surement, mais surtout libre. Je suis libre de m’amuser de ce que je veux et quand je le veux. Si vous regardez bien je n’attaque jamais une personne pour ses choix ou ce qu’elle est. Les attaques ad hominem (un peu de latin dans un article sur la cathophobie, pour le swag) que je fais parfois se limitent à critiquer les prises de positions, actes ou déclarations typiquement dans le cas des politiques et autres personnes publiques.

Les religions quant à elles me paraissent obsolètes voire dangereuses (j’en reparlerai un jour) mais les croyants ne me gênent pas. Pour en avoir quelques uns autour de moi ils pourront même vous dire que je suis très respectueux envers leurs croyances… tant qu’ils ne me cassent pas les couilles avec. Dès lors qu’ils me les brisent je vois pas pourquoi je me retiendrai de leur rendre la pareille; sauf qu’en plus moi je le fais en rigolant, sans aucune méchanceté ou envie de prosélytisme.

La cathophobie…

Maintenant la grande mode est à la position de victime et certains en profitent pour enrichir le dictionnaire des néologismes de mots aussi stupides que « cathophobie » avant d’asséner ce terme comme une insulte, un reproche, quelque chose dont on devrait avoir honte…

On aurait donc peur des cathos ? De la religion catholique ? Non c’était y’a quelques siècles que cette religion faisait peur. Aujourd’hui au pire elle attriste, souvent fait sourire et d’un point de vue intérieur elle apporte surement beaucoup de bonheur à ses pratiquants. Comme les autres.

Là où ce terme me gêne c’est qu’il a été inventé pour l’occasion et ressort quand ça arrange bien ceux qui le brandissent comme une croix qui leur pèse depuis des millénaires…

L’exemple en image de ce que l’on essaye de nous faire gober comme une tendance de fond, comparée à un vrai problème (oui a cathophobie c’est le petit trait bleu en bas là) :

trends_homophobie_cathophobie

 

source : Google Trends

Wake up !

Il m’arrive souvent de défendre l’Islam parce que je considère que le traitement de l’actualité relatif à cette religion est biaisé par chez nous, que les médias essayent de faire passer les musulmans pour des terroristes intégristes barbus en robe. A l’inverse je trouve le traitement de la religion catholique plutôt positif. Il y a certes quelques faits divers mais ils sont présentés comme tels, et quand ils se reproduisent de trop c’est la population elle même qui fait les amalgames que vous regroupez sous le terme de cathophobie.

Partant de là il me semble beaucoup plus simple de lutter (intelligemment, pas en se réfugiant en victime derrière un néologisme-kinder-surprise) contre ce qui ne devrait pas devenir un état de fait si vous voulez véhiculer des valeurs de paix et amour (me semble que c’est Dieu ça non ?) :

Vous ne voulez plus être pris pour des pédophiles ? Punissez sévèrement les prêtres quand un fait divers sur le sujet éclate !
Vous ne voulez plus être pris pour des homophobes ? Prenez position fermement contre ceux qui dans vos rangs le sont et s’en réclament !

Je sais pas pour vous mais en plus moi ça m’arrange qu’on ait moins de pédophiles et d’homophobes en plus de réduire le nombre de « cathophobes » ! La tolérance c’est comme la sexualité : dans les deux sens.

Flattr this!

]]>
#UnBonJuif Quand l’UEJF demande une censure au bazookahttp://www.paulds.fr/?p=2476http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20130125_141257__UnBonJuif_Quand_l___UEJF_demande_une_censure_au_bazookaFri, 25 Jan 2013 13:12:57 +0000Depuis le début de l’histoire UEJF vs Twitter visant à faire plier ce dernier à une loi française vétuste qui ne répond pas du tout à la problématique du racisme je n’ai pas caché mon énervement face à cette mascarade politico-médiatique servant de faire valoir aux premiers et d’apporteur de trafic aux seconds.

J’attendais avec impatience la plainte formulée par l’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) pour voir à la fois comment la censure avait été mise en place et surtout sur quels contenus elle avait été réclamée. C’est aujourd’hui chose faite puisque je suis tombé sur le document en question chez Chilling Effects : UEJF Complains to Twitter of Anti-Semitic Tweets.

Comment la censure est opérée (et contournable)

Il s’agit donc d’une censure basée sur l’origine géographique de l’utilisateur elle même calculée en fonction du pays indiqué dans le profil si l’utilisateur est connecté ou de son adresse IP s’il ne l’est pas.

