Outils pour utilisateurs

Outils du site


linux-vrac

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
linux-vrac [2020/02/14 22:55]
sebsauvage
linux-vrac [2020/08/09 10:04] (Version actuelle)
sebsauvage
Ligne 35: Ligne 35:
  - Extract files matching a pattern:  - Extract files matching a pattern:
    tar xf {{source.tar}} --wildcards {{"*.html"}}</code>    tar xf {{source.tar}} --wildcards {{"*.html"}}</code>
 +
 +  * **Votre Wifi ne fonctionne pas bien ?** Vous avez peut-être oublié de régler la région "France" pour les fréqences (du coup, les canaux 11/12/13 sont peu ou pas accessibles).
 +    * Vérifier la valeur: ''iw reg get''. Si vous ne voyez pas ''Country: FR'' c'est que ce n'est pas correctement réglé.
 +    * Modifier le réglage à la volée: ''sudo iw reg set FR'', mais cela ne persiste pas au redémarrage.
 +    * Pour que la valeur persiste, modifiez le paramètre ''REGDOMAIN'' dans le fichier ''/etc/default/crda''. Mettez:<code>REGDOMAIN=FR</code>
  
   * **Voir la progression d'une longue commande en cours**:   * **Voir la progression d'une longue commande en cours**:
Ligne 67: Ligne 72:
     * Pour **«** et **»**, c'est <key>AltGr-z</key> et <key>AltGr-x</key>     * Pour **«** et **»**, c'est <key>AltGr-z</key> et <key>AltGr-x</key>
  
-  * **Entrer des caractères Unicode**: <key>C</key>+<key>⇧ Maj</key>+<key>u</key> et tapez la valeur Unicode en héxadécimal.+  * **Entrer des caractères Unicode**: <key>C</key>+<key>⇧ Maj</key>+<key>'U'</key> et tapez la valeur Unicode en héxadécimal.
     * Essayez ! <key>C</key>+<key>⇧ Maj</key>+<key>u</key>+2705+<key>ESPACE</key> : ✅     * Essayez ! <key>C</key>+<key>⇧ Maj</key>+<key>u</key>+2705+<key>ESPACE</key> : ✅
  
Ligne 428: Ligne 433:
             * Là où il y a ''RESUME=UUID=388a79ac-27b7-42f5-ac13-...'' remplacez par ''RESUME=none''             * Là où il y a ''RESUME=UUID=388a79ac-27b7-42f5-ac13-...'' remplacez par ''RESUME=none''
             * puis faites: ''sudo update-initramfs -u''             * puis faites: ''sudo update-initramfs -u''
 +
 +  * **Désactiver l'hibernation** (c'est à dire suspend-to-disk et suspend-to-ram):
 +    * Désactiver:<code bash>sudo systemctl mask sleep.target suspend.target hibernate.target hybrid-sleep.target
 +sudo systemctl restart systemd-logind.service</code>
 +    * Réactiver:<code bash>sudo systemctl unmask sleep.target suspend.target hibernate.target hybrid-sleep.target</code>
 +    * Et pour empêcher l'hibernation quand l'écran est rabattu, dans le fichier ''/etc/systemd/logind.conf'', décommenter les deux lignes suivantes:<code>HandleLidSwitch=ignore
 +HandleLidSwitchDocked=ignore</code>
  
