Outils pour utilisateurs

Outils du site


rdiff-backup

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
rdiff-backup [2017/12/11 08:29]
sebsauvage supprimée
rdiff-backup [2017/12/11 09:29] (Version actuelle)
sebsauvage créée
Ligne 1: Ligne 1:
-====== rdiff-backup ====== +~~REDIRECT>borgbackup~~
- +
-<note>Je suis finalement passé à BorgBackup, plus efficace (compression, déduplication). Je laisse tout de même la</note> +
- +
-**[[http://www.nongnu.org/rdiff-backup/|rdiff-backup]]** est un logiciel de sauvegarde. Dans sa fonction de base, il fait la même chose que //rsync//: Recopier un répertoire source vers une destination, à l'identique. Quand on le relance, il transfère uniquement les fichiers modifiés (comme rsync). +
- +
-Mais il fait un peu plus: Il conserve les versions précédentes des fichiers en faisant un diff inverse (d'où le "rdiff") compressé. +
- +
-**Avantages**: +
- +
-  * Le répertoire de destination contient une copie exacte de la dernière version du répertoire source (comme rsync). +
-  * On peut accéder aux versions précédentes des fichiers, ou aux fichiers effacés. +
-  * Avec les rdiff, ces anciennes versions occupent le moins de place possible. +
- +
-Je m'en sert pour faire des backups: +
-  * de mon site web vers ma machine locale (à travers ssh). +
-  * de ma machine locale vers un disque externe (par USB). +
-===== Packages à installer ===== +
- +
-  * **rdiff-backup** : l'outils lui-même. +
-  * **rdiff-backup-fs** : système de fichiers en espace utilisateur qui permet de voir les anciennes versions des répertoires. +
- +
-===== Mémo des commandes principales ===== +
- +
-Si on suppose qu'on veut sauvegarder ''/source'' vers ''/destination'': +
-  * **Faire un backup**:<code>rdiff-backup /source /destination</code> +
-    * Ajoutez l'option ''-v5'' pour voir la progression fichier par fichier. +
-    * À relancer autant de fois que vous le voulez: +
-      * Le premier lancement fera une copie intégrale des données. +
-      * Les lancements suivants ne transfèreront que les données modifiées. +
- +
-  * **Lister les backups**:<code>rdiff-backup -l /destination</code> +
-  * **Lister la taille des backups**:<code>rdiff-backup --list-increment-sizes /destination</code> +
-  * **Retirer tous les backups plus vieux de 7 jours**:<code>rdiff-backup --remove-older-than 7D --force /destination</code> +
- +
-===== Utilisation par ssh ===== +
- +
-  * Syntaxe générale:<code>rdiff-backup utilisateur@serveurdistant::répertoiredistant répertoirelocal</code> +
-    * Bien sûr, il faut également que rdiff-backup soit installé sur le serveur distant. +
- +
-  * Pour utiliser un serveur ssh distant sur un port non-standard, créer le fichier ''~/.ssh/config'':<code>Host toto.com +
-Port 55555</code> +
-  * Exemple: Backup distant vers local (avec verbosité suffisante pour afficher le fichier en cours de traitement):<code bash>#!/bin/bash +
-# Ces trois première lignes servent à se placer dans le répertoire du script, quand je le lance par le gestionnaire de fichiers. +
-SCRIPT=$(readlink -f "$0"+
-DIR=$(dirname "$SCRIPT"+
-cd "$DIR" +
-rdiff-backup -v5 monutilisateur@sebsauvage.net::/home/www/wiki ./wiki</code> +
-  * Note: Mon utilisation de rdiff-backup étant ponctuelle et à la demande, je ne me suis pas intéressé l'utilisation des certificats ssh pour la connexion sans mot de passe. +
- +
-===== Consulter les backups ===== +
- +
-On peut utiliser ''rdiff-backup --restore-as-of 3D ...'' pour restaurer un fichier ou un répertoire tel qu'il était il y a 3 jours, mais il y a une solution plus simple: Utiliser **rdiff-backup-fs**. +
- +
-C'est très simple:<code>mkdir archive +
-rdiff-backup-fs archive /destination</code> +
- +
-Vos sauvegardes située dans ''/destination'' seront visibles dans le répertoire ''archive'': +
- +
-<code>2017-12-07T08:07:57 +
-2017-12-07T08:37:19 +
-2017-12-07T08:55:39 +
-2017-12-07T09:02:04 +
-2017-12-07T13:54:05</code> +
- +
-Chaque répertoire correspond à une date de sauvegarde. Ces répertoires sont des fenêtres sur le passé: Vous pouvez voir les répertoires et fichiers tels qu'ils étaient à ces différentes dates. Super pratique ! +
- +
- +
-Pour démonter ce répertoire:<code>fusermount -u archive</code> +
- +
-On peut difficilement faire plus simple. +
-===== Interfaces graphiques ===== +
- +