Autant vous dire que le nombre de méthodes pour contourner cette censure frôle l’infini. Vous pouvez par exemple changer de pays dans votre profil Twitter (on ne vous demandera que de confirmer votre mot de passe) ou utiliser un proxy / VPN / Anonymizer / …

Lorsque l’on est un innocent internaute qui ne sait pas trop ce qui se passe ça donne ceci (j’ai pris le premier de la liste) :

censure_geographique_twitter

 

Sinon… Et bien on voit le tweet en question…

Et qu’est-ce qui est censuré au juste ?

Plus que ce que Twitter a accepté de censurer j’ai pris la décision de lister ici l’ensemble des tweets, et plus largement liens, que l’UEJF a demandé à Twitter de censurer en fin d’article ou en suivant ce lien sur pastebin, en téléchargeant ce fichier texte… en ces temps de censure on n’est jamais trop prudent…

Je ne fais pas ça par provocation mais parce que la censure sous toutes ses formes m’insupporte et qu’ici on se retrouve avec un cas d’école prouvant comment les meilleures intentions du monde peuvent amener à un joli désastre totalitariste.

Dans le lot pas de mal de tweets ont été supprimés par leurs auteurs et quelques comptes suspendus, on ne pourra donc pas se faire d’idée sur le contenu de ces liens (mais on peut s’en faire une sur le caractère très éphémère de leur durée de vie). A part cela une flopée de mauvaises blagues (j’en connais de bien plus drôles dans le registre et j’ai du en apprendre à peine 2 ou 3 que je ne connaissais pas déjà) et quelques uns, beaucoup du même utilisateur, qui semblent être réellement motivés par une forme de haine.

Au titre des absurdités relevées on compte : un utilisateur qui apostrophe Najat Vallaud-Belkacem sur le contenu d’un tweet qui justement le choque, une journaliste de la BBC qui essaye de contacter l’un des créateurs du hashtag et un profil entier…

On passe donc d’une motivation, que je pourrai comprendre si elle n’était pas tant contre-productive, de cacher des messages choquants pour une partie de la population à de la censure au bazooka les yeux fermés. C’est justement une des raisons qui font que nombreux sont ceux qui s’élèvent contre la censure : le risque de sur-blocage dont on a déjà entendu parler lors des débats sur la LOPPSI2, l’Arjel ou l’Hadopi (pour ne citer qu’eux).

Twitter a bien sur coupé dans le gras et censuré que ce que lui voulait bien reconnaître choquant, ce qui fait que l’on a deux acteurs qui successivement ont décidé arbitrairement de ce qui était moralement répréhensible ou non pour décréter au final une censure (inutile) dictée par les sentiments plus que par une décision réfléchie. En passant rappelons que la morale a souvent plusieurs façons d’être perçue, citons au hasard ce filtre parental Orange dont la liste des sites à censurer est établie par un ordre religieux ou cette décision de censure d’une publicité au motif qu’elle objectifierai la femme quant avec une autre lecture on réalise que c’est la censure elle-même qui réalise ce propos.

Au delà de ça je vous laisse découvrir ce que l’UEJF trouve tellement choquant qu’elle a obtenu de la justice française que Twitter (qui répond toujours à la loi américaine) doive lui communiquer les informations d’utilisateurs (ce que Twitter ne fera vraisemblablement pas, l’astreinte décrétée en cas de refus d’obtempérer étant elle même du ressort du droit… français !)…

Et donc les tweets si outrageants ?

Avant que cela ne prenne des proportions rigodroles j’invite les avocats de l’UEJF ou leurs responsables à me contacter avant toute poursuite. Si poursuite il doit y avoir sachez que je maintiendrai la liste que je m’apprête à publier ici en ligne (ici ou ailleurs) et encouragerai tout le monde à le faire (Vous connaissez Barbra Streisand ?) justement dans l’intérêt de la lutte contre le racisme qui n’est jamais passée et ne passera jamais par des procédés anti-démocratiques comme la censure.