   * **Allonger l'autonomie**   * **Allonger l'autonomie**
Ligne 502: Ligne 514:
       * Sauvegarde:<code bash>partclone.ext4 -c -d -s /dev/sda2 | pigz | split -d -b 4000M - image.partclone.gz.</code>Cela va créer des fichiers ''image.partclone.gz.00'', ''image.partclone.gz.01'', etc.       * Sauvegarde:<code bash>partclone.ext4 -c -d -s /dev/sda2 | pigz | split -d -b 4000M - image.partclone.gz.</code>Cela va créer des fichiers ''image.partclone.gz.00'', ''image.partclone.gz.01'', etc.
       * Pour restaurer:<code bash>cat image.partclone.gz.* | pigz -d | sudo partclone.restore -d -o /dev/sda2</code>       * Pour restaurer:<code bash>cat image.partclone.gz.* | pigz -d | sudo partclone.restore -d -o /dev/sda2</code>
 +    * **Avec fsarchiver** 
 +      * ''dd'' et ''partclone'' ne peuvent travailler que sur des partitions démontées. ''fsarchiver'' peut travailler sur des fs montés, et (tout comme partimage) il garde tous les fichiers avec leurs attributs. Voici les différences: 
 +        * Tout comme partimage, il garde tous les attributs des fichiers, mais il travaille au niveau //fichiers//, ce qui lui permet de restaurer les fichiers vers une partition d'un type différent (alors que, par exemple, partimage ne peut restaurer une sauvegarde ext4 que dans un partition ext4). 
 +        * Il est beaucoup plus rapide. 
 +        * La compression est intégrée (compression zstd très rapide) 
 +        * Les archives ainsi créées peuvent être transférées vers des disque plus gros ou plus petits. 
 +        * Si une archive fsarchiver est corrompue, vous ne perdez que les fichiers endommagés de l'archive, pas toute l'archive. 
 +        * De par sa vitesse, **fsarchiver est un excellent choix pour faire un backup préventif sur un disque externe** avant une réinstallation du système, par exemple.
   * Besoin de voir si votre joystick ou manette fonctionne bien ? Utilisez **jstest-gtk** (''sudo apt install jstest-gtk'')   * Besoin de voir si votre joystick ou manette fonctionne bien ? Utilisez **jstest-gtk** (''sudo apt install jstest-gtk'')
     * PS: Même si //jstest// fonctionne, il se base sur ''/dev/input/jsX'' qui sont en principe obsolètes. Vous pouvez passer à //evtest// qui se base sur ''/dev/input/eventXX''. La version graphique, //[[https://gitlab.com/evtest-qt/evtest-qt|evtest-qt]]// n'est sans doute pas dispo pour votre distribution. Vous devrez la compiler ou prendre les packages [[https://launchpad.net/~grumbel/+archive/ubuntu/ppa/+packages?field.name_filter=evtest-qt&field.status_filter=published|sur Launchpad]].     * PS: Même si //jstest// fonctionne, il se base sur ''/dev/input/jsX'' qui sont en principe obsolètes. Vous pouvez passer à //evtest// qui se base sur ''/dev/input/eventXX''. La version graphique, //[[https://gitlab.com/evtest-qt/evtest-qt|evtest-qt]]// n'est sans doute pas dispo pour votre distribution. Vous devrez la compiler ou prendre les packages [[https://launchpad.net/~grumbel/+archive/ubuntu/ppa/+packages?field.name_filter=evtest-qt&field.status_filter=published|sur Launchpad]].
Ligne 591: Ligne 610:
  
   * **Trouver les machines sur une plage d'IP**:<code>nmap -sP 192.168.0.1-255</code>   * **Trouver les machines sur une plage d'IP**:<code>nmap -sP 192.168.0.1-255</code>
 +    * ou plus rapide avec ''arp-scan'' (''sudo apt install arp-scan''): <code>sudo arp-scan 192.168.0.0/24</code>
  