-Différentes interfaces graphique pour rdiff-backup. Certains de ces outils sont conçus pour l'utilisateur final, d'autres pour l'admin (ou les deux). Certains de ces outils ne sont pas conçus pour faire des backups distants. +
- +
-  * **JbackPack** (http://www.nongnu.org/jbackpack/) : Backups locaux uniquement (''sudo apt install jbackpack''+
-  * **SLBackup** : Backups locaux uniquement (''sudo apt install slbackup''). +
-  * **RdiffWeb** (http://www.patrikdufresne.com/fr/rdiffweb/+
-  * **Rdiff-backup-web** (https://github.com/dalethestirling/rdiff-backup-web) : Ne permet pas de faire des sauvegarde, mais uniquement consulter les anciens fichiers. +
- +
- +
-===== Liens à explorer ===== +
-  * https://doc.ubuntu-fr.org/rdiff-backup +
-  * https://www.howtoforge.com/linux_rdiff_backup +
-  * http://denisrosenkranz.com/tuto-faire-vos-sauvegardes-rdiff-backup/ +
- +
-===== Et pourquoi pas... ? ===== +
- +
-Et pourquoi pas //Timeshift//, //rsnapshot//, //duplicity//, //[outils de backup votre choix]// ? +
- +
-  * **Parceque rdiff-backup est plus économe en espace disque.** Beaucoup d'outils de backup sauvegardent la totalité d'un fichier quand ce dernier est modifié. rdiff-backup ne sauvegarde que la partie modifiée du fichier. +
-  * **Parce que le répertoire de backup est une simple copie du répertoire source.** Je peux relire mon backup sans le logiciel de backup lui-même. +
- +
-Suite à des suggestions, j'irai aussi jeter un coup d’œil à [[https://www.borgbackup.org|borg-backup]] et [[https://github.com/bup/bup|bup]] qui ont l'air d'être également très efficaces, et - tout comme rdiff-backup - les backups sont montables en fuse (système de fichiers), ce qui est très pratique. +
- +
- +
----- +
- +
-====== BorgBackup ====== +
- +
-Je suis finalement passé à BorgBackup +
- +
-Avantages: +
-  * Il fait également des sauvegarde incrémentales. +
-  * Compression (LZ4 très rapide par défaut, mais peu aussi faire gzip ou lzma) +
-  * Chiffrement (optionnel) +
-  * Dé-duplication (ce que rdiff-backup ne fait pas entre fichiers) +
-  * Les backups peuvent être interrompus et repris. +
-  * Tout comme rdiff-backup, les backups sont accessible en FUSE. +
- +
-  * **Créer un repo Borg**:<code>borg init /destination</code> +
-    * Par défaut, c'est chiffré avec mot de passe. Pour faire sans chiffrement, faire:<code>borg init --encryption=none /destination</code> +
-  * **Faire un backup**:<code>borg create /destination::{now} /source</code> +
-  * **Lister les backups**:<code>borg list /destination</code> +
-  * **Vérifier l'intégrité des backups**:<code>borg check /destination</code> +
-  * **Accéder aux backups**: <code>mkdir archive +
-borg mount /destination archive</code> +
-    * Chaque backup est accessible comme un répertoire. +
-      * **Note**: Si vous avez beaucoup de fichiers, quand vous allez entrer dans le répertoire d'un backup précis, un simple ''ls'' risque de prendre plusieurs minutes. C'est tout à fait normal. Ne soyez pas surpris. +
-    * Puis démonter par:<code>borg umount archive</code> +
- +
-  * **Supprimer les anciens backups**: +
-    * On va garder 1 backup par jour sur les 7 derniers jours, et 1 backup par semaine sur les 4 dernières semaines et 1 backup par mois sur les 6 derniers mois.<code>borg prune -v --list --keep-daily=7 --keep-weekly=4 --keep-monthly=6 /destination</code> +
- +
- +
-  * **Exemples**: +
-    * Sauvegarder local vers local (je sauvegarde vers une partition VeraCrypt stockée sur un disque dur externe):<code>nice -n 19 ionice -c 3 borg create -v --stats --progress --exclude-from="/media/veracrypt2/excludes-backup-asus.txt" /media/veracrypt2/backupasus-borg::{now} /</code> +
-    * Sauvegarder un site distant vers local: +
-      * Comme borg est trop lent à récupérer les fichiers distants, je fais d'abord un rsync vers un répertoire local (très rapide), puis un borg du répertoire local pour garder l'historique.<code>rsync --progress --delete -az user@sebsauvage.net:/home/www/ /backup/site/ +
-borg create -v --stats --ignore-inode --progress /backup/site-borg/::{now} /backup/site/</code> +
- +
- +
-===== Liens ===== +
-  * https://www.blog-libre.org/2016/08/21/borgbackup-borg-pour-les-intimes/ +
-  * https://connect.ed-diamond.com/Linux-Pratique/LP-098/Ne-procrastinez-plus-vos-sauvegardes-grace-a-Borg3 +
rdiff-backup.txt · Dernière modification: 2017/12/11 09:29 de sebsauvage