Sachez enfin que j’édite ce blog en nom propre (merci de ne pas spammer mes boites), et à but non-commercial. Je tiens à votre disposition mon adresse postale pour envoi d’un courrier de mise en demeure (que je ne suivrai pas) et / ou un créneau horaire à votre convenance pour discuter en bonne intelligence

Les tweets dont l’UEJF a demandé la censure (mise en gras par mes soins) :

https://twitter.com/He_dax/status/260047367762497536
#ChezLesIsraéliens Sa cache des billets dans leurs gros Nez crochues

https://twitter.com/Besbar/status/260045864788168705
*deleted*

https://twitter.com/SuufOfficiel/status/259732903393636352
#UnJuifMort est un juif qui a creusé sa tombe avec son nez !

https://twitter.com/Sipakoholic/status/259729848333905921
Soyez fiers de vous en 2 nuits on a mis en TT les hashtag les plus hardcores de l’histoire : #UnJuifMort et #BesbaBaiseIsraël *_*

https://twitter.com/ATaarabt92/status/259724728250535937
#BesbarBaiseIsrael mais dabord il baise #UnBonJuif pour qu’il devienne #UnJuifMort

https://twitter.com/vincentvilela/status/259440840513052672
*deleted*

https://twitter.com/chawkicherrak/status/259460677872271360
*Account suspended*

https://twitter.com/Samir128424/status/259440281982738432
#UnJuifMort c’est unbonjuif

https://twitter.com/Hassan_S30/status/259401123234988032
#UnJuifMort …que son âme repose en enfer , #Amin #SangLibanaisBienChaudSuisJe

https://twitter.com/Fille_Du_Dicton/status/259379230889091073
*deleted*

https://twitter.com/eddy92zero/status/259377861159440384
#UnJuifMort perçoit toujours sa retraite

https://twitter.com/eddy92zero/status/259376719100784640
#UnJuifMort est plus riche que toi vivant

https://twitter.com/Le_FDP/status/259375731480596480
#UnJuifMort c’était bien

https://twitter.com/luismarianette/status/259374744489570304
@najatvb @Jow_Dingueriie: #UnJuifMort se fait trancher le nez par des braconniers pour le revendre comme 1corne2Rhinocéros. SYMPA,NON????

https://twitter.com/eddy92zero/status/259373170614734848
#UnJuifMort a un cimetière dédié pour lui seulement

https://twitter.com/ThePolyakene/status/259372834751664128
#UnJuifMort sent le grillé

https://twitter.com/eddy92zero/status/259372606971596800
#UnJuifMort on l’enterre dans un cerceuil en or

https://twitter.com/TwitYa_06/status/259372248236957696
#UnJuifMort ne deviendra jamais poussiere Il restera Cendre

https://twitter.com/loadedrichard/status/259371667304902656
#UnJuifMort ne monte pas au paradis, il monte en bourse.

https://twitter.com/BilahHabre/status/259370987668258816
#UnJuifMort est un juif accompli

https://twitter.com/Jalis_93/status/259370950489931776
#UnJuifMort rend un palestinien heureux

https://twitter.com/HoussemBolt/status/259370350591238144
#UnJuifMort a 90% de chances d’avoir connu Hitler. 10% de chance sont une mort naturelle ou par un assassinat nasal.

https://twitter.com/HoussemBolt/status/259368969520160768
On grave le blase de défunt d’#UnJuifMort sur son nez qui sort de la terre de deux ou trois mètres.

https://twitter.com/Le_petit_Belge/status/259368558746800128
#UnJuifMort ne payerait pas 10 euros pour revenir à la vie.

https://twitter.com/_Helheim/status/259368247927910400
*deleted*

https://twitter.com/Jow_Dingueriie/status/259367487286681602
#UnJuifMort se fait trancher le nez par des braconniers pour le revendre comme 1corne2Rhinocéros.

https://twitter.com/Le_FDP/status/259367268104949760
#UnJuifMort c’est un apéro pour Hitler

https://twitter.com/Le_FDP/status/259367178799812608
#UnJuifMort c’est le début d’une grande histoire

https://twitter.com/Le_FDP/status/259366365574610944
#UnJuifMort c’est un FDP en moins

https://twitter.com/HoussemBolt/status/259366331533623298
#UnJuifMort est enterré entre deux mégots.

https://twitter.com/HoussemBolt/status/259366170161991680
#UnJuifMort n’oubliera pas les intêrets que tu lui doit.