   * **Capturer une image avec la webcam**:<code>ffmpeg -f video4linux2 -s 640x480 -i /dev/video0 -ss 0:0:2 -frames 1 -y "/tmp/`date -Iseconds`.jpg"</code>   * **Capturer une image avec la webcam**:<code>ffmpeg -f video4linux2 -s 640x480 -i /dev/video0 -ss 0:0:2 -frames 1 -y "/tmp/`date -Iseconds`.jpg"</code>
Ligne 676: Ligne 696:
 sudo rm -r /var/cache/cups/ sudo rm -r /var/cache/cups/
 sudo service cups start</code> sudo service cups start</code>
 +
 +  * Si vous avez des problèmes dépendance pour installer un paquet, il arrive souvent que **aptitude** trouve des solutions un peu plus poussées qui résoudront les problèmes.<code bash>sudo apt install aptitude
 +sudo apt install MonPaquet</code>
 +
 +  * **Des soucis pour installer la dernière version de Wine (hors dépôts) ?**
 +    * Commencez par supprimer (purger) les anciennes versions de Wine que vous auriez:<code bash>sudo apt purge wine*</code>
 +    * Les dernières versions de Wine ont besoin de //libfaudio0// et //libfaudio0:i386// et ces paquets ne sont pas forcément disponibles dans votre distribution. Dans ce cas, allez les chercher [[https://download.opensuse.org/repositories/Emulators:/Wine:/Debian/xUbuntu_18.04/|directement là]]. C'est à dire les fichiers //libfaudio0...deb// dans les sous-répertoires //i386// et //amd64//. Par exemple:
 +      * https://download.opensuse.org/repositories/Emulators:/Wine:/Debian/xUbuntu_18.04/amd64/libfaudio0_19.07-0~bionic_amd64.deb
 +      * https://download.opensuse.org/repositories/Emulators:/Wine:/Debian/xUbuntu_18.04/i386/libfaudio0_19.07-0~bionic_i386.deb
 +      * et installez ces deux paquets.
 +      * Si vous êtes sous Ubuntu 20.04, vous n'avez pas besoin d'installer ces paquets à la main. Installez juste Wine (ci-dessous).
 +    * Ajoutez le dépôt officiel de Wine (en fonction de votre version d'Ubuntu/LinuxMint): https://wiki.winehq.org/Ubuntu
 +      * Pour Linux Mint 19.x: 
 +        * Ajouter les clés du dépôt: <code bash>wget -nc https://dl.winehq.org/wine-builds/winehq.key
 +sudo apt-key add winehq.key</code>
 +        * Ajouter le dépôt Wine:<code bash>sudo apt-add-repository 'deb https://dl.winehq.org/wine-builds/ubuntu/ bionic main'
 +sudo apt update</code>
 +    * Installez Wine: <code bash>sudo apt install --install-recommends winehq-staging</code>
 +      * Si apt vous signale des problèmes de dépendance non résolus, essayez avec aptitude:<code bash>sudo aptitude install winehq-staging --with-recommends</code>
 +    * Je vous recommande fortement d'installer **winetricks** qui permet d'automatiser l'instalation de composants additionnels parfois nécessaires à certains jeux Windows.
 +      * <code>sudo apt install winetricks</code>
 +      * À noter que Winetricks est surtout utile avec Wine 32 bits. Il est donc conseillé d'avoir un Winprefix 32 bits (typiquement dans ~/.wine ; voir ci-dessous).
 +
 +  * **Problème avec le préfixe Wine 32/64 bits**
 +    * Par défaut, quand vous installez Wine, il va installer dans ''~/.wine'' une machine Wine 64 bits. Cela a un inconvénient: La plupart des ajustements de compatibilité (avec Winetricks par exemple) ne sont disponibles qu'en 32 bits. Si comme moi seul le préfixe 32 bits vous intéresse (typiquement pour lancer des jeux Windows), faites:
 +      * Supprimer le répertoire Wine (:!: **ATTENTION** cela va supprimer tous vos programmes installés dans Wine): <code>rm -rf ~/.wine/
 +WINEPREFIX=~/.wine WINEARCH=win32 wineboot</code>
 +      * Et attendez.
 +    * Si vous voulez créer un préfixe 64 bits:<code>WINEPREFIX=~/.wine64 WINEARCH=win64 wineboot</code>
 +      * Et vous pourrez lancer vos programmes 64 bits avec: <code>WINEPREFIX=~/.wine64 WINEARCH=win64 wine monprogramme.exe</code>
 +
 +  * **Réparer des fichiers**
