Outils pour utilisateurs

Outils du site


raspi3:ubuntu

Ubuntu léger sur RaspberryPi ou PC

Ubuntu est une distribution grand public facile à installer et tout à fait viable comme environnement de bureau. On envisage ici le RaspberryPi, mais tous ces conseils sont également valables pour PC.

Cette page est basée sur Ubuntu 18.04 (dans lequel le bureau LXDE est encore disponible). Pour Ubuntu 20.04, voir cette page.

Pourquoi Ubuntu Mate et pas une autre ?

  • Parce qu'on bénéficie d'un environnement de travail complet, facile à installer, avec des logiciels récents.
  • Parce que les mises à jour de sécurité sont suivies (et même installées automatiquement quotidiennement).
  • Parce que rares sont les distributions à proposer des versions Raspberry Pi.
  • Que beaucoup de distributions pour Raspberry Pi sont à base de vieux paquets (exemple: ancienne version de Firefox dans Raspbian).
  • Pourquoi pas Lubuntu ? Parce que Lubuntu ne propose qu'Ubuntu 16.04 pour le Raspberry, bien trop ancienne.
  • Pourquoi Ubuntu Mate ?
    • Parce que le bureau MATE est un terrain connu.
    • Parce qu'ils maintiennent une version d'Ubuntu spécifiquement adaptée au Raspberry (audio jack+HDMI, décodage matériel VLC et ffmpeg, etc.)
  • Parce qu'Ubuntu équipé du bureau LXDE consomme moins de 300 Mo de RAM.

Ce que nous allons faire dans cette page, c'est installer Ubuntu Mate et remplacer le bureau MATE par LXDE pour l'alléger encore plus. Un Ubuntu MATE consomme 472 Mo de RAM, ce qui n'est déjà pas beaucoup. En remplaçant par le bureau LXDE, on descend à 228 Mo, sans sacrifier au confort d'utilisation.

Cette page parle à la fois d'Ubuntu sur Raspberry et sur PC.

Mon choix s'est donc porté sur Ubuntu Mate (LTS) : https://ubuntu-mate.org/download/

D'une manière générale, un Ubuntu avec LXDE est un excellent choix pour recycler de vieux ordinateurs, même avec seulement 1 Go de RAM:
  • Environnement de bureau connu et confortable.
  • Système d'exploitation qui consomme peu de mémoire.
  • Mises à jour de sécurité en temps et en heure.
  • Logiciels récents.

Je ne vais pas ré-expliquer en détails les raisons des choix techniques faits ci-dessous: Cette page est juste une checklist pour moi pour l'installation et la configuration d'Ubuntu Mate pour le Raspberry.

Checklist

  • Télécharger Ubuntu Mate 32 bits pour Raspberry : https://ubuntu-mate.org/download/armhf/
    • Éventuellement installer depuis NOOBS Lite.
    • Pas la version 64 bits car cette dernière est moins bien supportée et consomme plus de mémoire.
  • Lors de l'installation (sur PC):
    • Choisir “Installation minimale” (nous ajouterons nous-même le reste par la suite)
    • Décocher “Télécharger les mises à jours pendant l'installation” (puisque nous allons retirer des paquets, pas besoin d'aller les mettre à jour)
    • Cocher “Installer les logiciels tiers” (pour les pilotes et codecs propriétaires)
    • (sur Raspberry, l'image contient déjà une présélection de logiciels)