https://twitter.com/Mohaa_Mentalist/status/259366154164912129
#UnJuifMort = un animateur télé en moins

https://twitter.com/Jow_Dingueriie/status/259366030181289984
#UnJuifMort n’a pas sa place dans 1cercueil mais dans 1cendrier.

https://twitter.com/OfficielRoh2f/status/259365739755077632
*Account suspended*

https://twitter.com/HoussemBolt/status/259365113226752000
#UnJuifMort est #UnBonJuif.

https://twitter.com/Tilahh/status/256132913404469249
#UnBonJuif c’est un dur à cuire lol ^__^

https://twitter.com/Biiilal91/status/256116976177532929
*deleted*

https://twitter.com/weissercappu/status/257852144529571840
@Besbar Bonjour Ahmed. Seriez-vous disponible pour une interview en anglais sur #UnBonJuif? C’est pour la BBC. lisa.louis@bbc.co.uk

https://twitter.com/ShayYeezy/status/257514799561318402
Les juifs quand ils naissent y a une main-courante qui est déposée automatiquement.

https://twitter.com/Louis_Baltimore/status/257754152552239104
*deleted*

https://twitter.com/YanisMorray
??

https://twitter.com/Fille_Du_Dicton/status/257515084576874497
*deleted*

https://twitter.com/Louis_Baltimore/statuses/257849556295884800?tw_i=257849556295884
800&tw_e=details&tw_p=twt

*deleted*

https://twitter.com/SooAyhana/status/258949615590723584
*deleted*

https://twitter.com/jawad238/status/259032044586287104
@eddy0013 @orny33 @jerxav merah a tué des gamins c pas bien mais les juifs ils tuent des centaines

https://twitter.com/jawad238/status/259030459395239937
@Orny33 @eddy0013 @jerxav la passion du chrrist . Au diable les juifs قتلة الانبياء tueurs de prophète

https://twitter.com/jawad238/status/259029629157924864
@Orny33 @eddy0013 @jerxav moi les juifs je deteste et ca n engage que moi ,en plus c en connaissance de cause .

https://twitter.com/jawad238/status/258878412284903424
@eddy0013 @jerxav en fait rien ne m oblige . Vous vous êtes senti visés ça vous regarde et je préfère être un animal que juif assassin

https://twitter.com/jawad238/status/258650280273514496
@RETWITTEUSE rigole comme tu veux les juifs c une sale race et j assume

https://twitter.com/yosri06/status/258610302038458368
@Rabbi_david @marceltolede @linformatrice @siguasierra il te manque les vrais nazis on dirait !! :))

https://twitter.com/yosri06/status/258635787418079233
@Rabbi_david @grossemite @uejf_ slt les experts de la manipulation des masses :)

https://twitter.com/AlexiSlideAway/status/257803322206089216
La Shoah a été crée par les juifs eux-mêmes et je vous emmerde !

https://twitter.com/Souhail_S/status/258874633472856064
*deleted*

https://twitter.com/Souhail_S/status/257810767687081985
*deleted*

https://twitter.com/BoucherduPorche/status/257806066392383488
Les juifs NIQUEZ VOS MÈRES

https://twitter.com/Souhail_S/status/257806819408375808
Les juifs il ce sont cru intouchable ces enculés

https://twitter.com/Wouallah/status/257927327940485120
*deleted*

https://twitter.com/AbdelDouble/status/257534198729027585
*deleted

À mon humble avis ce dont ces gens ont besoin c’est plus d’aller en cours qu’au tribunal…

flattr this!

]]>
Il va mourir ce foutu Internet ? J’ai presque plus de popcorn !http://www.paulds.fr/?p=2470http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20130104_100437_Il_va_mourir_ce_foutu_Internet___J___ai_presque_plus_de_popcorn__Fri, 04 Jan 2013 09:04:37 +0000Mon god, on va tous mourir, Free censure, la faute aux ayants-droits, le gouvernement et ces foutus communistes qui nous piquent nos acteurs / viticulteurs ! Un beau bordel sur la twittosphère en ce moment, un beau bordel au boulot, un beau bordel perso (perso-boulot hein)… Et tout ça pour quoi ? Une option de plus sur la freeboite V6 qu’elle est vilaine.