 +    * par2 permet de réparer des fichiers. (Version courte de l'explication: Imaginez que vous ayez 10 Go de fichiers. Si vous préparez à l'avance 1 Go de fichiers //par2//, vous pourrez réparer/reconstituer (au plus) 1 Go de données endommagées ou perdues dans ces 10 Go, quel que soit l'endroit où les données sont endommagées dans ces 10 Go).
 +    * **Créer** des fichiers //par2// sur un groupe de fichiers, avec 10% de redondance (Donc 10 Go de données créera 1 Go de fichiers par2):<code>par2 c -r10 protection *</code>
 +      * Cela va créer le fichier //protection.par2//, ainsi que des fichiers //protection.volxxx+xx.par2//
 +        * Le fichier //protection.par2// seul est utile pour **vérifier** l'intégrité de vos fichiers.
 +        * Les fichiers //protection.volxxx+xx.par2// servent à **réparer** les données. Un fichier //.par2// de 2,3 Mo permettra de réparer jusqu'à 2,3 Mo de données perdues/endommagées.
 +      * Ajoutez l'option ''-R'' si vous voulez aussi prendre en compte les sous-répertoires.
 +    * **Vérifier** des fichiers: <code>par2 v protection.par2</code>
 +      * Message affiché à la fin:
 +        * //All files are correct, repair is not required.// : Tout va bien, vos données sont saines.
 +        * //Repair is required. / Repair is possible. // : Vos fichiers sont endommagés, mais vous pouvez les réparer. Passez à l'étape suivante.
 +        * //Repair is required. / Repair is not possible. // : Vos fichiers sont endommagés, mais mauvaise nouvelle, ce n'est pas réparable (vous n'avez pas assez de blocs de réparation pour tout réparer.)
 +    * **Réparer** les fichiers:<code>par2 r protection.par2</code>
 +      * Et attendez (cela peut être assez long).
 +      * Si vous voyez //Repair complete.//, c'est tout bon. Vos données sont réparées.
 +
 +  * Dans **LibreOffice**, vous voulez une barre d'outils comme dans Microsoft Office ?
 +    * Allez dans le menu //Outils// > //Options...// > //LibreOffice// > //Avancé// > Cochez //Activer les fonctions expérimentales//
 +    * Redémarrez LibreOffice.
 +    * Allez dans le menu //Affichage// > //Dispositio des barres d'outils// > //Métabarre//
 +
 +  * **Savoir à quel paquet appartient un fichier**
 +    * Par exemple vous lancez un programme qui se plaint qui lui manque un fichier:<code>error while loading shared libraries: libcrypto.so.1.0.0: cannot open shared object file: No such file or directory</code>
 +    * Comment savoir dans quel paquet aller chercher ce fichier ? Commencez par installer ''apt-file'':<code>sudo apt install apt-file</code>
 +    * <code>sudo apt-file update</code>
 +    * Ensuite cherchez votre fichier<code>>apt-file search libcrypto.so.1.0.0
 +google-earth-pro-stable: /opt/google/earth/pro/libcrypto.so.1.0.0
 +libssl1.0.0: /usr/lib/x86_64-linux-gnu/libcrypto.so.1.0.0</code>
 +    * Voilà, vous savez qu'il ne vous reste plus qu'à installer le paquet manquant: ''sudo apt install libssl1.0.0''
 +
 +  * La clé USB live d'Ubuntu Mate 20.04 a la sale manie de vérifier tout le média avant de booter. Pour éviter ça, dans le fichier ''/boot/grub/grub.cfg'', ajouter l'option ''fsck.mode=skip''.
 +    * Et pour avoir le clavier français, ajouter ''locales=fr_FR.UTF-8 keyboard-layouts=fr''
  
   * Vous avez un Raspberry Pi ? [[raspi3:raspbian|cette page]] pourra vous être utile.   * Vous avez un Raspberry Pi ? [[raspi3:raspbian|cette page]] pourra vous être utile.
Ligne 681: Ligne 764:
   * D'autres astuces ? Voir [[mint_customization|cette page]].   * D'autres astuces ? Voir [[mint_customization|cette page]].
  
 +  * Vous avez des soucis pour faire reconnaître votre imprimante sous Ubuntu/Linux Mint ?  Il faut savoir que par défaut tous les pilotes ne sont pas installés. Jetez un coup d'oeil dans les paquets ''printer-driver-*'' Par exemple, installez le paquet ''printer-driver-escpr'' pour les imprimantes Epson (qui n'est pas installé par défaut).
  
linux-vrac.1581720920.txt.gz · Dernière modification: 2020/02/14 22:55 de sebsauvage