  • D'un manière générale, si vous avez assez de place sur disque, je vous recommande fortement d'avoir une partition pour le système (/) et une partition pour les fichiers utilisateur (/home). Cela permet de changer ou réinstaller le système d'exploitation beaucoup plus facilement.
  • Après installation et redémarrage:
  • Prise en charge des canaux Wifi français (sinon vous risquez d'avoir du mal avec les canaux 11/12/13): modifier le fichier /etc/default/crda: Modifier le paramètre: REGDOMAIN:
    REGDOMAIN=FR
    • Pour le faire sans redémarrer, taper sudo iw reg set FR
  • Mettre /tmp et /var/tmp en RAM afin de réduire les écritures disque: sudo pluma /etc/fstab et ajouter les lignes:
    tmpfs /tmp tmpfs defaults,relatime,mode=1777,nosuid,size=4196M 0 0
    tmpfs /var/tmp tmpfs defaults,relatime,mode=1777,nosuid,size=4196M 0 0
  • Il faut à tout prix réduire le swap disk car nous tournons sur une MicroSD:
    • Descendre le swappiness à 10:
      sudo bash -c 'echo "vm.swappiness=10" >> /etc/sysctl.conf'
    • Installer zram: sudo apt install zram-config
  • Réduire les écritures disque (car nous sommes sur MicroSD !): Ajouter l'option noatime,nodiratime dans les options de montage des partitions dans /etc/fstab. Exemple:
    UUID=cb1edea3-eff8-4acb-aabb-7a8096f88b35 /               ext4    noatime,nodiratime,errors=remount-ro 0       1
  • J'ai remarqué que dans certains cas désactiver le splashscreen permet de gagner du temps au démarrage:
    • Pour PC:
      • Dans /etc/default/grub, remplacer
        GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash"
      • par:
        GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT=""
      • puis faire: sudo update-grub
    • Pour Raspberry:
      • Dans /boot/cmdline.txt, retirer les mots quiet splash
  • Couper totalement l'hibernation: sudo systemctl mask sleep.target suspend.target hibernate.target hybrid-sleep.target
  • Pas besoin d'attendre que le réseau soit dispo pour afficher la fenêtre de login: sudo systemctl disable NetworkManager-wait-online.service
  • Suppression des services de collecte et envoi de rapports d'erreur à Canonical:
    sudo apt remove apport whoopsie
  • Je ne pense pas que vous utiliserez un modem RTC, donc vous pouvez désactiver le service:
    sudo systemctl disable ModemManager.service
  • Redémarrer
  • sudo apt update
  • sudo apt install aptitude (dans certains cas aptitude permet de résoudre des conflits de paquets sans se prendre la tête)
  • sudo aptitude install lubuntu-desktop numlockx --with-recommends
    • Il se peut qu'il vous demande de choisir le gestionnaire de session. Choisissez “LightDM”.
  • Redémarrez
  • Dans la fenêtre de login, choisissez “Lubuntu” au lieu de “MATE” et connectez-vous:

  • Retirer tous les paquets mate:
    sudo apt purge mate-* ubuntu-mate-*
    • Si ça ne marche pas, utilisez apt-get au lieu d'apt.
  • Retirer les paquets inutiles: sudo apt autoremove
  • Mettre à jour le système: sudo apt upgrade
  • Supprimer les archives des anciennes versions des paquets: sudo apt autoclean
  • Il est possible qu'il manque l'appli de configuration de l'écran de connexion: sudo apt install lightdm-settings (configuration dans Menu > Outils système > Écran de connexion)
  • L'écran de connexion par défaut (lightdm-gtk-greeter) est assez laid. Le greeter slick-greeter est en principe déjà installé. On va le mettre en priorité :
    sudo cp /usr/share/lightdm/lightdm.conf.d/50-slick-greeter.conf /usr/share/lightdm/lightdm.conf.d/99-slick-greeter.conf
  • Installer le script hosts-update de mise à jour de la liste de blocage DNS dans /etc/cron.daily (Listes de blocage DNS. Ne pas oublier le chmod +x /etc/cron.daily/hosts-update
  • Compléter la prise en charge des langues: Menu > Préférences > Prise en charge des langues et installer les paquets manquants recommandés.
  • Alléger les programmes lancé à l'ouverture de la session dans Configuration de LXSession > onglet Démarrage automatique :
    • Décocher Gestionnaire d'alimentation : ce n'est pas pertinent sur un Raspberry (pas de batterie).
    • Sur les utilisateurs qui ne sont pas admin (ou si vous faites les mises à jour vous-même), décocher Notificateur de mises à jour.
    • Décocher User folder update (fait double-emploi avec Mise à jour des dossiers utilisateur).
    • Décocher Backup monitor si vous n'utilisez pas le logiciel de backup automatique (deja-dup).
  • Installer ensuite éventuellement ce dont vous avez besoin (LibreOffice, Gimp, etc.)
  • À voir:
    • vérifier l'économiseur d'écran
    • éventuellement installer log2ram pour réduire les écritures microsd.
    • voir aussi le conseils sur Raspbian

À l'usage

  • Le système, une fois totalement installé, ne prend que 228 Mo de RAM.
  • Il est plus réactif que Raspbian. En particulier: Firefox sous Ubuntu est bien plus réactif que Firefox/Chromium sous Raspbian.

Note

Nous avons utilisé ici Ubuntu 18.04 fourni avec le bureau LXDE (basé sur Gtk). À partir d'Ubuntu 20.04, le bureau LXDE est remplacé par LXQt (basé sur Qt). Cela change les logiciels sélectionnés par défaut ainsi que la customisation. Et malheureusement LXQt est beaucoup plus gourmand, à tel point que sous Ubuntu 20.04, il est plus intéressant de rester sous Mate.

Il est à noter que depuis la 20.04, Canonical supporte désormais officiellement Raspberry. Vous pouvez donc, si vous le souhaiter, vous baser sur Ubuntu Server 20.04 édition Raspberry pour faire votre installation. Voir https://ubuntu.com/download/raspberry-pi

Liens

raspi3/ubuntu.txt · Dernière modification: 2020/09/10 13:08 de sebsauvage