Alors juste au cas où vous seriez parti avec Depardieu en Russie, un petit rappel des faits : Free (aka le gentil FAI) a sournoisement déployé un bloqueur de pub dans le firmware (sorte d’OS) de sa box de dernière génération. Ce petit truc joyeux est activé par défaut, n’a été accompagné d’aucune communication et n’autorise aucun autre contrôle que « ON / OFF »…

Maintenant le problème (si tant est que cela en soit un) soulevé par la majorité des gens qui hurlent : il y a plein de sites qui vivent de la pub pour fournir leurs contenus gratuitement, des régies qui vont mourir, et peut-être aussi des bébés phoques… fuck !

Oui mais ça je m’en fous… Depuis le temps que l’on reproche aux « industries du divertissement » de ne pas se renouveler devant un marché qui change le retour de baton est presque succulent de truculence…

Le vrai problème du coup est uniquement démocratique (même si je trouve le mot un peu lourd pour l’occasion) : Free est juge et partie dans l’histoire. Il décide de ce qui est bloqué alors même qu’il a des intérêts évidents dans l’histoire. Si tout était bloqué, sans aucune exception comme c’est le cas actuellement, et que l’option était désactivée par défaut, activable simplement par l’utilisateur qui garderait une forme de contrôle dessus et que Free communiquait massivement dessus pour pousser ses clients à s’offrir un Internet lavé de toutes ses pubs on dirait quoi ?

En l’état la seule chose que je vois, si le service devait se maintenir et sortir de l’état de beta, c’est une solution qui apporte une forme de valeur ajoutée à l’utilisateur. Il ne faut pas se mentir : aucun utilisateur lambda n’aime ou ne comprend le pourquoi des pubs.

L’état de fait est devenu celui-ci : la pub gêne et depuis toujours la réponse des éditeurs est la même « oui mais on a pas le choix pour continuer à fournir du contenu gratuit ». Bah voilà ma réponse à ce nouveau rebondissement : on n’a plus le choix que de trouver une nouvelle solution, même si l’option était discontinuée demain (ce qui est plus que probable) une partie de la population a découvert dans la bataille qu’il est possible de se débarasser de la pub… Et ce même sans intervention de Xavier Niel…

Plus le temps avance, plus les évenements s’accumulent et plus la nécessité de jeter ce bon vieux Internet pour reconstruire quelque chose de moins contrôlable, plus décentralisé et résilient se font sentir… Tous les coups portés contre le Net que l’on connait à l’heure actuelle va en ce sens et j’ai hâte de voir ce qui renaitra des cendres du phoenix quand tous ces sauvages auront fini de lui cramer la gueule.

flattr this!

]]>
« Un monde meilleur » grace au Net ? #26actshttp://www.paulds.fr/?p=2465http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20121230_155119_____Un_monde_meilleur_____grace_au_Net____26actsSun, 30 Dec 2012 14:51:19 +0000Hier je me faisais l’écho de la morosité ambiante qui amène les gens à se tourner les uns contre les autres, j’avais par ailleurs retrouvé beaucoup de ce que je pense à ce sujet dans l’article de David Abiker que j’ai oublié de relayer. Mais comme je n’aime pas regarder un verre à moitié vide sans chercher une tireuse à bière pour essayer de le remplir, le hasard (bon ok la théorie du chaos) a fait que je suis tombé sur une initiative que je veux relayer aujourd’hui : #26acts.

Vous aurez compris qu’il s’agit là encore d’un hashtag twitter (fucking société 2.0) mais cela va bien au delà…

Suite à la tuerie de Newtown, et comme c’est souvent le cas à la suite de tragédies (mon côté verre à moitié plein là), un certain nombre de bonnes idées ont émergé. Je vous avais parlé de Michael Moore qui avait décidé de relayer une version piratée de son film bowling for columbine (avec le dénouement hollywoodien que l’on sait) pour qu’il soit utile dans la réflexion qui devrait suivre, mais il y a mieux…

Pay it foward (un monde meilleur en français dans le texte) est un film, basé sur un roman du même nom, qui vient de souffler sa 12e bougie. Kevin Spacey, le visage brûlé pour l’occasion au 2e degré, y incarne un prof de sixième qui demande à sa classe de plancher sur un moyen pratique de rendre le monde meilleur. La solution du môme que l’on suivra pendant le film est de rendre des services à 3 inconnus en leur donnant pour instruction d’eux mêmes relancer le mouvement en accomplissant à leur tour trois bonnes actions et en faisant passer le message. Je vous fais pas le synopsis, je suis sur que le vidéofutur du coin (lisez The Pirate Bay) vous en dira bien plus que moi sur le film !

La réalité a depuis pris le pas sur la fiction, 12 ans après, lorsqu’une présentatrice de la chaine américaine NBC, Ann Curry, a lancé le mouvement #26acts basé sur le même principe mais appliqué sur 26 gestes de gentillesse en hommage aux 26 victimes de la tuerie. Du haut de son million+ de followers twitter elle a donc réussi à embarquer une quantité assez importante de gens autour de ce principe simple et qui fait du bien par où il passe (littéralement).

Alors c’est peut-être mon côté bisounours mal rasé mais quand j’ai découvert l’initiative j’ai eu un rictus d’enfant innocent et vu dans ma tête la fameuse phrase « faith in humanity restored » qui se fait de plus en plus rare ces derniers temps dans mon crane torturé par l’actualité. J’ai du coup relayé le truc sur twitter pour n’avoir quasiment aucune réaction… Sauf une, de taille :

 

Et là je me dis pourquoi pas ? C’est finalement pas un truc trop compliqué à faire, ça fait du bien autour de soi et même égoïstement ça fait toujours un peu plaisir aussi de faire le bien…

J’ai eu beau chercher sur la toile francophone je n’ai rien trouvé sur le sujet. Il y a donc tout à bâtir et pour une fois on pourrait importer un truc américain intelligent en moins de 2 ans (arrêtez de mettre des converse par contre, c’est laid). Je n’ai pas un million de followers, je ne pourrai pas faire grand chose sans vous alors, êtes vous partants ?

#26acts act 1 : relayer le mouvement en France :)

flattr this!

]]>
Des propos dérangeants sur Twitter ? La faute à l’Internet !http://www.paulds.fr/?p=2456http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20121229_145459_Des_propos_derangeants_sur_Twitter___La_faute_a_l___Internet__Sat, 29 Dec 2012 13:54:59 +0000Ce fut court, ce fut bref, mais face au déferlement, sur twitter, des hashtags de mauvais gout tour à tour racistes ou homophobes notre gouvernement s’en remet aux bonnes vieilles solutions du précédent : le bouc émissaire Internet.

 

Scéance de rattrapage…

Parce que vous n’étiez probablement pas autant à vous occuper de la France que de vos carrières je me permet de redire ce que moi comme beaucoup avons défendu des années durant, couillons de citoyens que nous sommes, intéressés avant tout par la solution et non par qui la metra en place… Mes chers politiciens (de gauche maintenant, il parait), sachez qu’Internet n’a pas d’identité, pas plus qu’il n’a de conscience, pas plus qu’il n’est mauvais, con ou personifiable. Internet finalement est un outil qui ne prend de sens que lorsque ses utilisateurs s’en saisissent. Il est le reflet de ce que chacun de nous en fait, pas le contraire.

Lorsqu’un con écrit une connerie sur une feuille ce n’est ni la faute du papier ni celle de la plume si le con est con. Si par malheur le con a la bonne idée de photocopier ce papier et l’envoyer par la poste aux 25000 premières adresses des pages jaunes… C’est la faute de qui du coup ? Toujours du con non ?

Alors à quoi bon envisager de contrôler l’incontrôlable ? Pourquoi essayer, avec probablement de bonnes intentions quoi qu’elles fussent tout de même un peu ridicules, de nuir à un des vecteurs principaux de l’économie en cette période de crise, un des seuls moyens d’expression qui donne à tout un chacun la même chance face à l’autre de faire valoir ses idées, un outil de découverte et d’enrichissement culturel personnel et sociétal majeur ?

Parce que c’est la solution la plus simple, celle que l’on peut brandir sur TF1 en prétendant y avoir réfléchi des heures avec les principaux intéressés pour arriver à un paquet surprise DPI : censure et surveillance. Parce que trouver une vraie solution, fut-elle évidente dans ce cas, serait couteux et instruirait les malheureux qui se rendraient compte de la faiblesse du système actuel et du rôle qu’ils pourraient y jouer s’ils passaient moins de temps à s’en remettre à vous, nos chères élites salvatrices ?

La vraie solution passe par une vraie compréhension du problème

S’il y a une recrudescence des propos de ce type sur twitter c’est bien sûr un peu parce que cela semble plus facile… Mais peut-être un peu aussi parce que l’homophobie ou le racisme, et plus largement la confrontation à la différence quelle qu’elle soit, est en recrudescence elle même. Que de plus en plus de gens sont séduits par ces idées ou de moins en moins gênés à les exprimer, publiquement ou non.

Dans les deux cas ce ne sont pas non plus de vrais problèmes au sens le plus libre du terme : jusqu’à preuve du contraire il est autorisé de penser même les plus absurdes conneries et pire encore, de les dire… et c’est même plutôt deux bonnes choses les libertés de pensée et d’expression non ? C’est très triste par contre…

Du coup les interwebz donnent une tribune aux cons aussi. Mais l’avantage de la liberté d’expression est aussi de dévoiler plus vite encore la pensée de certains. Je sais pas vous, mais moi je commence même à trouver cela carrément génial !

Alors quel est le vrai problème ? Mais il est des plus simples : ces haines sont des symptomes elles aussi, des symptomes de choses mais surtout de gens qui vont mal. Comme vous avez trouvé l’Internet comme bouc émissaire, certains ont trouvé les gens différents, les différences, pour passer leurs soucis… C’est même d’une simplicité si enfantine que cela pourrait paraitre intelligent (bon en fait ça l’est pas) !

le chômage ? trop d’immigrés !

trop d’immigrés ? pas assez de français, la faute à ces gays qui se reproduisent pas !

le déficit ? les pauvres dans l’assistanat ou les riches qui s’exilent !

la météo ? Sophie Davant ?!

Et au milieu de tout ça on continue à nous abreuver de merde à la télé, de gossip inintéressant dans les « journaux », et de gamins payés par nos impots à se comporter comme une classe de maternelle au palais Bourbon…

S’il y a un outil par lequel la morosité peut s’évacuer c’est bien le net ! (ou l’exil, encore que je sois pas convaincu que ce soit beaucoup mieux ailleurs… mieux oui, c’est sur le beaucoup que j’ai un doute) Ne nous censurez pas, encouragez nous… Pas trop, je vous vois venir avec vos gros sabots et vos « régulations positives », juste ce qu’il faut pour que la culture puisse s’épanouir, les emplois se créer, les discussions se nouer, … bref déléguer au Net une partie du rôle de la société que vous n’arrivez plus à encourager dans les rues mais qui se fait naturellement sur le réseau.

flattr this!

]]>
Quand un créateur se fait déposséder du droit de partager…http://www.paulds.fr/?p=2449http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20121218_105930_Quand_un_createur_se_fait_deposseder_du_droit_de_partager___Tue, 18 Dec 2012 09:59:30 +0000Suite à la tuerie de Newtown (sur laquelle je ne reviendrai pas) Michael Moore, connu pour ses positions contre le port d’armes aux USA et particulièrement pour son film Bowling For Columbine qui faisait suite, en 2002 à une tuerie similaire, a encouragé via twitter les internautes à consulter son film uploadé « illégalement » sur Youtube… Sauf que…

Lorsque l’on essaye de clicker sur ledit lien aujourd’hui on a le droit au magnifique message suivant :

This video contains content from mgm and UMG, one or more of whom have blocked it on copyright grounds.

Je vous laisse chercher qui sont MGM ou UMG et imaginer le rôle philosophique, décisionnel, … non je déconne ils ont juste foutu du pognon et comptent bien sur la tuerie récente pour dopper les ventes, le contraire de ce que Moore, qui lui a écrit, réalisé et joué dans son film souhaitait :

Exemple isolé ? Réel renouveau ? L’avenir le dira… Mais pour le moment fait clairement scandaleux à mon humble avis !

flattr this!

]]>
IPFuck est maintenant disponible sur chrome / chromiumhttp://www.paulds.fr/?p=2444http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20121213_141746_IPFuck_est_maintenant_disponible_sur_chrome___chromiumThu, 13 Dec 2012 13:17:46 +0000Une petite brève pour vous annoncer le portage d’IPFuck sur Chrome / Chromium par @Xafear (qui gagne une mousse pour la peine). Cela faisait un certain temps qu’un certain nombre de personnes l’attendaient (à commencer par moi à vrai dire) et @Xafear l’a fait… Merci à lui donc !

Pour ceux qui n’en ont pas entendu parler avant, IPFuck c’est ce petit outil qui fait chier les developpeurs web et qui m’avait valu pas mal d’incompréhension à sa sortie de sorte que j’ai du ré-expliquer le principe et l’intérêt du bébé.

Aujourd’hui le module sur Firefox (renommé IPFlood à la demande de Mozilla) est utilisé par plus de 14.000 personnes quotidiennement et a été téléchargé plus de 135.000 fois (oui, non moi non plus j’y crois pas).

Bref IPFuck sur Firefox c’est toujours ici : [IPFuck pour firefox]
Et maintenant sur Chrome / Chromium, c’est ici : [IPFuck pour chrome / chromium]

Et pendant que j’ai l’admin de ce blog ouverte je vais en profiter pour vous annoncer aussi la création de Acs Trigger que l’ami @Neosting m’avait demandé il y a un certain temps aussi et qu’il présente mieux que moi ici (indice : accessibilité).

flattr this!

]]>
Peut-on rire de tous, tout, du pire ?http://www.paulds.fr/?p=2428http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?20121014_150726_Peut-on_rire_de_tous__tout__du_pire__Sun, 14 Oct 2012 13:07:26 +0000Peut-on rire de tout ? La question revient de plus en plus ces derniers temps entre les caricatures de Charlie Hebdo il y a quelques semaines, le (bad) buzz du week-end dernier sur Twitter : le hashtag #卐卐卐 finissant en trending topic, puis celui d’aujourd’hui mettant cette fois-ci le hashtag #unbonjuif à la même place…

L’indignation est de rigueur, les gens hurlent (dans les trois cas précédement cités au moins) les articles pleuvent mais il me semble que personne ne prend la mesure de ce dont on parle ici réellement, du « problème » de fond.

Les blagues racistes j’en fait, souvent, elles sont même de celles qui m’amusent le plus (et vous pouvez y aller sur les portugais, j’ai tout entendu) mais je ne permettrai jamais de les faire en public, sur Twitter ou sur mon blog ou n’importe où ailleurs sur le Web qui, pour rappel, est un espace public – et cela est valable aussi si votre compte twitter est protégé ou si l’on parle de facebook et que votre compte y est « protégé »…

Mes blagues racistes (ou pire, ceux qui me connaissent sauront de quoi je parle (épinards ?)) je les réserve au cercle privé, à mes amis, à ceux que je connais et que je sais que je ne vais pas offenser, vexer, blesser… Ceux qui savent qu’il s’agit là de blagues en bonne intelligence et qui souvent me répondront par une autre horreur du même type.

Alors certains vont me dire que je m’autocensure. La réponse est oui, non, les deux mon capitaine. Comme souvent il est impossible de répondre à cette question de façon binaire et heureusement. Je suis venu à l’hacktivisme par la porte de la lutte contre la censure, depuis des années maintenant je travaille sur le sujet ici, ailleurs, partout où je peux être. Cela n’empêche pas de prendre en considération les autres avant d’ouvrir sa gueule.

Reste le cas de Charlie Hebdo et des caricatures. J’ai déjà longuement écrit à ce sujet mais le message que je délivre ici est presque aux antipodes de ce que j’ai écrit à l’époque… Tout simplement parce que Charlie est, normalement, suffisament identifié pour que l’on ne puisse pas les suspecter de faire cela pour blesser, vexer ou offenser (il semble y avoir eu une erreur de calcul à ce niveau mais peu importe, le principe reste bon). Et si demain Charlie déversait le même torrent de conneries que celles que l’on a pu voir fleurir ces deux derniers week-ends sur les juifs personne ne les suspecterai d’avoir une dent contre cette religion en particulier : ils n’aiment personne ! C’est leur rôle !

Loin de créer une élite ayant le droit aux blagues racistes, il me semble qu’ils ont le devoir de lever les tabous et de faire en sorte que l’on vive suffisament bien entre nous pour que l’on puisse demain balancer des blagues sur quelque communauté que cela soit et que personne ne se pose de question sur le fait qu’il s’agit là d’humour et uniquement de cela… Les pauvres, il y a du boulot et je n’aimerai pas être à leur place !

 

flattr this!

]]>
Some data i would not want disclosed before due datehttp://www.paulds.fr/?p=2654http://sebsauvage.net/streisand.me/paulds/index.php?19691231_230000_Some_data_i_would_not_want_disclosed_before_due_dateWed, 31 Dec 1969 22:00:00 +0000bla bla bla

flattr this!

]]>